Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 30,75 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Personnages marquants d'Asie centrale, du Turkestan et de l'Ouzbékistan

De
516 pages
Ce dictionnaire biographique réunit hommes fameux et personnages marquants de l'Asie Centrale, du Turkestan russe et de la République Socialiste Soviétique d'Ouzbékistan, indépendante depuis 1991. D'Al Khorazmi, en l'honneur duquel on inventa le mot algorithme, à Avicenne, d'Alexandre le Grand au prince astronome Ulug-Bek qui fonda l'observatoire de Samarkand, et du sanglant Amir Timour (Tamerlan), élevé récemment au rang de héros national, l'auteur a mis côte à côte tous ceux qui, à un moment ou à un autre de l'histoire de ce pays, ont contribué à le construire.
Voir plus Voir moins

PERSONNAGES MARQUANTS

d'ASIE CENTRALE, du TURKESTAN et de l'OUZBEKIST AN
DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE

@ L'Harmattan, 2004 ISBN: 2-7475-7017-7 EAN : 9782747570176

Jean-Marie

TlllEBAUD

PERSONNAGES MARQUANTS

d'ASIE CENTRALE, du TURKESTAN et de
}'OUZBEKIST AN
DICTIONNAIRE BIOGRAPHIQUE

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan ltalia Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

Sources:
Archives de la Fédération Nationale de Football d'Ouzbékistan. Archives du Musée de Ferghana. Centre Culturel français, Tachkent, Kourchida ouI. Cimetières de Samarkand (Chakhri-Zinda, cimetière russe) Cimetières de Tachkent (Botkine, Bratskaïa moguila, Domrabad,
Tchigatai: etc.)

Minor, 18 A,

Institut français d'études sur l'Asie Centrale (IFEAC), Tachkent, Rakatboshi koutchassi Institut d'Astronomie Ulug-Bek, Tachkent. Maison-musée Iessenine, Tachkent. Maison-musée Khodjaev, Boukhara. Maison-musée Moukhitdin Rakhimov, Tachkent. Maison-musée Moukhtara Ashrafi, Tachkent. Musée, Andijan. Musée Amir Temour, Tachkent. Musée de la colonisation, Tachkent (face à la tour de la Télévision). Musée de l'Histoire de l'Ouzbékistan, Tachkent. Musée des Beaux-Arts, Samarkand. Musée des Beaux-Arts, Tachkent. Musée du Ministère de la Défense, Tachkent. Musée historique, Boukhara, citadelle de l'Ark. Musée Igor Savitskii, Noukous. Musée littéraire Navoï, Tachkent. Musée National d'Histoire, Samarkand. Musée Ouloug Bek, Observatoire de Samarkand Musée Saddridin Aïni, Samarkand.

