Manuel d'histoire politique et sociale du Rwanda contemporain (Tome 2)

De
Publié par

Ce manuel étudie la partie contemporaine, à partir du 25 avril 1949, de la spirale de la violence rwandaise qui date du Ve siècle. Ce tome 2 analyse rigoureusement la tyrannie militaire sanguinaire de l'Akazu menée par Juvénal Habyalimana Rutemayeze, puis celle du Front patriotique rwandais (FPR).

Publié le : vendredi 1 juin 2012
Lecture(s) : 36
Tags :
EAN13 : 9782296495692
Nombre de pages : 452
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
    MANUEL DHISTOIRE POLITIQUE ET SOCIALE DU RWANDA CONTEMPORAIN  suivant le modèle Mgr Alexis Kagame   Tome 2  Du coup d E tat militaire du 5 juillet 1973 au génocide rwandais     
        
Études africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa  
Dernières parutions
 B. MUREME K., Manuel dhistoire politique et sociale du Rwanda contemporain suivant le modèle Mgr Alexis Kagame , Tomes 1 et 2 ,  2012.  François Claude DIKOUME, Le service public du sport en Afrique noire, Lexemple du Cameroun , 2012. Robert AKINDE (sous la dir. de), Les acquis économiques du Bénin de 1960 à 2010 , 2012. Christian EBOUMBOU JEMBA, Transports et développement urbain en Afrique , 2012.  William BOLOUVI, Un regard inquiet sur lAfrique noire , 2012. Julien COMTET, Mémoires de djembéfola. Essai sur le tambour djembé au Mali. Méthode dapprentissage du djembé (avec partitions et CD) , 2012. Juan AVILA, Développement et lutte contre la pauvreté, Le cas du Mozambique , 2012. Jean-Serge MASSAMBA-MAKOUMBOU, Politiques de la mémoire et résolution des conflits , 2012. Apollinaire-Sam SIMANTOTO MAFUTA, La  face occulte du Dieu des Congolais , 2012. Toavina RALAMBOMAHAY, Madagascar dans une crise interminable , 2 e  édition, 2012. Alphonse Zozime TAMEKAMTA, Eric Wilson FOFACK (dir.), Les urgences africaines, Réécrire lhistoire, réinventer lEtat , 2012. Henri-Pensée MPERENG (avec la collab. de Jerry MPERENG), Histoire du Congo Kinshasa indépendant. Politique économique , 2012. Julien BOKILO, La Chine au Congo-Brazzaville. Stratégie de lenracinement et conséquences sur le développement en Afrique , 2012. Bouyo Kwin Jim NAREM, Microfinance et réduction de la pauvreté de la femme rurale en Afrique. Comprendre la dérive vers le monde urbain , 2012. Kanel ENGENDJA-NGOULOU, Le développement des industries culturelles au Gabon , 2012. Francis NKEA NDZIGUE, La procédure pénale au Gabon , 2012. Moussa BOUREIMA, Léconomie agricole au Niger , 2012. Yaya SY, Mémoires dancêtres, 2012. Essé AMOUZOU, Mouammar Kadhafi et la réalisation de lUnion africaine , 2012. Jean-Pierre LEHMANN, Prophètes-guérisseurs dans le sud de la Côte dIvoire, 2012.    
 Bonaventure MUREME K.    
  MANUEL DHISTOIRE POLITIQUE ET SOCIALE DU RWANDA CONTEMPORAIN  suivant le modèle Mgr Alexis Kagame   Tome 2  Du coup d E tat militaire du 5 juillet 1973 au génocide rwandais       
    
   
 
 
                  
   
   
 
   NB : La table des matières est commune aux deux tomes, la pagination est continue.   Les propos et opinions de lauteur de cet ouvrage lui appartiennent et ne sauraient engager léditeur.   Nous savons qu'il reste dans ce livre des imperfections ; nous prenons cependant l'option de le faire circuler, à petit tirage, remerciant d'avance tous ceux qui nous aideront à le perfectionner dans les tirages successifs.   
 
© L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99315-0 EAN  :  9782296993150
 Léditeur.
INTRODUCTION GÉNÉRALE DU TOME 2    On a déjà vu que, pour des raisons pratiques, le présent manuel dhistoire politique et sociale du Rwanda contemporain suivant le modèle Mgr Alexis Kagame est subdivisé en deux tomes. Le premier a traité la révolution rwandaise et la première République rwandaise en entier. Le deuxième couvre la période allant du coup détat militaire du 05 juillet 1973 au génocide rwandais.  En un mot, le tome 2 quon commence ici traite trois parties, à savoir la première dictature militaire rwandaise ou le régime Akazu ( ingoma yababisha bAbanyakazu ), la guerre des Hima-Tutsis à lAkazu et le régime « Igiti » ou la noblesse tutsie moderne faction abâkagâra ( Mpatsabanyarwanda yIgiti cyAbâkagâra ). Il a donc pour but de répondre aux principales questions qui se posent là-dessus et quon a énumérées en introduction générale.  Enfin, il serait à faire remarquer que la table des matières est commune à ces deux tomes composant un et un seul manuel.  
 
