//img.uscri.be/pth/54746b6f2e87f7c48b6b6d6ddb1f53f128496b81
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les médecins de l'Assistance médicale en Indochine (1905-1939)

De
168 pages
L'établissement de la France en Indochine a conduit à la création en 1905 de l'Assistance médicale indigène et d'un corps de médecins de l'Assistance, dépendant du budget du gouvernement général de l'Indochine. Médecine préventive puis curative, mais aussi médecine légale, coordination de soins, recherche, enseignement, diplomatie. Cette étude apporte un éclairage sur l'intervention de la France en Asie et pointe les difficultés de l'installation d'un système médical dans un environnement sous contraintes démographiques, géographiques et économiques.
Voir plus Voir moins

Mathieu RayssacLes médecins
de l’Assistance médicale en Indochine
Les médecins
L’établissement de la France en Indochine a conduit de l’Assistance médicale
à à à à à à à à à à à llllllllllla a a a a a a a a a a cccccccccccrrrrrrrrrrréééééééééééaaaaaaaaaaatttttttttttiiiiiiiiiiiooooooooooon n n n n n n n n n n eeeeeeeeeeen n n n n n n n n n n 1111111111190909090909090909090905 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 ddddddddddde e e e e e e e e e e lllllllllll’’’’’’’’’’’AAAAAAAAAAAssssssssssssssssssssssiiiiiiiiiiissssssssssstttttttttttaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnccccccccccce e e e e e e e e e e mmmmmmmmmmmééééééééééédddddddddddiiiiiiiiiiicccccccccccaaaaaaaaaaallllllllllle e e e e e e e e e e iiiiiiiiiiinnnnnnnnnnndddddddddddiiiiiiiiiiigggggggggggèèèèèèèèèèènnnnnnnnnnne e e e e e e e e e e
eeeeeeeeet t t t t t t t t ddddddddd’’’’’’’’’uuuuuuuuun n n n n n n n n cccccccccooooooooorrrrrrrrrppppppppps s s s s s s s s ddddddddde e e e e e e e e mmmmmmmmmééééééééédddddddddeeeeeeeeeccccccccciiiiiiiiinnnnnnnnns s s s s s s s s ddddddddde e e e e e e e e lllllllll’’’’’’’’’AAAAAAAAAssssssssssssssssssiiiiiiiiissssssssstttttttttaaaaaaaaannnnnnnnnccccccccceeeeeeeee, , , , , , , , , dddddddddééééééééépppppppppeeeeeeeeennnnnnnnndddddddddaaaaaaaaannnnnnnnnt t t t t t t t t dddddddddu u u u u u u u u en Indochine
budget du gouvernement général de l’Indochine. Médecine
préventive d’abord (police sanitaire, hygiène, vaccination, (1905-1939)
chimio-prophylaxie) puis curative (consultations, visites,
hhhhhooooospspspspspiiiiitttttaaaaallllliiiiisssssaaaaatttttiiiiiooooonnnnns, s, s, s, s, uuuuurrrrrgggggeeeeennnnnccccceeeeesssss))))), , , , , mmmmmaiaiaiaiais s s s s aaaaauuuuussssssssssi i i i i mmmmmééééédddddeeeeeccccciiiiinnnnne e e e e lllllééééégggggaaaaallllleeeee, , , , ,
coordination de soins, recherche, enseignement, diplomatie,