7

Bibliographie sommaire
T. ABDOULLAEV, Gueroiïcheskie podvigui voinov-ouzbekov na frontakh Velikoï Otetchestvennoï voiny Sovietskavo soiouza. 1941-1945 gg. (Les exploits héroïques militaires ouzbeks sur le front de la Grande Guerre Nationale de l'Union Soviétique, 1941-1945), Moscou, 1946 (en russe). G. ABDOURAKHMANOV, Vyschaïa chkola Sovietskogo Ouzbekistana (L'enseignement supérieur de l'Ouzbékistan soviétique), Tachkent, 1977 (en russe) . Achraf AKHMAD, Mirzo Ulugbek, llmi Noujim, "Ziji Jadini Kouragonii" tourtitchin Kitovi", Tachkent, Abdoulla Kodirii Nomidagui Merossi Nachrioti, 1994, 112 p. (en ouzbek, en anglais et en russe). Melikhon Akhounovna AKHOUNOV A, Rabotchii klass Ouzbekistana v period razvitogo sotsializma (La Classe ouvrière d'Ouzbékistan à l'époque du développement du socialisme), Tachkent, 1974 (en russe). Melikhon Akhounovna AKHOUNOV A, B. V. LOUNINE, Istoriia istoritcheskoï naouki v Ouzbékistanié. Kratkiï otcherk (Histoire de la Science historique en Ouzbékistan. Bref essai), Tachkent, 1970 (en russe). E. A. ALLWORTH, The Modern Uzbeks from the Fourteenth Century to the Present: A Cultural History (Les Ouzbeks modernes du XIVe siècle jusqu'à présent: Histoire cuit.), Stanford (Californie, USA), 1990 (en angl.). R. Kh. AMINOV A, Oktiabr i rechenie jenskogo voprossa v Ouzbekistane (Octobre et la solution des problèmes des femmes en Ouzbékistan), Tachkent, 1975 (en russe). Amir Saiiid Olimkhon, Boukhoro khalkining khastrati tarikhi, Tachkent, 1991 (en ouzbek). S. ANIKINE, "Bocctanié saper" ("La Révolte des Sapeurs"), Bibliothèque "Krasnaïa Zviezda" (L'Étoile Rouge"), Tachkent, 1927, n° 9 (en russe) . T. ATABAKI, L. O'KANE, Post-Soviet Central-Asia (Asie centrale postsoviétique), Londres, Tauris, 1999 (en angl.). F. AZADAEV, Tachkent vo vtoroïpolovine XIXveka (Tachkent dans la seconde moitié du 1ge siècle), Tachkent, 1959 (en russe). Vassilii Vladimirovitch BARTOLD, lstoriia koultournoï jizni Tourkestana (Histoire de la vie culturelle du Turkestan), Leningrad, 1967 (en russe). N.N. BEDALOV, Deiatelnost KPSS po oukreplenneiou i povycheniiou roli profsoiouzov respoublik Sredneï Azii (L'activité du Parti Communiste Socialiste Soviétique pour le renforcement et l'accroissement du rôle des syndicats des républiques d'Asie centrale), Tachkent, 1979 (en russe). R. BELK, The Great Trek of Russian Mennonites in central Asia 1880-1884, Herald Press, 1976 (en anglais). K.E. BENDRIKOV, Otcherki po istorii narodnogo obrazovaniia v Tourkestane (1865-1924 gg.) (Essais sur l'histoire de l'instruction populaire au Turkestan), Moscou, 1960 (en russe).

