//img.uscri.be/pth/0a7073d92a41561f2117c3b4eb5849a1aee757e7
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Mémoires envoyés à la cour de France

De
308 pages
Le présent volume réunit les mémoires envoyés à la cour de France par Gégoire Orlyk, fils de l'hetman des cosaques ukrainiens exilés après la défaite de Mazepa. Pendant près de trente ans, il a servi la France tout en plaidant la liberté de la nation cosaque. Cet ouvrage aborde une page peu connue de la politique étrangère de Louis XV et permet de mieux saisir la place de l'Ukraine au XVIIIe.
Voir plus Voir moins
MÉMOIRES ENVOYÉS À LA COUR DE FRANCE
par Grégoire Orlyk (1702-1759), fils de l’hetmandes cosaques ukrainiens exilésaprès la défaite de Mazepa. Pendant près de trente ans, servant les intérêts de la cosaque ». Destinés aux chercheurs et aux amateurs de l’histoire, ces textes évoquent une page peu connue de la politique étrangère de Louis XV etpermettent de mieux saisir la place de l’Ukraine au siècle,
maître de conférences
Blason Nowina porté par
y
Grégoire Orlyk
GrégoireOrlyk
MÉMOIRES ENVOYÉS À LA COUR DE FRANCE
Présentés par Iryna Dmytrychyn
MÉMOIRES ENVOYÉS À LA COUR DE FRANCE
Présence
Ukrainienne
Mémoires envoyés à la cour de France
PRÉSENCE UKRAINIENNE Collection dirigée par Iaroslav Lebedynsky et Iryna Dmytrychyn L’Ukraine, aussi vaste et peuplée que la France, héritière d’une longue histoire intimement liée à celle du reste de l’Europe et d’une culture riche et diverse, demeure une inconnue pour le public occidental, longtemps habitué à ne la considérer que comme une partie d’un ensemble russe puis soviétique. Fidèle à la vocation des éditions L’Harmattan, la collectionPrésence Ukrainiennese propose de faire découvrir les multiples facettes de ce pays à travers une documentation de qualité, comprenant aussi bien des études originales que des traductions et des rééditions de textes fondamentaux oubliés ou introuvables sur l’Ukraine. Contact : presenceukrainienne@gmail.com Les titres de la collection « Présence ukrainienne » sont à retrouver en fin d’ouvrage.
Grégoire Orlyk Mémoires envoyés à la cour de France Présentés par Iryna Dmytrychyn
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-11706-5 EAN : 9782343117065
Vous connaissez à quel point la nation cosaque est jalouse de sa liberté, -son esprit remuant est toujours actif de saisir des occasions de revendiquer ses droits sur la tyrannie de la Russie... Grégoire Orlyk CP Pologne 240, fol. 17-18
La majeure partie des documents réunis dans la présent volume provient des Archives diplomatiques du ministère des Affaires étrangères qui a bien voulu accorder son autorisation à leur publication. Je tiens à remercier particulièrement les conservateurs, Madame Isabelle Nathan pour ses conseils et Monsieur Grégoire Eldin pour son aide dans l’élaboration de ce projet.Le volume contient également les pièces provenant des archives privées et j’exprime ma reconnaissance à la famille qui garde précieusement la mémoire de Grégoire Orlyk. Je remercie également Iaroslav Lebedynsky ainsi que Maxime Deschanet. L’orthographe et le style des documents ont été préservés.
Introduction
L’idée de regrouper les Mémoires de Grégoire Orlyk s’est imposée à la suite de la publication de sa biographieGrégoire Orlyk. Un cosaque ukrainien au service de Louis XV-en ʹͲͲ͸ aux éditions L’(armattan. )l m’a paru important de présenter ses nombreux écrits dans leur état originel, afin de permettre aux futurs chercheurs et à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire, de mieux saisir le personnage et les idées qu’il défendait. C’est à mon avis aussi un excellent moyen de montrer la place de l’Ukraine au e début et au milieu du XVIII siècle.
Les Mémoires de Grégoire Orlyk constituent les textes qu’il a fait parvenir pendant près de trente ans aux responsables français. Ils représentent une source unique sur la vision du « pays des cosaques » en Europe. Disséminés pour la plupart dans les Archives du Ministère des Affaires Etrangères français dans les séries Pologne, Turquie, Suède, ils reflètent aussi l’étendue du champ couvert par les activités d’agent et d’expert de leur auteur. A travers les textes de Grégoire, on perçoit également sa personnalité et on trouve une multitude d’infimes détails toujours précieux pour un historien.
J’ai pris le parti d’accompagner ces textes d’un minimum de notes. Celles-ci, après une brève présentation du cadre historique au moment de la rédaction, portent essentiellement sur les noms et les références chronologiques et, le cas échéant, apportent des rectifi cations dǮaffirmations erronées. Dès lors, quelques précisions sur le contexte 1 général et leur auteur s’imposent.
1 Je renvoie aux travaux de )aroslav Lebedynsky pour l’histoire des cosaques et les questions relatives à l’histoire de l’Ukraine en général.9