tels étaient les rôles de ces acteurs du soin et de la colonisation.
La comparaison entre les missions des médecins de l’Assistance
eeeeeen n n n n n IIIIIInnnnnnddddddoooooocccccchhhhhhiiiiiinnnnnne e e e e e eeeeeet t t t t t cccccceeeeeelllllllllllleeeeees s s s s s ddddddeeeeees s s s s s mmmmmmééééééddddddeeeeeecccccciiiiiinnnnnns s s s s s ggggggéééééénnnnnnéééééérrrrrraaaaaalllllliiiiiisssssstttttteeeeees s s s s s ffffffrrrrrraaaaaannnnnnççççççaiaiaiaiaiais s s s s s
d’aujourd’hui témoigne de la modernité de leur pratique de la
médecine.
Cette étude apporte un éclairage intéressant sur l’œuvre de
la France en Asie, sans vouloir faire une apologie ou un procès
dddddde e e e e e lllllla a a a a a ccccccoooooolllllloooooonnnnnniiiiiissssssaaaaaattttttiiiiiioooooonnnnnn. . . . . . LLLLLL’’’’’’oooooobbbbbbjjjjjjeeeeeeccccccttttttiiiiiif f f f f f eeeeeesssssst t t t t t dddddde e e e e e ppppppooooooiiiiiinnnnnntttttteeeeeer r r r r r lllllleeeeees s s s s s ddddddiiiiiifffffffifififififi ccccccuuuuuullllllttttttéééééés s s s s s dddddde e e e e e
l’installation d’un système médical dans un environnement sous
contraintes démographiques, géographiques et économiques.
Un regard contemporain sur cette histoire est surpris par
lllll’’’’’aaaaaccccctttttuuuuuaaaaallllliiiiittttté é é é é dddddeeeees s s s s ooooobbbbbjjjjjeeeeeccccctttttiiiiifffffs s s s s eeeeet t t t t dddddeeeees s s s s mmmmmiiiiissssssssssiiiiiooooonnnnns s s s s dddddu u u u u cccccooooorrrrrppppps s s s s ddddde e e e e sssssaaaaannnnnttttté é é é é ddddde e e e e
l’Indochine.
MMMaaattthhhieieieuuu RRRaysaysayssssacacac eeeeeeesssssssttttttt nnnnnnnééééééé ààààààà AAAAAAAgggggggeeeeeeennnnnnn....... IIIIIIIlllllll aaaaaaa fffffffaaaaaaaiiiiiiittttttt dddddddeeeeeeesssssss ééééééétttttttuuuuuuudddddddeeeeeeesssssss dddddddeeeeeee mmmmmmmééééééédddddddeeeeeeeccccccciiiiiiinnnnnnneeeeeee à à à à à à à
lllllll’’’’’’’UUUUUUUnnnnnnniiiiiiiveveveveveveverrrrrrrsssssssititititititité é é é é é é ddddddde e e e e e e TTTTTTTooooooouuuuuuulllllllooooooouuuuuuussssssse e e e e e e eeeeeeet t t t t t t a a a a a a a dddddddééééééécccccccooooooouuuuuuuveveveveveveverrrrrrrt t t t t t t llllllle e e e e e e VVVVVVViiiiiiieeeeeeetttttttnnnnnnnaaaaaaam m m m m m m eeeeeeet t t t t t t llllllle e e e e e e CCCCCCCaaaaaaammmmmmmbbbbbbbooooooodddddddgggggggeeeeeee
au cours de sa formation professionnelle. Il est passionné par
l’histoire de la péninsule indochinoise.
En couverture : Victor Tardieu (1870-1937),
La vaccination, vers 1923.
ISBN : 978-2-343-05991-4
Prix : 16,50 €
Mathieu Rayssac
Les médecins de l’Assistance médicale en Indochine