8

A. BENNINGSEN, C. LEMERCIER-QUELQUEJAY, L'Islam en Union soviétique, Paris, Payot, 1968 (en fr.). A.BENNINGSEN, C. LEMERCIER-QUELQUEJA Y, Les Musulmans oubliés, l'Islam en Union soviétique, Paris, Payot, 1981 (en fr.). A. BENNINGSEN, C. LEMERCIER-QUELQUEJA Y, Le Soufi et le Commissaire. Les confréries musulmanes en URSS, Paris, Seuil, 1986 (en fr.). A. BEYLERIAN, "Deux lettres de Louis XIV au roi des Ouzbeks à propos de missionnaires jésuites", in Cahiers du monde russe et soviétique, 1968, vol. 9, p. 230-234 (en fr.). Iou. F. BOURIAKOV, Drevnosti Tachkenta (Les Antiquités de Tachkent), Tachkent, 1976 (en russe). Iou F. BOURIAKOV, M.R. KASSYMOV, O.M. ROSTOVTSEV, Arkheologuitcheskie pamiatniki Tachentskoï oblast" (Les monuments archéologiques de l'oblast de Tachkent), tachkent, 1973 (en russe). Yuri BREGEL (ed.), Historical Maps of Central Asia - 9th-19th Centuries A.D. (Cartes historiques de l'Asie Centrale - ge-1ge siècles), Bloomington, 2000 (en ang1.). Marie BROXUP, "The Basmatchis" in Central asian Survey, n° 1, 1983 (en angl. ). Cahiers d'Asie centrale, n° 1-2, Inde - Asie centrale, Routes du commerce et des idées, Tachkent, Aix-en-Provence, Edisud, 1996. - n° 3-4, L'Héritage timouride, Iran, Asie centrale, Inde, 15e-18e s., ibid., 1997 - n° 5-6, Boukhara la Noble, ibid., 1998. - n° 7, Patrimoine manuscrit et vie intellectuelle de l'Asie centrale islamique, ibid., 1999. - n° 8 - La Mémoire et ses supports en Asie centrale, ibid., 2000. - n° 9 - Etudes karakhanides, ibid., 2001. Hélène CARRERE d'ENCAUSSE, Réforme et révolution chez les Musulmans de l'Empire russe, Presses de la FNSP, 1996 (en fr.). Ch. A. CHAMAGDIEV, Otcherki istorii grajdanskoï voiny v Ferganskoï doline (Essais historiques surla guerre civile dans la vallée du Ferghana), Tachkent, 1961 (en russe). S. CHERMOUKHAMEDOV, 0 razvitii narodnogo obrazovaniia v Sovietskom Ouzbékistanié (Sur le développement de l'instruction populaire en Ouzbékistan soviétique), Tachkent, 1971 (en russe). Vassilii Afanassievitch CHICHKINE, Sorok liet sovietskoï arkheologuii v Ouzbékistanié (1924-1964) (Quarante années d'archéologie soviétique en Ouzbékistan) (1924-1964)), in "Istoriia matérialnoï koultoury Ouzbekistana", vol. 7, 1966 (en russe) G.A. CHISTER, Promychlennye rabotchie Ouzbekistana, 1959-1970 gody (Les ouvriers de l'industrie d'Ouzbékistan, 1959-1970), Tachkent, 1970 (en russe). R.C. CHOUKOUROV, Peuples d'Asie centrale, Paris, Syros, 1994 (en fr.). Sergio COZZI, Didier LABOUCHE, Ouzbékistan, au coeur des routes de la soie, éd. Géorama, s.d. (en français) E.A. DEEV A, Ou istokov sotsialdemokratitcheskavo dvijeniia v Tourkestanskom krae (Sur l'histoire du mouvement social-démocrate dans le kraï du Turkestan), Tachkent, 1975 (en russe). Tourab Djouraevitch DJOURAEV, Kommounistitcheskaïa partiia Ouzbekistana b

