//img.uscri.be/pth/c186a8e3bc5d09145f292c3653f066b8d9ec42da
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Mythes, rituels et politique des incas dans la tourmente de La Conquista

De
442 pages
À la différence d'autres bâtisseurs d'empires, les Incas ne disposaient d'aucune supériorité technique ou militaire significative sur les peuples qu'ils soumirent ou contrôlèrent. Leur succès s'ancrait dans une habile politique et une propagande efficace dont la doctrine religieuse impériale formait le noyau. Les deux auteurs, philologue et archéologue, étudient les mythes, rites et univers politique des Incas, éclairent les causes supposées de l'effondrement de leur empire.
Voir plus Voir moins
Jan Szemiński et Mariusz Ziółkowski
MYTHES, RITUELS ET POLITIQUE DES INCAS DANS LA TOURMENTE DELA CONQUISTA
Horizons AmériquEs LatinEs
Avant-propos de Nathan Wachtel
MYTHES, RITUELS ET POLITIQUE DES INCAS DANS LA TOURMENTE DELA CONQUISTA
Horizons Amériques latines Collection dirigée par Denis Rolland et Joëlle Chassin
 La collection Horizons Amériques latines publie des synthèses thématiques sur l’espace s’étendant du Mexique à la Terre de feu. Les meilleurs spécialistes mettent à la disposition d’un large public des connaissances jusqu’alors souvent réduites, sur ce sous-continent, à quelques stéréotypes.
Dernières parutions
Bruno SUSANI,Le péronisme de Perón à Kirchner. Une passion argentine, 2014. Jean-Jacques FONTAINE,L’invention du Brésil. De crises en crises, un géant qui s’affirme, 2014. Marie DURAND,Bolivie, la voix de Flora résonne encore. Des femmes et du développement participatif (1971-1985), 2013. Pierre Henri GUIGNARD,Lettres colombiennes, Correspondances à l’encre verte, 2012. Carlo A. CÉLIUS,Le défi haïtien, 2011. Nicolas PINET,Projets politiques et luttes sociales, 2011. Manuel PENA MUNOZ,Valparaíso. Chroniques d’un port mythique, 2009. R. CONTRERAS OSORIO,Les limites du libéralisme latino-américain, 2009.J. MUÑOZ,Géopolitique de la frontière États-Unis – Mexique, 2009. A. BERTAGNINI, J. FORTEZA, D. LÓPEZ, F. PEÑA, F. PINOT de VILLECHENON, C. QUENAN, J. WALTER,L’Argentine, terre d’investissement ?, 2008. HOWLET-MARTIN Patrick,Le Brésil du Nord-Est. Richesses culturelles et disparités sociales, 2008. CHASSIN J. et ROLLAND D. (coord.),Pour comprendre la Bolivie d’Evo Morales, 2007. VIGNAL Robert,Lexique amoureux de São Paulo, 2007. DĺAS Esther,L’esprit de Buenos Aires. Une ville et ses démons, Traduction de Laure et Philippe Pigallet, 2007. TREUILLER-SCHLACHTER Xavier,David Alfaro Siqueiros,2006. DURAND A. et PINET N. (éditeurs),L’Amérique latine en mouvement. Situations et enjeux, 2006. GAY-SYLVESTRE D.,: des premières militantes féministesÊtre femme à Cuba aux militantes révolutionnaires, 2006. e e LAPOINTE M.,– XXI s.Histoire du Yucatán. XIX , 2006.
