//img.uscri.be/pth/1e074670f7ef7a3768263d401f769fcf95eec6ec
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les Templiers et leur procès.

De
248 pages
Au tournant du XIVe siècle, les monarchies s'affirment face à une papauté en déclin. Le Temple, ne répondant qu'au Pape et auquel le Capétien doit beaucoup, peut-il subsister sous un roi ayant un quasi-contrôle sur le Saint-Siège ? La comparaison entre les témoignages des frères templiers devant la Commission apostolique de Paris et l'idée que se fait l'Eglise, à l'époque, du sorcier et de l'hérétique, se veut la voie proposée par ce travail.
Voir plus Voir moins
 
   
 
 
    
Les Templiers et leur procès : boucs émissaires ou culte ésotérique ?
                  
 
                        Nous sommes conscients que quelques sc ories subsistent dans cet ouvrage. Vu l’utilité du contenu, nous prenons le risque de l’éditer ainsi et comptons sur votre compréhension.             © L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-55051-3 EAN : 9782296550513
                   
David Bergeron        
Les Templiers et leur procès : boucs émissaires ou culte ésotérique ?
 
 
 
   
REMERCIEMENTS
 Je tiens à remercier chaleureusement M. Patrick Snyder pour le professionnalisme et lencouragement lors de ce projet, ainsi que tout le monde de la Faculté de théologie, déthique et de philosophie pour lexpérience riche tant au plan académique quhumain. De même, je veux saluer tout le personnel des bibliothèques des sciences humaines et de droit. Merci à tous pour le soutien lors dun projet se voulant avant tout un principe désintéressé, altruiste et déontique ; une négation de soi pour se réaliser, mais avant tout,se justifier.  
 Sherbrooke, le 8 juin 2010,            D. B.  
* Ceux cherchant à en savoir davantage pourront consulter les remerciements originaux de mon mémoire, ce dernier accessible en ligne sur la banque de donnéesProQuest.
 
 
 
 
 
 
 
 
  
À ma mère, qui, dans mes périodes les plus sombres, sest toujours montrée attentive, et, surtout, tolérante  Également, à Maître Robert Lemieux, décédé à Sept-Îles en janvier 2008. Quoique je me situe à son opposé pour ce qui est des opinions politiques, Robert ma montré tout jeune à me centrer non sur ce qui appert, mais sur ce qui est Merci, Robert, davoir fait de moi un homme, un humain !
    Pourquoi cherches-tu à me connaître à partir de ce que je fais, et non ce que je suis ?