9

gody VelikoïOtetchestvennoi voine, 1941-1945 gg. (Le Parti Communiste d'Ouzbékistan pendant les annéees de la Grande Guerre Nationale, 1941-1945), Tachkent, 1952 (en russe). A.I. DOBROSMYSLOY, Tachkent v prochlom i nastoiachtchem (Tachkent d'hier et d'aujourd'hui), Tachkent, 1912 (en russe). F. DONIOROY, Kh. KAIOUMOY, Chokhi Zinda, Musée d'État de Samarkand & le Fonds des Musée de la République d'Ouzbékistan, Samarkand, 2002 (en ouzbek) Drevnii Tachkent (Tachkent antique), Tachkent, 1973 (en russe). Drevnosti Tachkenta (Les Antiquités de Tachkent), Tachkent, 1976 (en russe). T.E. ERNAZAROY, A.I. AKBAROY, Istoriia petchtati To urkestan a, 1870-1925 gg. (Histoire de la presse du Turkestan, 1870-1925), Tachkent, 1976 (en russe). A. ESSINE, Radio i télévidénié Ouzbékistana (Radio et télévision d'Ouzbékistan), Tachkent, 1975 (en russe). Alekseï Pavlovitch FEDTCHENKO, Poutechestvié v Tourkestan (1868-1871) (Voyage au Turkestan (1868-1871)), Moscou, 1950 (en russe). Iou. I. GLASS, L.M. LANDA, Mouzéi Ouzbékistana (Les Musées d'Ouzbékistan), Tachkent, 1961 (en russe). A.A. GORDIENKO, Sozdanie Sovietskoï natsionalnoï gossoudartsvennosti v Sredneï Azii (La création du gouvernement national soviétique en Asie centrale), Moscou, 1959 (en russe). Lev Vladimirovitch GUENTCHKE, Istoritcheskii opyt outchastiia profsoiouzov Ouzbekistana v sotsialistitcheskom stroitelstve, 1926-1932 gg. (Expérience historique de participation des syndicats d'Ouzbékistan à la construction du socialisme, 1926-1932), Tachkent, 1966 (en russe). Lev Vladimirovitch GUENTCHKE, Otcherki istorii profsoiouzov Ouzbékistana (Essais historiques sur les syndicats de l'Ouzbékistan), Tachkent, 1967 (en russe). Lev Vladimirovitch GUENTCHKE, Professionnalnie soiouzy Ouzbekistana v tsifrakh, 1961-1970 gg. (Les syndicats professionnels d'Ouzbékistan en chiffres, 1961-1970), Tachkent, 1972 (en russe). Lev Vladimirovitch GUENTCHKE, Istoriia profsoiouzov Ouzbekistana (Histoire des Syndicats d'Ouzbékistan), Tachkent, 1978 (en russe). N. IANOY-IANOYSKAÏA, Ouzbekskaïa simfonitcheskaïa mouzyka (La Musique symphonique ouzbèke), 1979 (en russe). Z.F. IBRAGUIMOY A, Jenchtchiny Ouzbekistana v Otetchestvennoi voïne 19411945 gg. (Les Femmes d'Ouzbekistan à la Guerre Nationale 1941-1945), Tachkent, 1956 (en russe). la. ILIASSOY, Sogdiana (La Sogdiane), Tachhkent, 1985 (en russe). Inventeurs et Scientifiques. Dictionnaire de biographies, Paris, Larousse, 1994 (en fr.). Khamid Charafovitch INOIA TOY, Pobeda sovietskoï vlasti v Ouzbekistanie (La Victoire du Pouvoirsoviétique en Ouzbékistan), Tachkent, 1978 (en russe). K. Iou. IOULDACHEY et N. F. MADJIDOY, "Ouspekhi meditsinskoï naouki v Ouzbékistanié za 60 lièt" ("Les succès de la science médicale en Ouzbékistan

10

depuis 60 ans") in Med. Journal Ouzbekistana, 1977, n° 10 (en russe). Ibraguimjan I. ISKANDEROV, Problemy ekonomitcheskoï naouki v Sovietskom Ouzbékistanié (Les Problèmes de la Science économique d'Ouzbékistan), Tachkent, 1979 (en russe). Istoriia grajdanskoï voiny v Ouzbékistanié (Histoire de la guerre civile en Ouzbékistan), Tachkent, 1964 (en russe). Istoriia kirguizskoï SSR (Histoire de la République Socialiste Soviétique du Kirghizistan), Frounze, 1984 (en russe). Istoriia kommounistitcheskikh organizatsiï Sredneï Aziï (Histoire de l'organisation communiste en Asie centrale), Tachkent, 1967 (en russe). Istoriia Ouzbekskoi' RSS (Histoire de la République Socialiste Soviétique d'Ouzbékistan), Tachkent, 1968 (en russe). Iz istorii kommounistitcheskoï partii Ouzbékistana (De l'histoire du Parti Communiste d'Ouzbékistan), Tachkent, 1966 (en russe). Paul JÜRGEN, "The Histories of Samarqand" ("Les Histoires de Samarkand"), in Studia Iranica, 1993, p. 69-92 (en ang1.). Z. KALANOV, Kinematograjiia Sovietskogo Ouzbékistana (Le Cinéma de l'Ouzbékistan soviétique), 1949 (en russe). P. KARAM, Le retour de l(islam dans l'ex-empire russe (Allah après Lénine), Paris, L'Harmattan, 1996 (en fr.). Oubaïdoulla Israilovitch KARIMOV, K voprossy 0 bzgliadakh Ibn Siny na khimiiou (Autour de laquestion du regard d'Avicenne sur la chimie), Tachkent, 1963 (en russe). Tachmoukhammed Niiazovitch KARY-NIIAZOV, Otcherki istorii koultoury Sovietskogo Ouzbekistana (Essais d'histoire de la culture en Ouzbékistan soviétique), Moscou, 1955 (en russe). A.G. KASSYMOV A, Biblioteki v Tourkestanié (Les Bibliothèques au Turkestan), Tachkent, 1966 (en russe). M. Kh. KHAKIMOV, Razvitié natsionalnoï Sovietskoï gossoudartsvennosti v Ouzbekistanié v périod pérékhoda k sotsialismou (Le développement du gouvernement national soviétique en Ouzbékistan dans la période du passage au socialisme), Tachkent, 1965 (en russe). A.M. KHODJAEV, Tachkenskaïa oblast" ("L'Oblast de Tachkent), Tachkent, 1977 (en russe). KomsomolOuzbekistana. Otcherki iz istorii komsomola Ouzbekistana, 1925-1978 (Les Komsomols de l'Ouzbékistan. Essais sur l'histoire des Komsomols d'Ouzbékistan), Tachkent, 1978 (en russe). Komsomol Ouzbekistana ot sezda I sezdou (Les Komsomols de l'Ouzbékistan d'un congrès à l'autre, Tachkent, 1974 (en russe). A. KORALSKII, Kompository Ouzbékistana (Les Compositeurs de l'Ouzbékistan), 1951 (en russe). Vassilii Anoufrievitch KOSTETSKIÏ, Makhsouma Gouliamovna ISKHAKOV A, Istoriia Narodov Ouzbékistana (Histoire du Peuple d'Ouzbékistan), Tachkent, 1994 (en russe). Boris A. KOTCHNEV, "Les frontières du royaume des Karakhanides" in Cahiers

