Onontio le médiateur

De
Le 27 mai 1603, François Dupont-Gravé et Samuel de Champlain débarquent à Tadoussac où ils établissent avec les nations montagnaise, algonquine et etchemine, les bases d'une alliance qui allait unir leurs peuples pour les 160 prochaines années.
Deux Montagnais qui ont été reçus par le roi Henri IV confirment au chef Anadabijou « que saditte Majesté leur voulloit du bien, et desiroit peupler leur terre, et faire paix avec
leurs ennemis (qui sont les Irocois), ou leur envoyer des forces pour les vaincre ».
Dans son récit intitulé Des Sauvages, Champlain résume ainsi la politique que la France entend mettre en oeuvre en Amérique du Nord. Tous les administrateurs après lui allaient poursuivre, tant bien que mal, un même objectif : établir et maintenir une paix générale entre toutes les nations autochtones.
Ce système d'alliance repose toutefois sur un rapport inégal entre Français et Amérindiens, alors que le gouverneur français occupe le rôle prédominant. Celui que les Amérindiens appelaient communément Onontio - qui signifie La Grande Montagne ou La Belle Montagne, traduction huronne du nom de Charles Huault de Montmagny, premier gouverneur de la Nouvelle-France - non seulement était leur « père » au sein de l'Alliance, mais il se présentait aussi comme « le médiateur de la paix publique », « l'arbitre absolu de la guerre et de la paix » ou même « le maistre des casses-testes », pour reprendre une formulation amérindienne.
Contrairement aux autres puissances européennes, les Français n'ont pas « divisé pour
régner » ; ils ont plutôt misé sur la paix entre les autochtones pour consolider leur empire. Et l'un des moments clés dans l'histoire de la médiation française est sans contredit la Grande Paix de Montréal, signée le 4 août 1701 par les Français et près d'une quarantaine de nations amérindiennes.
Maxime Gohier est titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université du Québec à Montréal. Il poursuit actuellement des recherches doctorales sur l'histoire des autochtones du Québec sous le Régime britannique.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896645046
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
M a x i m e G o h i e r
O n o n t i o l e m é d i a t e u r La gestion des conflits amérindiens en Nouvelle-France 1 6 0 3  1 7 1 7
SE P T E N T R I O N
ONONTIO LE MÉDIATEUR
Maxime Gohier
ONONTIO LE MÉDIATEURLa gestion des conflits amérindiens en Nou!elle-France -

Pour effectuer une recherche libre par motclé à l’intérieur de cet ouvrage, rendezvous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de dével oppement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gou vernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Illustration de couverture :Partie de l’Amerique septentrionalle ou est compris la Nouvelle France, Nouvelle Angleterre, N. Albanie et la N. Yorc, la Pensilvanie, Virginie, Caroline, Floride et la Louisiane, le golfe Mexique et les isles qui le bordent à l’orient, etc., , JeanBaptiste Franquelin, Bibliothèque du Service historique de la Marine (Vincennes), Recueil , o n . Révision : Solange Deschênes Correction d’épreuves : Sophie Imbeault Mise en pages et couverture: Folio infographie
Si vous désirez être tenu au courant des publications des Éditions du Septentrion vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion , av. Turnbull Québec (Québec)  
e Dépôt légal –  trimestre  Bibliothèque et Archives nationales du Québec   :    : 
Diffusion au Canada: Diffusion Dimedia , boul. Lebeau SaintLaurent (Québec)  
Ventes en Europe: Distribution du Nouveau Monde , rue GayLussac  Paris France
À Florence et Isabelle
AC DBC DRHCNY
HNAIJRRAPQRAQRHAFWA
Abréviations
Archives des Colonies (France) Dictionnaire biographique du Canada Documents Relative to the History of the Colony of New York (Edmund B. O’Callaghan) Handbook of North American Indians Jesuit Relations(Reuben G.8waites) Rapport de l’archiviste de la province de Québec Recherches amérindiennes au Québec Revue d’histoire de l’Amérique française Wraxall’s Abridgment(Peter Wraxall, An Abridgment of the Indian Affairs)
Ca'es et illustrations
Carte Nations amérindiennes dans le Nord-Est américain (-)
Illustrations Hugo Grotius,Droit de la guerre et de la paix,Samuel de Pufendorf,De jure naturae et gentium,Bataille du lac Champlain,« Guerrier iroquois » Collier de la fondation de la Ligue des Cinq-Nations Conseil entre les Iroquois et les Anglais,« Cruautéz in-oüies des Iroquois » Conférence de paix franco-iroquoise à La Famine,  Expédition de Frontenac contre les Iroquois,« Grand Chef de Guerriers Iroquois » Portrait de Philippe de Rigaud, marquis de Vaudreuil « Sauvage Iroquois »

          
Réalisation: Sylvain Varennes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.