Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Vous aimerez aussi

suivant
JEàN-FRàNÇoIS MURàCCIolE
Les Français Libres L’autre résistance
LES FRANÇAIS LIBRES
DU MÊME AUTEUR
Histoire de la Résistance en FranceQue saisje ? »,, Paris, PUF, coll. « e 1993 (4 éd. 2003). e Histoire de la France libre, Paris, PUF, coll. « Que saisje éd.1996 (3 ? », 2001). LONU depuis 1945, Paris, Ellipses, 1996. Les Enfants de la défaite : la Résistance, léducation et la culture, Paris, Presses de Sciences Po, 1998. e Dir.,Histoire économique et sociale duXXsiècle, Paris, Ellipses, 2002 e (3 éd. 2006). La France pendant la Seconde Guerre mondiale, Paris, LGFLivre de poche, coll. « Références », 2002 (La France contemporaine, sous la dir. de JeanFrançois Sirinelli). LONU et la sécurité collective, Paris, Ellipses, 2006. e Dir., avec Hubert Heyriès,Le Soldat volontaire en Europe auXXsiècle : de lengagement politique à lengagement professionnel, actes du colloque international de Montpellier, 3 au 5 avril 2003, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2007. Dir., avec François Broche et Georges Caïtucoli,La France au combat : de lappel du 18 Juin à la victoire, présentation de Max Gallo, Paris, Perrin, 2007.
JeanFrançois Muracciole
Les Français libres Lautre Résistance
TALLANDIER
© Éditions Tallandier, 2009 Éditions Tallandier2, rue Rotrou75006 Paris.
À mes parents
SOMMAIRE
Liste des sigles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le silence des historiens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les Français libres : des résistants ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un mince bilan historiographique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui est Français libre ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résistance intérieure, Résistance extérieure. . . . . . . . . . . . . . Les tirailleurs africains : authentiques Français libres et faux engagés volontaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résistance organisation et Résistance mouvement : le cas de la France libre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Combien de Français libres ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les sources : dépasser la « querelle du témoin » . . . . . . . . . . . . . .
Première partie EN MARGE DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE Chapitre premier. Les oubliés de la France libre : femmes, étrangers, coloniaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les FFL, laboratoire dun corps militaire féminin . . . . . . . . . . . . Une Tour de Babel militaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Légion étrangère dans la France libre. . . . . . . . . . . . . . . . Républicains espagnols, antifascistes italiens, Allemands entre deux armées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les tirailleurs : l. . . . . . .Empire au secours de la France libre . .
Chapitre II. Familles et origines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jeunesse absolue, jeunesse relative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des familles nombreuses et fragilisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une géographie des engagés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les viviers : la Bretagne, lÎledeFrance et loutremer. . . . . Les « terres de mission » : le Nord, lEst, le Centre, le Midi. .
13
21 21 22 24 26 29
30
31 33 38
45 46 50 51
54 60
65 65 70 73 74 80
8
LES FRANÇAIS LIBRES
De la France libre bretonnante au CFLN à laccent pied noir Les origines des Français libres et la tradition de lengagement militaire en France. . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre III. Une sociologie de la France libre : les élites sans le peuple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les ruraux et la France libre : une ignorance réciproque . . . . . . . Des ouvriers peu nombreux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des classes moyennes sousreprésentées . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle faillite des élites ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les « grandes familles ». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une forte autoreproduction sociale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étudiants français libres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les grandes écoles, pépinières de Français libres. . . . . . . . . Un bilan social : une France militaire, maritime et colonial e . . . .
81
84
95 99 102 105 107 108 112 118 121 126
Deuxième partie LENGAGEMENT Chapitre IV. Rallier la France libre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 Les deux générations de Français libres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 135 La GrandeBretagne, carrefour de la France libre . . . . . . . . . . . . 144 Le Levant et lles bases secondaires . . Afrique : 146. . . . . . . . . . . . L150Afrique du Nord et les chemins tortueux de 1943 . . . . . . . . . . Larmée de Vichy, antichambre de la France libre150. . . . . . . . Les évadés par lEspagne, spectateurs involontaires de la querelle Giraudde Gaulle151. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Corps franc dAfrique : le carrefour des réprouvés. . . . . . 153 « Désertions » ou « changements spontanés daffectation » ?. 156
Chapitre V. Les déterminations religieuses et politiques . . . . . . . . . . La religion : un médiocre facteur dexplication . . . . . . . . . . . . . . Une relative prégnance catholique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La France libre, expression dune Résistance juive et protestante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une jeunesse faiblement politisée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des jeunes non militants dans la France des années 1930. . La faible imprégnation de la guerre dEspagne et des accords de Munich. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des combattants indifférents aux enjeux politiques . . . . . . . . . . Des combattants isolés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des combattants mal informés et peu sensibles à la vie politique de la France libre. . . . . . . . . . . . . . . . . Révolution nationale, connais pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
161 161 162
166 173 176
181 184 185
188 192