Il

d'Asie centrale n° 9, Tachkent, Aix-en-*Provence, 2001, p. 41-48 (en fr.). Boris A. KOTCHNEY, "La Chronologie et la généalogie des Karakhanides du point de vue de la numismatique" in Cahiers d'Asie centrale n° 9, Tachkent, Aixen-Provence, 2001, p. 53 et suiv. (en français). Y.M. KOUDRIAKOY, Y.F. KLlMATCHIOY, Kompartiia Oubzekistana (Le Parti Communiste d'Ouzbékistan), Tachkent, 1979 (en russe). K.S. KRIOUKOY, Médresse Koukeldach (La Medersa Koukeldach), Tachkent, 1968 (en russe). B. Y. LOUNINE, Iz istorii rousskogo vostokovedeniia i arkheologuii v Tourkestanié (De l'histoire d l'orientalisme et de l'archéologie russe au Turkestan), Tachkent, 1958 (en russe). Nikolai Gourievitch MALLITSKII, Nieskolka stranits iz istorii Tachkenta v 17 stoleti (Plusieurs page de l'histoire de Tachkent au 17 siècle), 1899 (en russe). Nikolai Gourievitch MALLITSKII, K istorii Tachkenta pod Kokandskim vladytchestvom (De l'histoire de Tachkent sous la domination de Kokand), 1900 (en russe). Nikolai Gourievitch MALLITSKII, Gorod Tachkent. Nieskolka Tsifr (La Ville de Tachkent. Plusieurs chiffres), 1912 (en russe). Nikolai Gourievitch MALLITSKII, Tachkent Istoritcheskii otcherk (Tachkent. Essai historique), 1915 (en russe). D.I. MANKHARA, Révolioutsionnoe dvijenié v Sredneï Azii, 1905-1920 gg. (Le Mouvement révolutionnaire en Asie centrale, 1905-1920), Tachkent, 1934 (en

