Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 18,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Les universités nouvelles

De
344 pages
Le XXe siècle a été le théâtre d’une formidable expansion des institutions universitaires. Les auteurs se penchent sur l’histoire de ces « universités nouvelles » qui se présentaient, de façon consciente et intentionnelle, en rupture avec les institutions anciennes.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

CollectionEnseignement supérieur
Sous la direction de LYSE ROY et YVES GINGRAS
LES UN Enjeux
IVERSITÉS NOUVE et perspectives
Extrait de la publication
L
LE
S
Extrait de la publication
LES UNIVERSITÉS NOUVELLES Enjeux et perspectives
Extrait de la publication
Membre de
Presses de l’Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec (Québec) G1V 2M2 Téléphone : 418 6574399 − Télécopieur : 418 6572096 Courriel : puq@puq.ca − Internet : www.puq.ca
Diffusion / Distribution: Canada: Prologue inc.,1650, boulevard LionelBertrand, Boisbriand (Québec) J7H 1N7 – Tél. : 450 4340306 / 1 800 3632864 France: Sodis,128, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 77403 Lagny, France – Tél. : 01 60 07 82 99 Afrique: Action pédagogique pour l’éducation et la formation,Angle des rues Jilali Taj Eddine et El Ghadfa, Maârif 20100, Casablanca, Maroc – Tél. : 212 (0) 22231222 Belgique: Patrimoine SPRL, avenue Milcamps 119, 1030 Bruxelles, Belgique – Tél. : 02 7366847 Suisse: Servidis SA, Chemin des Chalets, 1279 ChavannesdeBogis, Suisse – Tél. : 022 960.95.32
LaLoi sur le droit d’auteurinterdit la reproduction des œuvres sans autorisation des titulaires de droits. Or, la photocopie non autorisée – le « photocopillage » – s’est généralisée, provoquant une baisse des ventes de livres et compromettant la rédaction et la production de nouveaux ouvrages par des professionnels. L’objet du logo apparaissant cicontre est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’avenir de l’écrit le développement massif du « photocopillage ».
Extrait de la publication
Sous la direction de LYSE ROY et YVES GINGRAS
LES UNIVERSITÉS NOUVELLES Enjeux et perspectives
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Vedette principale au titre :  Les universités nouvelles  (Collection Enseignement supérieur ; 20)  Textes présentés lors d'un colloque tenu à Montréal du 22 au 24 oct. 2009.  Comprend des réf. bibliogr. et un index.  Comprend du texte en anglais.  ISBN 9782760535572 e e  1. Universités  Histoire  20 siècle  Congrès. 2. Enseignement supérieur  Histoire  20 siècle  e Congrès. 3. Relations universitécollectivité  Histoire  20 siècle  Congrès. 4. Université du Québec à Montréal  Histoire  Congrès. I. Roy, Lyse, 1963 . II. Gingras, Yves, 1954 . III. Collection : Collection ES ; 20. LA183.U542 2012 378.009'04 C20129414670
Les Presses de l’Université du Québec reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada et du Conseil des Arts du Canada pour leurs activités d’édition.
Elles remercient également la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour son soutien financier.
Mise en pages :INFO1000 MOTS Couverture – conception :RICHARDHODGSONETMICHÈLEBLONDEAUphotographie :AGORAUQAM, DANANTONAT
20121.1 –Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés © 2012 Presses de l’Université du Québec e Dépôt légal – 4 trimestre 2012 – Bibliothèque et Archives nationales du Québec / Bibliothèque et Archives Canada Imprimé au Canada
Extrait de la publication
Table des matières
Liste des îguresXIII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Liste des tableauxXV. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lyse Roy et Yves Gingras
 1
 2
L’UQAM a 40 ans : encore une université nouvelle ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Claude Corbo Retour aux origines. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un bagage génétique composite, des visions divergentes . . . . . Une université à la fois différente et semblable . . . . . . . . . . . . . . Éléments de bilan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les déïs d’une université qui veut demeurer nouvelle. . . . . . .
