Les peuples maliens et africains : 50 ans d'indépendance ou de dépendance ?

De
Publié par

L'auteur débat de la question de l'indépendance et de la dépendance de l'Afrique dans les cinquante dernières années après avoir souligné l'autonomie des anciens empires Ghana, Mali et Songhaï, ainsi que la dépendance et la domination du continent par la traite négrière et la colonisation occidentale.
Publié le : jeudi 1 mars 2012
Lecture(s) : 33
Tags :
EAN13 : 9782296485839
Nombre de pages : 294
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les peuples malien et africains : 50 ans dindépendance ou de dépendance ?
Études Africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions
Sylvain Tshikoji MBUMBA,Le pouvoir de la paix en Afrique en quête du développement, 2012. Hygin Didace AMBOULOU,Traité congolais de procédure civile, commerciale, administrative, financière et des voies dexécution, 2012. Jean-Nazaire TAMA,Droit international et africain des droits de lhomme, 2012. Khalifa Ababacar KANE,Droit portuaire en Afrique. Aspects juridiques de la gestion et de lexploitation portuaires au Sénégal,2012.Ibrahim GUEYE,Les normes de bioéthique et lAfrique, 2012. Jean-Bruno MUKANYA KANINDA-MUANA,Les relations entre le Canada, le Québec et lAfrique depuis 1960, 2012. Célestin NKOU NKOU,Manuel de gestion simplifiée, 2012.Jean-Pierre MISSIE,Histoire et sociologie de la pauvreté en Afrique, Regards croisés sur un phénomène durable, 2012. André MBATA MANGU,Barack Obama et les défis du changement global. Leçons pour le monde, lAfrique et la politique étrangère américaine, 2012. Clotaire SAULET SURUNGBA,Centrafrique 1993-2003. La politique du Changement dAnge Félix Patassé, 2012. Elliott Anani SITTI,Investir en Afrique pour gagner, 2012. Edgard GNANSOUNOU,finir avec le franc des économiesEn françaises dAfrique, 2012.Philippe NKEN NDJENG,Lidée nationale dans le Cameroun francophone, 1920-1960, 2012. Pierre Esaïe MBPILLE,Les droits de la femme et de lenfant : entre universalisme et africanisme, 2012. Michel BOURGEOIS,Senghor et la décolonisation.Radio Dissóó, la révolte paysanne, 2011. Abderrahmane MZALI,La coopération franco-africaine en matière de Défense, 2011.
Mahamadou MAÏGA
Les peuples malien et africains : 50 ans dindépendance ou de dépendance ?
© L'Harmattan, 20125-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-56956-0 EAN : 9782296569560
Présentation de lauteur
Lauteur est né le 16 octobre 1943 à Toukoto (Région de Kayes), dun père Songhaï de Gao et dune mère Mandingue de Kita. Il est titulaire du BEPC obtenu en juin 1961 au Collège de Thiès au Sénégal et des 1er 2 etème baccalauréats obtenus respectivement en juin 1963 et juin 1964 au Lycée Askia Mohamed de Bamako (ayant eu la meilleure note à ce dernier bac malien avec mentionBien LO D EpQp¿FLp G¶XQ GRQ que le Lions Club de Bamako a offert au Ministère Malien de léducation, qui lui a permis de séjourner en France, en juillet-août 1964, pour des échanges culturels et dans