Les médecins
de l’Assistance médicale
en Indochine
1905-1939




Médecine à travers les siècles
Collection dirigée par le Docteur Xavier Riaud

L’objectif de cette collection est de constituer « une histoire grand
public » de la médecine ainsi que de ses acteurs plus ou moins
connus, de l’Antiquité à nos jours.
Si elle se veut un hommage à ceux qui ont contribué au progrès
de l’humanité, elle ne néglige pas pour autant les zones d’ombre
ou les dérives de la science médicale.
C’est en ce sens que – conformément à ce que devrait être
l’enseignement de l’histoire –, elle ambitionne une « vision globale » et
non partielle ou partiale comme cela est trop souvent le cas.

Dernières parutions

Thomas FERRANTE, Petit lexique bucco-dentaire de proverbes et
autres expressions, 2015.
Jean-Claude PONS, Jumeaux et jumelles. Représentations dans
l’art et les sciences de l’Europe moderne (1492-1789), 2015.
Michel A. GERMAIN, Musiciens célèbres malades. Pourrait-on les
sauver aujourd’hui ?, 2015.
Isabelle CAVÉ, Les médecins-législateurs et le mouvement
hygiéniste sous la Troisième République (1870-1914), 2015.
Jean-Pierre MARTIN, Ocularistes et yeux artificiels. De l’Antiquité
eau XX siècle, 2015.
Hubert BIESER, Les soldats aliénés à l’asile de Ville-Evrard. Mars
1915 - décembre 1918, 2014.
Henri LAMENDIN, François-Joseph Talma (1763-1826), dentiste
eret acteur favori de Napoléon I , 2014.
Elsa COMBES FRUITET, Caractéristiques dento-crânio-faciales des
Homininés, 2014.
Vincent BOUTON, De nez à nez. Histoire du nez, 2014.
Xavier RIAUD & Philippe BROUSSEAU, Odontologie médico-légale
et serial killers. La dent qui en savait trop, 2014.
Serge KERNBAUM, Alastrim. L’homme et la variole, 2014.
André Julien FABRE, Les médecins de Venise, 2014.
e eRégis-Nessim SACHS, De médecins juifs du X au XVII siècle,
2014.
Roland BRUNNER, La folie à Rome, 2014.
Apolline TRIOULAIRE, Sainte Apolline, sainte patronne des
dentistes et de ceux qui ont mal aux dents, 2014.
Pauline LEDENT, L’art dentaire en Égypte antique, 2014.

Mathieu Rayssac











Les médecins
de l’Assistance médicale
en Indochine
1905-1939

















































































































































































































































© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-05991-4
EAN : 9782343059914


Au Docteur Pierre Mesthé,
Au Docteur Christophe Hein,
Au Docteur Hélène Villars,
Je vous remercie de m’avoir aidé dans l’élaboration ce travail.
Recevez l’expression de mon amitié.


Au Professeur André Tran Van Tho,
Ancien Professeur de Pédiatrie et d’Infectiologie
à la Faculté de Médecine de Saigon,
Médecin Généraliste, Infectiologue, Pédiatre,
Ancien Ministre de l’Information
de la République du Viêt Nam du Sud
dans le gouvernement du Président Ngô Đình Di ệm,
Ancien député de la province de Châu Dôc,
Ancien président de la commission de réunification
du Viêt Nam à l’Assemblée Nationale
de la République du Viêt Nam du Sud.
Je vous remercie de me faire l’honneur d’apporter à ce travail
votre expertise médicale, politique et historique. Recevez ici
l’expression de ma reconnaissance et mon profond respect.




Th ừơng b ả nhát tâm hành chinh đạo,
(D'un cœur ferme, dirige-toi dans le droit chemin)
Fais ce que dois, advienne que pourra.

Petrus Jean Baptiste Tr ương V ĩnh Ký dit Petrus Ky



On ne connaît pas complètement une science
tant qu’on n’en sait pas l’histoire.
Auguste Comte



Touristes en partance qui consultez votre médecin de
quartier pour une ordonnance de médicaments préventifs, avant les
douze heures de vol sans escale vers le palu, la dysenterie, la
dengue, la grippe aviaire, et le reste, ne soyez pas surpris s’il
vous dit que vous avez « bien de la chance ». C’est un de ces
accros encore habités par le souvenir d’une mission
humanitaire là-bas. Pareil à l’ « Asiate » de jadis, il vous semblera le
plus intéressant des hommes, comme bonifié par le fait de
porter en lui un petit bout d’ex-Indochine (1).
Jean de la Guérivière
Indochine, l’envoûtement





