//img.uscri.be/pth/0810ca8ffbecde884d91319737ec7df46aa64b98
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Opération Fodé Kaba II

De
144 pages
Ce livre est le récit de l'intervention de l'armée sénégalaise en Gambie après le coup d'état orchestré par Kukoy Samba Sagna qui retient en otage la famille du président Daouda Keiraba Jawara en 1981. L'auteur retrace le déroulement de cette opération nommée Fodé Kaba II depuis la préparation jusqu'à l'entrée sur le territoire gambien, sans oublier les actions de combat héroïques qui mèneront au rétablissement de la légalité constitutionnelle.
Voir plus Voir moins

Colonel Mbaye CopÉration fodÉ kaba ii
Le 30 juillet 1981, Kukoy Samba Sagna, à la tête d’un groupe
d’insurgés, s’empare du pouvoir en Gambie. Le président
légalement élu, Daouda Keiraba Jawara, est à Londres pour
assister au mariage du prince Charles. Très vite, la situation
vire au chaos ; des centaines de personnes sont prises en opÉration
otages dont l’épouse et les enfants du président gambien. Il
faut agir et vite.
En exécution des accords de défense sénégalo-gambiens fodÉ kaba ii
signés en 1965, le président Abdou Diouf, fraîchement
installé à la tête de l’État, répond favorablement à la demande Des diambars dans le ventd’intervention formulée par la Gambie. Les Jambaar n’ont
plus de temps à perdre.
Ce livre est le récit de leur intervention, depuis la préparation
jusqu’à l’entrée sur le territoire gambien, sans oublier les
actions de combat héroïques qui mèneront, en moins d’une
semaine, au rétablissement de la légalité constitutionnelle.
Avec Fodé Kaba II, les Jambaar venaient de signer, dans
l’enthousiasme et l’allégresse, un long bail avec l’avenir,
estampillé du sceau de leur belle devise : On nous tue, on ne
nous déshonore pas !
Ancien enfant de troupe, le colonel Mbaye CISSÉ est issu de
l’ENOA de Thiès. Il est diplômé de l’École de commandement et
d’état-major de l’Armée de terre américaine et breveté de l’École
supérieure de guerre de Paris. Ancien chef de corps du bataillon
d’artillerie, il est actuellement o cier supérieur adjoint à la zone
militaire n° 3. Il est l’auteur de plusieurs publications relatives à
l’histoire militaire, à la géopolitique, à la sécurité et à la défense.
Le colonel Cissé est titulaire d’une maitrise de philosophie (UCAD) et d’un Master
II de Relations internationales (Panthéon Assas-Paris 2).
Préface du Général Abdoulaye Fall
Illustration de couverture :
J. Allain / Jalka Studio © Thinkstock
ISBN : 978-2-343-06924-1 9 782343 069241
15,50 €
Colonel Mbaye C
opÉration fodÉ kaba iiOpérationFodéKabaII,
desJambaardansleventCOLONEL MBAYE CISSE
OpérationFodéKabaII,
desJambaardanslevent©L’HARMATTAN-SÉNÉGAL,2015
10VDN,SicapAmitié3,LotissementCitéPolice,Dakar
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
senharmattan@gmail.com
ISBN:978-2-343-06924-1
EAN:9782343069241AVERTISSEMENT
Cet ouvrage a été achevé en 2011 et sa parution
officielle était programmée pour juillet 2011, date
commémorativedes30ansdel’Opération.
Le retard ainsi enregistré est indépendant de la volonté
del’auteur.
7DEDICACE
Àl’Adjudant Malick Cissé et au Commandant Babacar
Ndiayequinesontplusdecemondepourmelire ;
Àmonépouse,àmesenfants,àtoutemafamille;
Àmes camarades de l’École nationale des officiers
d’activedeThiès ;
Àtous les acteurs de l’Opération, aujourd’hui disparus;
9REMERCIEMENTS
La restitution des événements de l’Opération Fodé
KabaII n’a été possible que par la volonté de mes chefs,
dontcertains,aujourd’huiàlaretraite,ontfaitmontred’une
disponibilitéexceptionnelle.
Le Général de corps d’armée (CR) Abdoulaye Fall
ancien Chef d’État-major général des Armées, m’a
encouragé, dès l’entame de mon projet, à poursuivre mes
recherches en m’autorisant à consulter les archives de
l’État-majorgénéraldesArmées.
