Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 21,00 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les justices et leurs avatars

276 pages
Justice horizontale, justice verticale, jugement de Dieu, les modes de résolution des conflits sont multiples et se déclinent en fonction des modèles culturels et politiques. A l'aube du XXIe siècle, ce sont de grands changements qui bouleversent la configuration de nos systèmes judiciaires. D'Orient en Occident, le droit se cherche ailleurs que dans les prétoires pour tenter de comprendre ce que peut représenter cette altérité judiciaire.
Voir plus Voir moins

Les justices alternatives et leurs avatars Les justices alternatives
« Comme vous jugez, vous serez jugés… » ; les jugements d’une société
révèlent ses traditions, ses structures fondamentales. Justice horizontale, et leurs avatars
justice verticale, jugement de Dieu, syllogisme judiciaire, les modes de réso-
lution des confits sont multiples et se déclinent en fonction des modèles
culturels et politiques. Les systèmes de droit civil – autrement appelé droit
continental ou encore droit romano-germanique du fait de leur héritage
romain - ont longtemps tenu pour la voie judiciaire. Aujourd’hui, les justices
informelles ont bonne presse, qui invitent à réexaminer les fonctions mêmes
du jugement.
eA l’aube du xxi siècle, ce sont de grands changements qui bouleversent
la confguration de nos systèmes judiciaires. La question est importante
qui concerne fnalement la place respective de la société civile et de l’État,
l’étendue de la compétence de l’État en matière de justice. Dans le contexte
de la mondialisation, les systèmes de droit écrit sont mis à rude épreuve. La
réception des justices alternatives dans les systèmes de droit civil traduirait-
elle la diffculté de ceux-ci à résister au régime anglo-saxon de Common
Law ? L’identité du modèle issu du droit romain serait-elle menacée ? Faut-il
croire à une consubstantialité des modèles judicaires, chacun empruntant sa
cohérence à une forme d’organisation des pouvoirs, à une certaine façon de
penser la communauté des citoyens et sa relation à l’État ?
D’Orient en Occident, le droit se cherche ailleurs que dans les prétoires
pour tenter de comprendre ce que peut représenter cette altérité judiciaire.
Une enquête qui nous transporte aux origines juridiques de l’Europe, l’occa-
sion de montrer que l’opposition des modèles droit écrit-Common Law n’est
peut-être pas si radicale, des modes alternatifs de résolution des confits se
rencontrant aussi dans le passé des systèmes de droit civil.
Revue internationale interdisciplinaire
2 8  €
I S B N  :   9 7 8 - 2 - 3 4 3 - 0 1 0 3 2 - 8 65 2013/1
REVUE-DROIT-ET-CULTURES_GF_N65_JUSTICES-ALTERNATIVES-AVATARS.indd 1 13/06/13 15:13
65 2013/1
Les justices alternatives et leurs avatars5HYXHLQWHUQDWLRQDOH LQWHUGLVFLSOLQDLUH
$YHFOHFRQFRXUV
GX&HQWUH1DWLRQDOGHOD5HFKHUFKH6FLHQWLILTXH
GHO?8QLYHUVLWp3DULV2XHVW1DQWHUUH/D'pIHQVHHW
GX&HQWUH1DWLRQDOGX/LYUH
3XEOLpHSDUOH&HQWUHG?+LVWRLUHHWG?$QWKURSRORJLHGX'URLWGHO?8QLYHUVLWp3DULV2XHVW1DQWHUUH/D'pIHQVH
/?+DUPDWWDQ
HWSDUO?$VVRFLDWLRQ)UDQoDLVH'URLWHW&XOWXUHV(98(
LQWH DWLRQDOH LQWHGLVFLSOLQDLU
,63&1563D XHV'pIHQ2/1DWHUH
5pGDFWHXHQFKHIDGM
PLWppGLWR&RULDO
1DGLD 352',* 156 ? 321/
'pIHQH -HDQ*R HIUR %, ', 0$ 8 ? -HDQ&ODXGH %211$1 WU0
?+
,63 &1563D XHV HWHU pIHQV ? + WKqQHV$ ? WDODQ&K
9(*($8 ,/6. &156 ? /'21
321/ ? 0(18
1,&2/$8 /$-3
6$/$6 (10
%(1 $&+2 85 % %27,9( $8 &156 ? %HUQDUG & /
? *$5$321 ,+(- ? &
/$)$5*8(
WU0 ? 3$*($5' HDQ3LHUUH
pIHQV -DFTXHV 528/$1' HQFH HQ3U $ ?
&156? 9(5',( H'UWHW&XORL RQ)UoDFLWXUHV $
'LUHFWHX GHODSXOLFDWLR ,63&1563DXHV'pIHQV21D/ HUH
'LUHFWLRQ LVWUDWLYHDGPLQ FN
'GO321/'H
5HYXH'URWHW&XOWXUHV 8QYHUV LWp3DULV2XHVHUUH/D'pIW1DQ HHQ
DYHQ XHGHOD5pS OLTXH HUUH&HGH[7HO)D[1DQ
HPDLOMODKPDQL#XSDULVIU
W572VW&[,/QL?YHUUVV,LLWVpX5]$UV?LDV\W5pJLV?WLDWLVYRGX5YLDHLYQ+LLJOHUYOp3XLDVDULV?Y2WX1DQVU\?/GD6R'EWHVLU'V(61,UQH0D1VU((U/L0,6UH-YLLQQLHVQD&.L2W8W5OL<U-X7H1?/\?GH7RLHUUR1DXH(3?DU&L&VXUX\HWVVWD?DDVQWHUUUUUHXWD5V&pI(5H%QHVDH$32?D&WOH(UV&H'?3W&LUKDDURLVQDXHUVWW8HHDVQWWH?UU9HLUUDDp'pIJHVUDH'R5UWH0GUHHQVDWH&135Q681H?D3'(HVHW3QDRUOLXVH