russe) .
Mikhail Evguenievitch MASSON, K istorii gornogo dela na territorii Ouzbekistana (De l'histoire de la formation des montagnes sur le territoire de l'Ouzbékistan), Tachkent, 1953 (en russe). Materialy po istorii Srednei i Tsentralnoï Azii - X-XIX vv. (Matériaux sur l'histoire de l'Asie centrale), Tachkent, 1988 (en russe). E. K. MEYENDORF, Poutechestvié iz Orenbourga v Boukharou (Voyage d'Orenbourg à Boukhara), Moscou, 197 5 (en russe). Ibraguim Mouminovitch MOUMINOV, Vydaiouchtchiessia mysliteli Sredneï Azii (Penseurs éminents d'Asie Centrale), Moscou, 1966 (en russe). Makhmoud (Moussaevitch) MOUSSAEV, Ouzbékistan SSR (La République Socialiste Soviétique d'Ouzbékistan), Tachkent, 1960 (en ouzbek). Naouka v Ouzbekistane (La Science en Ouzbékistan), Tachkent, 1974 (en russe). Y. NAUMKIN (ed.), State, religion and society in Central Asia (État, religion et société en Asie centrale), Ithace Press, Reading, 1995 (en angl.). Mavlan Khoudaiberguenovitch NAZAROY, Kommounistitcheskaïa partiia Tourkestana vo glave zachtchite zavoevannii Oktiabrskoï revolioutsii (Le Parti communiste d'Ouzbékistan à la tête de la défense des conquêtes de la Révolution d'Octobre), Tachkent, 1969 (en russe). Nikolai Petrovitch OSTROOUMOY, Ot Tachkenta do Samarkanda (De Tachkent à Samarkand), 1901 (en russe). la. PEKKER, Ouzbekskaïa Opera (L'Opéra ouzbek), 1963 (en russe). Sébastien PEYROUSE, "Pour une histoire des mouvements chrétiens en Asie centrale: le 12

cas de l'Église luthérienne", in Cahiers d'Asie centrale, n° 9, p. 209-234.(en fr.). A.Y. PIASKOYSKII, Revolioutsiia 1905-1907 gg. v Ouzbekistanie (La Révolution de 1905-1907 en Ouzbékistan), Tachkent, 1957 (en russe). Iou. A. POLIAKOY, A.I. TCHOUGOUYOY, Konets basmatchestva v Fergane, Boukhare, Khoresme i dr. (La Fin des Basmachis au Ferghana, à Boukhara, dans le Khorezm, etc.) , Moscou, 1976 (en russe). Po Sredneï Asii: Zapiski Khoudojnika (En parcourant l'Asie Centrale. Notes de peintres), s.l.n.d. (v. 1890) (en russe). Catherine POUJOL, La Russie et l'Asie Centrale, voyages et expéditions de 1700 à 1840, thèse de 3e cycle, INALCO, 1985 (en fr.). Catherine POUJOL, L'Islam en Asie centrale, vers la nouvelle donne, Ellipses, 200 1 (en fr.). Catherine POUJOL, Dictionnaire de l'Asie centrale, Ellipses, 2001 (en fr.). Charaf Rachidovitch RACHIDOY, Sovietskii Ouzbekistan (L'Ouzbékistan soviétique), Moscou, 1978 (en russe). Gouliamkadyr R. RACHIDOY, Tachkent v pervye gody sovietskoî vlasti 'noiabr

1917-1920) (Tachkent dans les premières années du pouvoir soviétique), Tachkent, 1965-1966, 2 vol. (en russe). S.R. RADJABOY, K istorii sovietskoï chkoly v Ouzbekistane (Sur l'histoire de l'école soviétique en Ouzbékistan), Tachkent, 1957 (en russe). A. RACHID, Asie centrale, champs de guerre, cinq républiques face à l'islamisme radical, Autrement Frontières, 2002 (en fr.). Lazar Izrailievitch REMPEL (sous la direction de), Iskousstvo Sovietskogo Ouzbékistana 1917-1972 (L'art de l'Ouzbékistan soviétique, 1917-1972), 1972 (en

