Margarete Buber-Neumann

De
Publié par

Allemande en lutte contre Hitler, Margarete Buber-Neumann échappe aux nazis en se réfugiant à Moscou, en 1935. Avec cet ouvrage René Levy nous raconte le parcours de cette communiste rebelle, insoumise à Staline qui en paiera le prix par une déportation en Sibérie. Livrée aux Allemands, elle est détenue cinq ans à Ravensbrück. En 1949, elle apporte son témoignage sur l'existence des camps en URSS. Rescapée non broyée, elle est de cette nature exceptionnelle qui fait face aux périls, aux revers pour vivre coûte que coûte dans la vérité.
Publié le : mercredi 1 juillet 2015
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9782336385457
Nombre de pages : 142
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
René Lévy
MargareteBuber-Neumann René Lévy Du Goulag à Ravensbrück
Du Goulag à Ravensbrück
Margarete Buber-NeumannDu Goulag à Ravensbrück
René Lévy Margarete Buber-Neum ann Du Goulag à Ravensbrück *
DU MÊME AUTEURAUX ÉDITIONSL’HARMATTANLes écrivains français sous l’Occupation, 1940-1944. Pages arrachées et brûlots mortels, 2014. Les écrivains de langue allemande sous le nazisme, 1933-1945. Une écriture qui résiste, 2014. Les écrivains russes sous la dictature stalinienne, 1924-1953. Une écriture clandestine, 2014. Les écrivains de langue italienne sous le fascisme, 1922-1945. L’imbroglio, 2014. Les écrivains espagnols au crépuscule de la République, 1936-1939. A las cinco de la tarde, 2014. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06426-0 EAN : 9782343064260
Préambule
SOMMAIRE
1- 1919 – 1929 : une débutante
2- 1930 – 1939 : une militante
3- 1939 – 1945 : une survivante
4- 1945 – 1989 : une femme libre
Index
Sources
7
11
13
41
73
101
127
133
On ne peut s’intéresser à Margarete Buber-Neumann sans évoquer ceux qui lui sont proches. Hormis un bref mariage avec le fils d’un philosophe célèbre et leurs deux enfants qui relèvent de sa vie privée, retenons ceux avec lesquels elle a vécu, qui sont indissociables de ses vies politique et concentrationnaire. La présence de sa sœur Babette est déterminante au moment où Margarete Buber-Neumann prend conscience des agitations sociales qui se déroulent sous ses yeux, et de l’orientation de l’engagement qui va suivre. Son beau-frère, Willi Münzenberg, qui mène un combat sur deux fronts : contre le carcan de l’appareil du Parti auquel il appartient et contre le National-socialisme. Heinz Neumann, jeune militant qu’elle rencontre chez son beau-frère et qui deviendra celui avec lequel elle partagera sa vie, les risques et les périls jusqu’à la fin tragique de ce compagnon. Milena, l’amie avec qui elle supporte les épreuves infligées dans le camp de concentration durant ces quatre années d’amitié où elles se soutiennent l’une l’autre jusqu’à l’épuisement de Milena.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.