 
            Septième partie  La première dictature militaire rwandaise ou le régime Akazu (= ingoma yababisha babanyAkazu)
                         
 
                                              
Cette partie a pour but détudier le régime Akazu ou la première dictature militaire rwandaise. La première dictature militaire rwandaise va du 5 juillet 1973 au 1 er  août 1993. Elle a été particulièrement marquée par des faits et des événements historiques importants, à savoir le coup détat égoïste du 5 juillet 1973 et la fin tragique du président Grégoire Kayibanda alias Sebwigenge Umubambuzwashakwe, le totalitarisme du régime Akazu, les méfaits flagrants du régime Akazu, la mauvaise gouvernance de lAkazu, lévolution du rapport des forces et les caractéristiques principales du régime Akazu. Les matériaux de construction nécessaires à lélaboration de cette partie de lhistoire du Rwanda proviennent des documents administratifs, des statistiques courantes, des statistiques périodiques, des résultats de lobservation directe et de lobservation indirecte, des faits historiques relatés par différents chercheurs rwandais et divers témoins. Lhistoire du Rwanda sait beaucoup gré à tous les chercheurs rwandais qui ont bien voulu tenir la plume pour transmettre les résultats de leurs précieuses recherches, plus particulièrement à James Gasana (= modèle Mgr Alexis Kagame) (Gasana, 2002) , à Augustin Ngirabatware (= modèle Akazu) (Ngirabatware, 2006)  et à Jean-Paul Kimonyo (= modèle Siyasa) (Kimonyo, 2008) , car ils ont si généreusement présenté leurs différents points de vue. Elle sait également bon gré à tous les écrivains rwandais divers qui ont tenu à témoigner, spécialement aux hérauts de la guerre (= Abavuzi bamacumu ) que sont Emmanuel Neretse (Neretse, 2010) , Protais Mpiranya (Mpiranya, 2006) , Abdul Joshua Ruzibiza (Ruzibiza, 2005)  ainsi quà tous les témoins divers, notamment Shingiro Mbonyumutwa (Mbonyumutwa, 2009) , Eugène Ndahayo (Ndahayo, 2000) , Boniface Ngulinzira (Ngulinzira, 2001) , Enoch Ruhigira (Ruhigira, 2011) , Jean Baptiste Nkuliyingoma (Nkuliyingoma, 2011) , François-Xavier Munyarugerero (Munyarugerero, Réseaux, pouvoirs, oppositions, 2003) , Thaddée Bagaragaza, Pierre-Claver Mutemberezi, Charles Nkurunziza, etc. Sans leur inappréciable contribution, lhistoire politique et sociale du Rwanda contemporain eût été handicapée de quelques membres. En amont, en aval et en complément à ces ouvrages, documents ou sources de lhistoire politique et sociale du Rwanda contemporain, il a été bien sûr nécessaire deffectuer un travail personnel dinvestigations, de vérification, dajoutes et de récolement.           
 
 429
   
Chapitre 32 Les sources précieuses de lhistoire du régime Akazu [les journaux intimes et les agendas personnels secrets de Juvenal Habyalimana Rutemayeze (de 1973 à 1994) capturés à Kanombe, à Kacyiru et à Nyarugenge]   Normalement, on devrait présenter ce chapitre dans la partie suivante consacrée à la guerre des Hima-Tutsi à lAkazu. On parle de la fin du régime Akazu alors quon en est quau début. Tout autrement, il importerait de présenter ici brièvement ce chapitre, eu égard à son apport considérable à la compréhension de certains évènements survenus sous le régime Akazu, notamment lassassinat du président Grégoire Kayibanda. Il faudrait donc en parler davance. Les écrivains BanyAkazu et Akazuistes belges (par exemple : Baudouin Paternostre de la Mairieu) se sont évertués à affirmer que le président Grégoire Kayibanda est mort de crise cardiaque. Cest un montage grotesque. Grégoire Kayibanda est mort assassiné (étranglé par Élie Sagatwa) par le régime Akazu. La planification, les mobiles et les circonstances de son assassinat sont très bien décrits noir sur blanc dans les journaux intimes et les agendas personnels de Juvénal Habyalimana Rutemayeze capturés à Kanombe, à Kacyiru et à Nyarugenge après la prise de la capitale Kigali par le FPR (= Inkotanyi ) en juillet 1994. Le but principal de la guerre des Hima-Tutsi à lAkazu était de renverser le régime Akazu et de semparer du pouvoir. De plus, lun des corollaires essentiels étaient de capturer les secrets détat. Ils ne furent pas tous capturés en un jour, en une semaine mais, méthodiquement, ils furent finalement capturés en grande partie. Le secret de la rapidité de lattaque de Kigali consistait justement à empêcher la fuite des secrets détat. Seuls les documents de létat-major ont pu être sauvés, emportés ou détruits avant la débandade. Tous les autres documents de létat ont été abandonnés et retrouvés intacts par le FPR (= Inkotanyi ).  Pour avoir été un témoin oculaire privilégié, lauteur, Bonaventure Mureme Kubwimana, le confirme parfaitement. Ici, dans le cas despèce, par nécessité, il se devrait, hélas, de se comporter comme un simple témoin privilégié de cette frange de lhistoire du Rwanda, mais non plus comme un historien. Daoût 1993 au 6 avril 1994, sous le gouvernement multipartite de transition dirigé par Mme Agathe Uwilingiyimana, alors quil était enseignant à linstitut supérieur des  430
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.