des familles françaises membres du Lions Club). Il est également titulaire dun diplôme de (lancienne) licence de sciences économiques obtenu en juin 1969 à lUniversité de Dijon, dun diplôme détudes supérieures (DES) de sciences économiques, en décembre 1970 à lUniversité de Paris-1 Panthéon-Sorbonne, et dun Doctorat dEtat ès sciences économiques (avec mention Très bien), en avril 1976 dans la même université. Il fut de: i) 1971-72, Chargé détudes sur lintégration pFRQRPLTXH GHV  SD\V ULYHUDLQV GX ÀHXYH 6pQpJDO *XLQpH Mali, Mauritanie et Sénégal, membres de lOrganisation GHV (WDWV ULYHUDLQV GX ÀHXYH 6pQpJDO  2(56  DX &HQWUH GH développement de lOCDE à Paris ; ii) octobre 1972-juin 1976, Chercheur sur le développement intégré des ressources en eau GH FH ÀHXYH SRXU O¶LQWpJUDWLRQ GH FHV SD\V ULYHUDLQV j O¶,QVWLWXW DIULFDLQ GH GpYHORSSHPHQW pFRQRPLTXH HW GH SODQL¿FDWLRQ GHV Nations Unies (IDEP) à Dakar ; et 1erruetanidraledhercheecCooret de la documentation du Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) en août et septembre 1976 à Dakar ; iii) octobre 1976-octobre 1977, au Bureau détudes belge « Traction et électricité Sa», Economiste associé à la 1èredu projet de barrage et de étude de rentabilité FHQWUDOH K\GURpOHFWULTXH GH 0DQDQWDOL VXU OH ÀHXYH 6pQpJDO
5 --
%D¿QJ SRXU O¶2096 j 'DNDU HW %UX[HOOHV  LY  Professeur en analyse et préparation de projets de développement à lInstitut panafricain pour le développement (IPD) à Douala ; v) 1979-82, Coordinateur du projet dassistance du PNUD et &KHI GH O¶8QLWp GH SODQL¿FDWLRQ GX 6HFUpWDULDW H[pFXWLI GX &,/66 j 2XDJDGRXJRX  YL GpFHPEUH PDUV  ([SHUW HW Fonctionnaire de la FAO en diverses affectations (Addis Abéba, Freetown, Saint-Louis, Accra et Siège de la FAO à Rome), en DSSXL j OD SODQL¿FDWLRQ HW DX[ SROLWLTXHV DJULFROHV HW UXUDOHV des Etats africains et des OIG de coopération et dintégration économiques (CILSS, CEPGL, MRU, CEDEAO, UEMOA, &(0$& &(($& 2096 &(16$' HWF  'HSXLV DYULO  il est consultant, membre du Forum social mondial (FSM), du Mouvement social malien (MSM) et du COCIDIRAIL au Mali, HW VH FRQVDFUH j OD UpÀH[LRQ HW O¶DFWLRQ VXU OD GpPRFUDWLVDWLRQ OH développement humain des peuples et lintégration économique de lAfrique.
Du même auteur ‡ /H ÀHXYH 6pQpJDO HW O¶LQWpJUDWLRQ GH O¶$IULTXH GH O¶2XHVW HQ 2011, 243 pages, Editions du CODESRIA, Dakar, avril 1995. ‡ /H EDVVLQ GX ÀHXYH 6pQpJDO 'H OD WUDLWH QpJULqUH DX GpYHORSSHPHQW VRXVUpJLRQDO DXWRFHQWUp, 330 pages, Editions LHarmattan, Paris, mai 1995. ‡ /H WUDQVIHUW GHV WHFKQRORJLHV GX © UL] LUULJXp UHQGDQW SURVSqUH»GH O¶$VLH j O¶$IULTXH HW OD SURPRWLRQ GHV V\VWqPHV DJULFROHV SD\VDQV DIULFDLQV, 131 pages, disponible chez lauteur, Rome, janvier 1996. ‡ 3RXU OD VXUYLH GH O¶218  DOLPHQWDWLRQ HW DJULFXOWXUH IDFH j OD PRQGLDOLVDWLRQ /HWWUH RXYHUWH j VHV XWLOLVDWHXUV, 226 pages, Editions LHarmattan, Paris, décembre 2003. ‡ «(W GHPDLQ OD )$2 j O¶pFRXWH GHV SHXSOHV SD\VDQV HW IHUPLHUV, 207 pages, Editions LHarmattan, Paris, mars 2005.