Jan SZEMIŃSKI et Mariusz ZIÓŁKOWSKI Traduction en français du polonais et de l’espagnol Arnold LEBEUFMYTHES, RITUELS ET POLITIQUE DES INCAS DANS LA TOURMENTE DELA CONQUISTAAvant-propos deNathan WACHTEL
Cartes et tableaux : Miłosz Giersz et Magdalena RóżyckaLa photo de couverture représente une des pages du manuscrit de Fray Martín de Murúa, intitulé “Orígen y genealogía real de los Reyes Incas del Perú”, propriété de M. Sean Galvin. Nous remercions M. Juan Ossio Acuña de nous avoir accordé la permission d’utiliser cette image.Ouvrage publié avec le concours de la Fondation pour la Science polonaise (Fundacja na Rzecz Nauki Polskiej), de l’Université hébraïque de Jérusalem et de l’Université de Varsovie.© L’HARMATTAN, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03160-6 EAN : 9782343031606
AVANT-PROPOS Au cours des dernières décennies, l’accumulation des recherches sur l’histoire des sociétés andines, et notamment sur l’Empire inca, a permis d’enrichir considérablement et de renouveler l’état de nos connaissances. Un travail de synthèse était depuis longtemps considéré comme une exigence indispensable : l’ouvrage que nous offrent Jan Szemiński et Mariusz Ziółkowski est ainsi particulièrement bien venu. Les deux auteurs ont associé leur érudition et leur expertise respectives, à savoir la philologie et l’archéologie, pour nous présenter un tableau pluri-disciplinaire, à la fois original et très complet, des champs étroitement combinés du mythe, du rituel et du politique chez les Incas. Et, à l’exposé raisonné des recherches les plus récentes, ils ajoutent les perspectives neuves que leur permettent d’ouvrir leurs propres travaux. Il m’est impossible, dans ce bref avant-propos, d’évoquer toutes les vues stimulantes que propose cet ouvrage, mais on appréciera, entre autres, les claires mises au point sur les relations entre les cultures wari, tiahuanaco et inca, sur les représentations du cosmos et de l’histoire, sur l’organisation de l’espace et la distribution des lieux sacrés, sur les pratiques sacrificielles et divinatoires, ou encore sur les conceptions de la guerre et des conquêtes. On relève également le thème très remarquable du messianisme inca, fondé sur la notion depacha cutidu temps et de l’espace), qui constitue un (renversement phénomène de très longue durée, depuis les époques précolombiennes jusqu’à nos jours. Car depuis le mouvement de reviviscence religieuse duTaki Unque dans la deuxième moitié du XVI siècle, en passant par la tradition séculaire du théâtre populaire («La Danse de la Conquête»), la transmission persévérante du e mythe du retour de l’Inca-roi, les grandes révoltes du XVIII siècle, jusqu’aux e persistances du syncrétisme pagano-chrétien en ce début du XXI siècle, c’est une puissante force de continuité qui, à travers bouleversements, ruptures et changements, se manifeste dans le monde andin. Le présent ouvrage offre ainsi au lecteur non seulement une précieuse synthèse, mais encore un très utile instrument de travail. Nathan WACHTEL Collège de France
7
INTRODUCTION POUR LE LECTEUR FRANÇAIS Les chercheurs français se sont intéressés aux cultures andines depuis des siècles, et nous pouvons signaler comme premiers signes de cet intérêt les traductions en français d’œuvres espagnoles telles que, par exemple, L'Histoire naturelle et morale des Indes (Historia natural y moral de las Indias), Séville, 1590, œuvre traduite en français par le père Minime Robert Regnault en 1598, ouLe Commentaire Royal, oul’Histoire des Yncas,Roys du Pérou ; contenant leur origine depuis le premier Ynca Manco Capac, leur Établissement, leur Gouvernement en paix et en guerre, 1 leurs Conquestes, les merveilles du Temple du Soleil... Ou encore les travaux de Charles Marie de La Condamine, astronome du roi, chargé d’une expédition au Pérou entre 1735-1745 pour y mesurer le méridien de la terre et qui en rapporta tant d’observations sur les pays qu’il traversa et leurs mœurs. Les Incas apparurent aussi rapidement dans les œuvres littéraires, comme par exemple dans le roman de Jean-François Marmontel,Les Incas, 1777. L'intérêt du public en général, et du milieu académique français en particulier, pour les Andes et les Incas ne s'est pas démenti. Il n’est, certes, pas possible de résumer en quelques lignes tous les aspects de cette longue histoire. Notons seulement, en guise de points de repère, certaines contributions e scientifiques parues au cours du XX siècle qui nous semblent particulièrement importantes. En 1928, Louis Baudin, économiste français, publiaL'Empire socialiste des Inka. Ouvrage de référence pour tous les travaux portant sur la reconstruction du système économique inca, cette étude alimenta aussi à l'époque la discussion entre trotskistes et stalinistes quant à la possibilité d’implanter le système socialiste dans un seul pays. Alfred Métraux, anthropologue suisse formé à Paris, étudia dès 1926 diverses cultures des Andes et de la forêt, et ce pendant une quarantaine d'années ; son ouvrageLes Incas, publié en 1962, forgea une image de la culture inca qui resta présente pendant plusieurs décennies parmi les anthropologues et historiens. Paul Rivet et Georges de Créqui-Montfort, auteurs d’une série d’ouvrages sur différents aspects des cultures andines, publièrent entre 1951 et 1956 un catalogue raisonné fondamental des langues andines, laBibliographie des langues aymará et kichua, qui comprend les références de base sur les textes les plus importants conservés dans les bibliothèques et les archives. En 1971, Nathan Wachtel publia le premier de ses ouvrages qui changèrent la façon d’aborder le sujet de la conquête du Pérou :La vision des vaincus. Les Indiens du Pérou devant la Conquête espagnole (1530-1570). Cette même année, Pierre Duviols, reprenant plusieurs de ses propres travaux ainsi que ceux d’auteurs péruviens, publia un ouvrage de synthèse,La lutte contre les religions autochtones dans le Pérou colonial : "l'extirpation de l'idolâtrie", entre 1532 et 1660, qui donna un nouvel essor à la discussion sur les 1 Trad. par J. Baudoin, Paris A. Courbé, 1633, in-4 : édition originale de la traduction française.
9