Le Général de corps d’armée (CR) Idrissa Fall, ancien
Chef d’État-major général des Armées qui a bien voulu se
prêter aux séances d’interviews et, surtout, mettre à ma
disposition sesarchivespersonnelles.Ces séances detravail
ont conforté en moi l’idée que nos armées n’ont pas usurpé
leur identité, moulées qu’elles ont été par des mains
expertes. La méticulosité apportée à la tenue de ses
archives, la fraîcheur de ses anecdotes me font penser, de
jour en jour, quenotregénérationaencore beaucoup à
apprendre auprès des pionniers. C’est aussi à partir de ses
archives que j’ai pris connaissance des notes liminaires du
lieutenant-colonel Emmanuel Gomis, premier coordinateur
du comité de rédaction, qui constituent une mine
intarissable d’informations. Je lui renouvelle mes
sentimentslesplusrespectueux.
Le Colonel (ER) Saliou Niang, Sous-chef d’état-major
chargé des opérations, m’a été d’un précieux concours pour
revivre l’atmosphère de la salle d’opérations durant Fodé
KabaII. La qualité de ses témoignages et sa parfaite
connaissance de l’évolution de nos Armées font de lui une
bibliothèque intarissable. J’aurai tant aimé le voir parcourir
11ces pages, mais Dieu en a décidé autrement... Qu’il repose
enpaix.
Le Colonel (ER) Abdourahmane Ngom dit Abel,
Commandant du théâtre d’opérations, m’a fait l’honneur de
me recevoir et de me prêter ses archives personnelles. Mes
entretiens avec lui, m’ont permis de découvrir le lien
émotionnel fort qu’il entretient avec Fodé KabaII. Ses
encouragements à produire une œuvre«objective» m’ont
poussé à privilégier la narration des faits au détriment des
aspectsromanesques.
Le Général (CR) Amadou Abdoulaye Dieng,
commandant de la zone militaire Est à l’époque et chef de
la colonne orientale, m’a gratifié d’un récit complet et
objectifde sa belle chevauchée en direction de Yundum,
partiedesterreslointainesduGouloumbou.
Qu’ils soient tous remerciés pour leurs encouragements
etleursoutienaffectif.
Mes remerciements s’adressent également au sergent
Alioune Cissé de la Direction de l’Information et des
Relations Publiques des Armées qui s’est beaucoup investi
edanslamiseenpagedulivre,ainsiqu’ausoldatde 2classe
eElhadji Malick Mbengue du 25 Bataillon de
Reconnaissance et d’Appui, qui a participé spontanément,
en 2009, à l’établissement des fiches biographiques de
certainsacteursdel’opération,àpartirdesCVexposésdans
lescouloirsduPCdelaZonemilitairen°5.
12PREFACE
En rédigeant ce livre surl’opération Fodé KABA II, le
lieutenant-colonelMbayeCissé fait preuve d’un prosélytisme
louable, celui de contribuerà la diffusion de la culture de
l’écriture chez le militairesénégalais. Pour son appartenanceau
groupe desprécurseurs, il mérite d’être félicité et soutenu. Je ne
doutepoint que son exemplefera école,etqu’il suscitera de
nombreusesinitiativesdansnosrangs.
Opération Fodé KABAII, desJambaar dans le vent, est
d’abord un hommage aux anciens.Ces pionniersqui ont façonné
notre armée, euxqui,à la demande du politique,ont conçu,
planifié et conduitavec bonheur,sa première opération
expéditionnaire dans un théâtredela région. Il s’agissait de la
mise en œuvred’un engagement international au serviced’un
idéaldémocratique,caractérisé par le refusdela violence en
tantqu’instrumentdechangementd’unordrepolitique.
C’estl’histoired’hommes, muspar une énergiecommune,à
savoir un goût de l’action sans équivoque,etun sens du devoir
porté au plus haut point.Au fil despagesque nous parcourons
avec aisancegrâce au styleagréabledel’auteur, nous faisons la
connaissancedeces anciens,hierjeunesofficiers supérieurs et
subalternes,talentueuxcapitaines qui en parfaite
complémentarité avec leursvaleureux soldats, ont bravétous les
obstaclespouratteindrelesobjectifsassignés.
C’estvrai, disait-on, «qu’aux âmes bien nées la valeur
n’attend point le nombredes années». La disponibilité
opérationnelle impressionnante, indicateur pertinentdu degréde
professionnalisme d’une armée, estun témoignage de la valeur
desanciens.Etla diversité desstylesdecommandement qu’ils
ont affiché offredes modèlesforts pouvant alimenterles débats
danslesdifférentsétablissementsd’enseignementmilitaire.
Opération Fodé KABAIIdes Jambaar dans le vent, est
égalementun livre d’histoire militairequi pourra figurer
13