ontisali        c      silatipa    te.         gélaLniedttiéifarr ie    detéd ednefl erac ause des peuples afecà l  aomdnaitnannodruetuanctaormpiduspls ju    edseàtcetérêdinetsedthtstiarnemeésrdandesèmboa  o vuarsect  oulue,lgeestvipatuaceteilmsrlavoictdimpa  noitaonocé   mlaedisaldiontoprulsepuelprtainetimmédia    lam ,neisàaesicfrnsaitequotidiréalitésrelrusimuqeuset
Objet et introduction à louvrage
- 7 -
taisencnilsnocenne;sanndpedéinéétttétnosleuq,stetlurenatélateetedcrgéeedncda?endienéptétlpéliSnosendants,utôtdéptnéétlqeusloétésliemelleérépndintsntdaenulôtuopepdntéd,noantsenttammpudtnioedeuvsdetéintsrêiebnocpmirsedsepuples?SilsonpébualRusrabtndéerulancetacirfasyapseletialMduequliersnaén0rpmeèileurs5insdans.el-tnOofelemrenépncdadesndipubliecetouvraJeesdisdsscunsiopegruocsusretiindélleancependpuedsemlalpseplteesacudausdsesueieérenupectivesetuneivisnopulsavtsnsioerpttmedravuorirsedsrepdbé.eLinlaocoluestesqurcatséssapruelrap,tealnilocorépDGVQXHQPUQLVpemesurecertainQLpQHXÀQRVWpWHrPWHGpVFpPRXHpQQD05HpVVDSVdusécvslesanstpfiasteneésenduentlesquepWHhcoré,etnatLTRUOXHQWRLQDLUXFQRHWW[HLKWVjVLWXHUGDQVOHWHQPPGHYLpstesniacirfasyapsededancépenladdeeteadcnpéneldendistuenio?qaLdnepecnacettedéegrédeeteldaanuterr pa Mleveountmecos  laidnom,lai africain et malei nnev eud  elcptruorcCn.ioarvuotem tse egntria coon àbutiulttl  aén e eemrabéssarlidespesanestaisdenédomrcetrusonetdelaatiquesrBel,ednIl,eequriAfl,iléstuê-tepdueudSiasigerleNtreffrotedsrgnasdtitutionparleeuqtnosalnihCaypémsgeersntlpsurieetevsademmonpolaultieiovnesnocedsuspltreaiidolafricairégionalersuo-ssnucdaandunssiinueqlbaia,elpnvsupros50sledaniasnrfciteaeinandreuitrnscoà,seénnaseniahc
O¶pFKHF GHV SROLWLTXHV H[WUDYHUWLHV GH GpYHORSSHPHQW TXH OHV gouvernements africains ont appliquées et continuent dappliquer depuis les indépendances formelles des années 1957-60 sous la FRQWUDLQWH GHV LQVWLWXWLRQV ¿QDQFLqUHV LQWHUQDWLRQDOHV  OD OXWWH GHV 0RXYHPHQWV VRFLDX[ PRQGLDO DIULFDLQV HW PDOLHQ HQ YXH GH IDLUH adopter des politiques et des stratégies de développement humain GXUDEOH GpFHQWUDOLVp HW GH UpXQL¿FDWLRQ IpGpUDWLYH GHV (WDWV africains ; la prise en compte de lagriculture, de la sécurité et de la souveraineté alimentaires dans la lutte des peuples africains pour parvenir à leur autonomie alimentaire collective et ; O¶LPSRUWDQFH GHV IDFWHXUV HQYLURQQHPHQWDX[ GpPRJUDSKLTXHV et migratoires dans le développement durable malien et africain.En outre, louvrage se veut concis, succinct et immédiatement XWLOLVDEOH SRXU OD UpÀH[LRQ HW O¶DFWLRQ VXU FHV VXMHWV Pour ce faire, il a été divisé en sept chapitres qui sont tous OLpV OHV XQV DX[ DXWUHV GDQV XQH VpTXHQFH j OD IRLV KLVWRULTXH HW GLGDFWLTXH SRXU pWD\HU OD OXWWH GHV PRXYHPHQWV VRFLDX[ PDOLHQ et africains. Cependant, ces chapitres ont été rédigés de façon relativement autonome les uns des autres, ce qui permet de lescomprendre individuellement sans quon soit obligé de les lire tous pour avoir une compréhension densemble du sujet qui fait lobjet dune conclusion générale et de perspectives pour la lutte GHV PRXYHPHQWV VRFLDX[ DX 0DOL HQ $IULTXH HW DLOOHXUV