Sommaire

Avant-propos. ................................................................... 15
Lexique ............................................................................ 19
1 INTRODUCTION. ...................................................... 23
1.1. La France, le colonialisme, l’Empire. ....................... 23
1.2. La France en Indochine. ............................................ 24
1.3. L’organisation politique de l’Indochine. ................... 27
1.4. L’état des connaissances médicales en 1905. ........... 31
1.5. Le système de santé
avant la création de l’Assistance médicale. ..................... 32
1.5.1. Avant la colonisation. ............................................... 32
1.5.2. De la colonisation de la Cochinchine à 1905. ......... 35
1.6. Le choix d’une médecine d’Etat. .............................. 37
1.7. L’Assistance médicale indigène (AMI). ................... 39
2 PROFIL DES MEDECINS
DE L’ASSISTANCE MEDICALE. .............................. 45
2.1. Les premiers médecins en Indochine. ....................... 45
2.2. Organisation du corps des médecins de l’Assistance.47
2.3. Attributions matérielles et sociales du corps
des médecins de l’Assistance. .......................................... 58
3 ROLES DES MEDECINS DE L’ASSISTANCE. .... 61
3.1. Médecine préventive : Santé publique. ..................... 64
3.1.1. Police sanitaire et protection de la santé publique. . 66
3.1.2. Education des patients. ............................................. 72
3.1.3. Vaccinations. ............................................................. 78
3.1.4. Chimioprophylaxie. ................................................... 83
3.2. Médecine curative. .................................................... 86
11
3.2.1. Les soins de consultation. ......................................... 87
3.2.2. Les visites à domicile. ............................................... 91
3.2.3. L’hospitalisation. ...................................................... 91
3.2.4. L’Urgence. ................................................................ 97
3.3. Médecine thermale et climatique. ............................. 99
3.4. Médecine légale, déclarations des décès
et des épidémies ............................................................. 103
3.5. Coordination des équipes médicales
et paramédicales. ............................................................ 104
3.6. Recherche médicale et formation continue. ............ 109
3.6.1. La recherche............................................................ 109
3.6.2. La société médico-chirurgicale de l’Indo-Chine
et son bulletin. ................................................................... 115
3.6.3. Les congrès médicaux
et les échanges internationaux. ......................................... 118
3.7. Enseignement. ......................................................... 119
3.7.1. Les écoles de médecine. .......................................... 119
3.7.2. Les écoles de formation des sages-femmes. ........... 124
3.7.3. Les écoles d’infirmiers
et d’infirmiers vaccinateurs. ............................................. 127
3.8. Rôle diplomatique. .................................................. 128
4 ROLES DES MEDECINS GENERALISTES
FRANÇAIS ACTUELS ............................................... 131
4.1. Evolution des savoirs, évolution de la formation. ... 131
4.2. La médecine générale d’aujourd’hui. ..................... 132
4.2.1. Les définitions de la médecine générale
par les sociétés savantes. .................................................. 133
4.2.2. La définition du rôle des médecins généralistes
par la loi. ........................................................................... 137
12
4.3. Le médecin généraliste :
un spécialiste universitaire ............................................. 138
4.3.1. Les départements universitaires
de médecine générale ........................................................ 139
4.3.2. Les sociétés savantes de médecine générale .......... 139
4.3.3. Les réseaux locaux .................................................. 140
4.3.4. Les revues scientifiques de médecine générale ...... 141
4.4. Le médecin, la médecine légale et l’administration141
5 DISCUSSION ............................................................ 143
6 CONCLUSION. ........................................................ 151
Bibliographie .................................................................. 153





13

Avant-propos

La genèse de notre travail, c’est d’abord un goût pour
l’histoire et la médecine. Puis, suite à deux stages
d’externat au Viêtnam et au Cambodge, c’est la
découverte de l’Asie. La palpation du Mal Jaune décrit par Jean
Lartéguy, jadis bien connu des Européens transportés en
Indochine ; une étrange langueur, une nostalgie, un
attachement insidieux à cette Asie entrevue. L’hôpital
Choquan de Saïgon, maintenant hôpital des maladies
tropicales de Hô Chi Minh Ville (B ệnh Vi ện B ệnh Nhi ệt Đởi),
l’hôpital Grall, l’hôpital Calmette de Phnom Penh, les
instituts Pasteur de l’Indochine à Saïgon, Hanoï, Nha
Trang, Dalat : dans chaque ville du Laos, du Cambodge et
du Viêtnam, un établissement de santé rappelle la présence
médicale française, un socle qui a servi à faire le système
de santé actuel de cet Extrême-Orient.
L’objectif de cet ouvrage est de connaître le profil et le
rôle des médecins dans la création d’un système de santé
en Indochine française. La colonisation a conduit à
l’installation d’une population occidentale aux côtés d’une
population locale, avec un système de santé peu organisé,
basé sur l’utilisation des médecines traditionnelles
sinovietnamiennes, avec des praticiens formés de façon
empirique, confronté à une pathologie tropicale sud-est
asiatique. L’arrivée des Européens en Asie, c’est aussi
l’arrivée de la médecine occidentale dans un nouveau
terrain médical à découvrir. L’Indochine, c’est un vaste
territoire à couvrir pour soigner les populations, faire avancer
la recherche et la science, et former des soignants afin de
rendre pérenne une organisation du soin. Or, pour faire de
la médecine, il faut des médecins. Pour monter un réseau
de santé, il faut définir le rôle de chaque intervenant.
15