Architecture et université nouvelle :l’Université du Québec à Montréal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcel Fournier et Dan Antonat Qu’est-ce qui est « nouveau » ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’Université du Québec à Montréal,une « université permanente et populaire, ouverte au milieu »Le nouveau campus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des liens avec le passé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Travail collectif de réexion et effort de planiïcation . . . . . . . .
Extrait de la publication
1
9
10 12 15 20 21
23
23
26 28 30 31
VIII
 3
 4
 5
 6
 7
Table des matières
Les pavillons Judith-Jasmin et Hubert-Aquin :une seconde naissance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . « Le saut en hauteur passe avant le haut savoir ». . . . . . . . . . . . . « On aime ou on n’aime pas » . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Architecture des universités nouvellesau Canada anglophone. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maurice Lagueux Implantation et planiïcation des universités nouvelles. . . . . . . Architecture des universités nouvelles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nouveauté et historicité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Identités et territoires de l’Université de Louvaindepuis 1968. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Françoise Hiraux Les termes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les territoires de l’Université de Louvain. . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’Université, territoire des autres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
La couleur des nouvelles universités :une chromatographie du prestige académique. . . . . . . . . Michel Jébrak Méthodologie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résultats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le symbolisme des couleurs universitaires . . . . . . . . . . . . . . . . . Une chromatographie du prestige universitaire ?. . . . . . . . . . . .
Les origines de la contractualisationdes rapports entre entreprises et enseignementsupérieur dans le système soviétique. . . . . . . . . . . . . . . . . . Carole Sigman Les origines de l’autonomisation des secteurs. . . . . . . . . . . . . . . L’autonomie sectorielle reconnue par le politique. . . . . . . . . . . . La contractualisation des relations entre industrie et enseignement supérieur : le cas de l’École supérieuretechnique Bauman de Moscou. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le MVTU : histoire d’un établissement élitaire. . . . . . . . . . . . . .
36 38 39
45
46 56 60
63
64 69 76
81
83 84 86 88
91
94 100
103 104
Universités nouvelles, technique et technologie(France : 1968-2010). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111 Yves-Claude Lequin et Pierre Lamard
Extrait de la publication
Table des matières
 8
 9
10
11
Autour de 1968 : prolifération d’universitésnouvelles (1965-1974). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1968-1973 : conception d’un nouveau type d’université . . . . . . . 1974-2010 : un essor restreint (3 UT sur 15 essais). . . . . . . . . . . .
I
X
111 120 127
Une expérience d’enseignement alterné :le cas des instituts technologiques algériens139. . . . . . . . . . . Hocine Khelfaoui Au croisement des champs éducatif, économiqueet politique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 140 Disparaître pour renaître ?147 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Solitude sociale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Une université face à une traditiond’enseignements techniques : le cas de Nantes. . . . . . . . . 157 Virginie Fonteneau Création et essor de la nouvelle Faculté des sciences et des techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 158 L’université peut-elle répondre aux attentes nantaisesen matière de formations techniques ?165 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
L’histoire du Centre universitaireexpérimental de Vincennes au prismedes disciplines académiques175. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Charles Soulié Fondations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176 L’irruption du peuple étudiant180. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au prisme des départements et des disciplines182 . . . . . . . . . . . . . Annexe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
Enacting the New University Principle Over40 Years in Roskilde: Resilience in Flux. . . . . . . . . . . . . . . 195 Poul Bitsch Olsen and Lorna Heaton Establishment of Roskilde University . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 196 Roskilde’s theorizing of its educational activities197 . . . . . . . . . . . Long term processes of change . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 201 Things that stay the same . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 204 Recent dilemmas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 206 The Bologna Process and “the order of things” . . . . . . . . . . . . . 210 Conclusion: ongoing actualization of values. . . . . . . . . . . . . . . . 211
Extrait de la publication