//img.uscri.be/pth/32591e37568c491bc0013d8ca6ea224e2eb901f3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Les tribulations d'une famille viêtnamienne au XXe siècle

De
340 pages
Ce récit est le souvenir des jours heureux d'une grande famille , celle de l'auteur, écourtés par les guerres. La guerre de l'indépendance du Viêt Nam contre la France, d'abord, puis la guerre fratricide entre les Viêtnamiens eux-mêmes. Cette famille faisait partie des boat-people. Exilés en France, ses membres vont reconstruire leur vie afin que leurs descendants puissent se réjouir d'une vie de liberté et de dignité.
Voir plus Voir moins
Ce récit est le souvenir des jours heureux d’une grande famille, celle de l’auteur, malheureusement écourtés par les guerres. La guerre de l’indépendance du Việt Nam contre la France coloniale, d’abord, puis la guerre fratricide entre les Viêtnamiens eux-mêmes, la moitié sud du pays se défendant contre l’invasion de l’autre moitié nord sous l’emprise communiste. À la chute de Sài Gòn, un exode phénoménal des habitants du sud par la mer émeut le monde libre. Cette famille faisait partie des boat-people, vivant à la Robinson dans des camps de réfugiés, sur des îles perdues de la mer de l’Est... La France lui ouvre ses bras et son cœur et l’accueille. Exilés, ses membres reconstruisent leur vie rapidement, afin que leurs descendants, les deuxième et troisième générations, puissent se réjouir d’une vie de liberté et de dignité.
Vân Hải PHẠM- a quitté le Việt Nam, son pays natal, depuis presque 37 ans. À la retraite, elle consacre ses journées à ses petites-filles et aux voyages, et ses soirées à l’écriture. Elle livre ici le récit de sa propre famille. Son rêve est de voir son pays natal connaître une vraie démocratie, une réelle liberté, et surtout sauvegarder sa souveraineté devant la menace permanente des intéressés.
HẠM
Vân Hải P
Vân Hải PHẠM
Les tribulations d’une famille viêtnamienne e auXXsiècle
Préface de Danielle Jaquet Postface de Michèle Delfosse Dessins de PeKaQu
Les tribulations d’une famille viêtnamienne e au XX siècle
Vân Hi PHҤM Les tribulations d’une famille viêtnamienne e au XX siècle Préface de Danielle Jaquet Postface de Michèle Delfosse Dessins de PeKaQu
Du même auteur
Editions L’Harmattan collection « Poètes des cinq continents » Poèmes satiriques de Vân, 2015 Les poèmes de Vân-Témoignage, 2013 Editions Ba Vì, Canada Trái Tim Ca Nguyn, 2004 Liu, 2002 Sao Hnh Phúc, 2000 Vương VnĐâuĐây Mùi Hoa Sa, 1999 Khuôn Mt, 1997 Mây Bin, 1996 © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10204-7 EAN : 9782343102047
 Nous ne nous connaissions pas auparavant. Simplement, mon amour pour la langue française et la disponibilité de Danielle et Pascal pour rendre service à autrui nous ont rapprochés.  A Danielle et Pascal mes sincères et profonds remerciements.  Un jour, par un heureux hasard, j’ai fait connaissance de Michèle et son regretté mari, Jean Delfosse, à bord de leur bateau, le Nirvâna, alors que je cherchai un professeur de français pour corriger mes écrits. Lesquels, intitulés Les poèmes de Vân -Témoignage, sont édités en 2013, par L’Harmattan. Cette fois-ci, pour la biographie de ma grande famille, de nouveau, Michèle n’a pas hésité à m’accorder toute l’attention et la générosité qui lui sont habituelles. A Michèle mes remerciements les plus profonds et les plus chaleureux.  Comment dire ma joie, à toi PeKaQu, mon cher frère cadet, de nous voir réunis dans cet ouvrage ? A deux, toi par tes dessins et moi, par mon récit, l’histoire de notre grande famille que nous aimons tant reprend vie avec beaucoup de vibrations.
7
Préface  Alors que j’enseignais le français « langue étrangère » (FLE) à Charenton-le-Pont, j’ai rencontré Vân qui m’a sollicitée pour l’aider à mettre en « bon français » son manuscrit. C’est avec joie que j’ai accepté cette tâche autant par curiosité que parce que je ressentais la force de l’expression de Vân !  Au fur et à mesure que j’avançais dans le récit de sa vie, son épopée me prenait « aux tripes » ! Dès lors, il me fut impossible de laisser tomber ce projet et je me suis plongée dans les péripéties de ses aventures.  Je connaissais le Vit Nam d’un point de vue occidental et touristique. Son roman m’a éclairée sur les traditions et les espoirs du peuple viêtnamien. Ce qui m’a le plus touchée, c’est que l’histoire personnelle de Vân et sa famille rejoint la grande Histoire avec un grand H. Avec le recul, je m’aperçois combien Vân a été courageuse de rédiger toutes ces belles pages dans une langue qu’elle ne maîtrisait pas totalement : le Français.  Au travers de ce travail de deux ans, une solide amitié est née entre Vân et moi et s’est nourrie de ce partage.  Vân m’a fait confiance en me donnant ce travail qui pour elle représente toute sa vie et je l’en remercie. Danielle Jaquet Professeur d’école à la retraite
9