Remerciements
&HW RXYUDJH Q¶DXUDLW SDV SX YRLU OH MRXU VDQV OHV QRPEUHX[ échanges de vues, les discussions franches et continues et les GpEDWV SDUIRLV KRXOHX[ DYHF GHV FDPDUDGHV DPLV HW DQFLHQV collègues de travail, ainsi quavec des membres dorganisations sociales, politiques et syndicales, tout au long de ma carrière G¶H[SHUW HW GH IRQFWLRQQDLUH LQWHUQDWLRQDO GH  j  notamment à loccasion de mes missions de travail dans trente sept pays africains pendant cette longue période, et également depuis ma retraite de la FAO en mars 2005. Mes VLQFqUHV UHPHUFLHPHQWV VRQW DLQVL DGUHVVpV j WRXV FHX[FL ,OV V¶DGUHVVHQW DXVVL DX[ DQFLHQV FDPDUDGHV PLOLWDQWV GH O¶$(60) et de la FEANF qui, dans les années 1964-70, mont formé sur OHV SODQV SROLWLTXH HW V\QGLFDO DLQVL TX¶DX[ FDPDUDGHV HW DPLV GHV 0RXYHPHQWV VRFLDX[ HW V\QGLFDX[ HXURSpHQV DIULFDLQV et maliens (le Forum du Tiers-monde, le Forum mondial des alternatives, le Forum des peuples au Mali, le Forum pour un autre Mali, les animateursG¶DEF%XUNLQD et du SEDELAN à Koudougou au Burkina Faso, les syndicalistes européens deSUD-Rail, le COCIDIRAIL, etc.) avec lesquels jai eu loccasion de confronter mes idées avec les leurs, particulièrement lors de la tenue du)RUXP VRFLDO PRQGLDO janvier 2004 à en Mumbai en Inde, du)RUXP GHV SHXSOHV en juin 2005 à Fana, du)RUXP VRFLDO PRQGLDO SRO\FHQWULTXH janvier 2006 à en Bamako et du)RUXP PRQGLDO VXU OD VRXYHUDLQHWp DOLPHQWDLUHen février 2007 à Sélingué. Des remerciements particuliers YRQW DX[ FDPDUDGHV GH 68'5DLO HW GX &2&,',5$,/ TXL lutte résolument pour une gestion démocratique et citoyenne des Chemins de fer, respectivement du Mali et du Sénégal, et qui ma donné lopportunité de participer, en janvier 2009 à Thiès au Sénégal, à la 3ème5HQFRQWUH GH V\QGLFDX[ DIULFDLQV HW européens et dassociations des utilisateurs du rail, qui a discuté et recommandé des actions à mener pour le redressement de la
- 9 -
situation dramatique des chemins de fer africains et européens HQ JpQpUDO HW GH FHOXL GH O¶D[H 'DNDU.RXOLNRUR HQ SDUWLFXOLHU Ces remerciements sont dautant plus sincères quils émanent GX ¿OV G¶XQ SqUH FKHPLQRW TXH MH VXLV GH O¶DQFLHQQH 5pJLH des chemins de fer du Dakar-Niger (DN), qui a indirectement ¿QDQFp PHV pWXGHV SULPDLUHV HW VHFRQGDLUHV GH  j  j Thiès, la capitale du DN.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.