//img.uscri.be/pth/fe630e2f92632dcc99d8f0eb522cad02157f1bf5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les grandes dates de l'histoire diplomatique d'Haïti

De
248 pages
Ce livre présente une synthèse des grandes dates de l'histoire diplomatique d'Haïti. Chaque fait traité est mis en contexte avec, en conclusion, une liste d'ouvrages, d'articles de presse ou de revues scientifiques, qui permettront d'approfondir le sujet. C'est un ouvrage d'intérêt pour les étudiants, les chercheurs, les diplomates, les hommes politiques et le grand public en quête de savoir. Il permet enfin de compiler les faits mémorables de l'histoire des relations internationales de la République d'Haïti.
Voir plus Voir moins
Wien Weibert Arthus
Les grandes dates de l’histoire diplomatique d’ Haïti De la période fondatrice à nos jours
Les grandes dates de l’histoire diplomatique d’Haïti De la période fondatrice à nos jours
Wien Weibert ARTHUS
Les grandes dates de l’histoire diplomatique d’Haïti De la période fondatrice à nos jours
Du même auteur
Duvalier à l’ombre de la Guerre froide. Les dessous de la politique étrangère d’Haïti (1957-1963), Port-au-Prince, L’Imprimeur, 2014.
La Machine diplomatique française en Haïti (1945-1958), Paris, L’Harmattan, 2012.
Radiographie de la communauté protestante haïtienne de France, (coauteur avec Emmanuel Toussaint), Paris, Editions de l’Alliance, 2008.
Illustration de couverture : « Les racines de l’indépendance de l’Amérique latine en Haïti ». Photographie partielle du tableau « Resiliencia Haití » peint par : Andres Litvak. Tableau offert à l’Ambassade de la République d’Haïti en Argentine par la Fondation Pinta Argentina.
© L’HARMATTAN, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique - 75005 Pariswww.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10315-0 EAN : 9782343103150
Vale la pena repetirlo una vez mas, para que los sordos escuchen: Haití fue el país fundador de la independencia de America y el primero que derrotó la esclavitud en el mundo. Merece mucho más que la notoriedad nacida de sus desgracias. Eduardo Galeano
Il faut le répéter jusqu'à ce que les sourds l’entendent : Haïti est le pays fondateur de l’indépendance de l’Amérique et le premier pays au monde qui a vaincu l’esclavage. Il mérite mieux que la réputation qui lui vient de ses malheurs. Eduardo Galeano
Avant Propos
Savez-vous quand et dans quelles circonstances : Francisco de Miranda a créé, à Jacmel, le drapeau de la Grande Colombie ? Simon Bolivar est venu solliciter l’aide d’Haïti dans le cadre de sa lutte pour l’indépendance des pays de l’Amérique du Sud ? L’épée du président Alexandre Pétion, LaEspalda Liberadora Haitiana,s’est retrouvée au Musée Bolivarien de Lima, au Pérou ? La République dominicaine a déclaré son indépendance d'Haïti ? Les États-Unis se sont appropriés de l’île de La Navase ? L’ambassade d’Haïti à Buenos Aires a sauvé des militaires argentins d’un terrible massacre ? L’armée cubaine a abattu dix opposants réfugiés à l’ambassade d’Haïti à la Havane ? Le vote d’Haïti a expulsé Cuba de l’OEA ? Un ambassadeur des États-Unis en Haïti a été déclaré persona non grata ? Un ambassadeur des États-Unis a été kidnappé en Haïti ? Jean-Claude Duvalier a renoncé au privilège du président de nommer les archevêques et évêques de l’Église catholique d’Haïti ? Un cargo a déposé aux Gonaïves des déchets toxiques provenant de Philadelphia ? De tels évènements sont indéniablement de grande importance dans l’histoire d’Haïti. Certains, faisant l’objet d’études assez fouillées, sont connus dans les détails. D’autres, cependant, sont passés sous silence dans l’abondante bibliographie sur l’histoire d’Haïti. Le fait est que dans l’ensemble, la riche et turbulente histoire nationale de ce pays laisse peu de place à une prise en compte approfondie du volet international de son histoire. Or, la relation de cause à effet entre politique nationale et politique extérieure d’Haïti n’est plus à démontrer. De sa découverte par Christophe Colomb à la
9