russe).
Olivier ROY, La nouvelle Asie centrale, Paris, Seuil, 1997 (en fr.). Olivier ROY, L'Asie centrale contemporaine, Paris, Seuil, colI. "Que sais-je?", 2001 (en fr.). A. SABIR, Moukimi, Tachkent, 1988 (en russe). Kh. SADYKHOV, Iou. I. GLASS, E. TSOÏ, Mouzeï Ouzbekistana, poutevoditelspravotchnik (Les Musées d'Ouzbékistan, guide-catalogue), Tachkent, 1978 (en russe ). V. P. SALKOV, Andijanskoié vosstanié v 1898 g. (L'insurrection d'Andijan en 1898), Kazan, 1901 (en russe). Piotr Petrovitch SEMENOY-TIAN-CHANSKII (1827-1914), Poutéchestvié v Tian Chan (Voyage au Tian Chan), Moscou, 1958 (en russe). N. SIMAKOV, Iskousstvo Sredneï Azii (L'Art d'Asie centrale), 1882-1883 (en russe) . E.T. SMIRNOV, Drevnosti b okrestnostiakh Tachkenta (Antiquités dans les alentours de Tachkent), Tachkent, 1896 (en russe). Iou. A. SOKOLOV, Tachkent, Tachkentsy i Rossiia (Tachhent, les Tachkentois et la Russie), Tachkent, 1965 (en russe). Svat SOUCEK, A History of Inner Asia (Une Histoire de l'Asie centrale), Cambridge, 2000 (en angl.). B. la. STABITSKII, Mejdou Pamirom i Kaspiem (Entre le Pamir et la 13

Caspienne), Moscou, 1966 (en russe). S. SYIRSKlI, Vosstanie saperov v 1912 godou v Troitskikh lageriakh pod Tachkentom (L'insurrection des sapeurs en 1912 au camp Troïtski dans les environs de Tachkent), Tachkent, 1948 (en russe). R. Kh. T AKT ACH, Izobraitelnoié iskousstvo Ouzbékistana (Les Arts plastiques d'Ouzbékistan), 1972 (en russe). Y. TCHEPELEY, Iskousstvo Sovietskogo Ouzbékistana (L'art de l'Ouzbékistan soviétique), 1935 (en russe). G.N. TCHERDANTSEY, Sredneaziatskii ekonomitcheskiï raïon (La Région économique d'Asie centrale), 1922 (en russe). Y.M. TCHETYRKINE, Ouzbekistan. Sostoianié i razvitié iévo narodnavo
khoziaïstva Jean-Marie (Ouzbékistan THIEBAUD,

- État
Russes

et développement et Soviétiques

de son économie en Asie Centrale

nationale), cimetière

1926 (en russe).

- Le

Botkine de Tachkent (Ouzbékistan), suivi de notices sur les autres cimetières de la ville, Tachkent-Paris (à paraître). Aleksandr Vladimirovitch TIOURIKOY, Istorii 0 Tachkente (Histoires sur Tachkent), Tachkent, 1983 (en russe). Khabib Toursounovitch TOURSOUNOY, Vosstanié 1916 goda v Srednei Azii i Kazakhstanié (Le Soulèvement de 1916 en Asie centrale et au Turkestan), Tachkent, 1962 (en russe). M. G. Y AKHABOY, Tachkent v period trekh revolioutsiï (Tachkent à l'époque des trois révolutions), Tachkent, 1957 (en russe). S. Y AKHIDOY, Ouzbekskaïa sovietskaïa pesnia (La Chanson soviétique ouzbèke), 1976 (en russe). M. P. YIATKlNE, Sotsialno-ekonomitcheskoié razvitié Sredneï Azii - 1865-1965 (Le développement socio-économique de l'Asie Centrale - 1865-1965), Frounze, 1974 (en russe). Laurent VINATIER, L'islamisme en Asie Centrale - Géopolitique et implantation

des réseaux religieux radicaux dans les républiques d'Asie centrale, Paris, Armand Colin, L'Histoire au présent, 2002 (en français). Olivier WEBER, Je suis de nulle part. Sur les traces d'Ella Maillart, Paris, Payot, 2003. A.I. ZEYELEY, Iz istorii grajdanskoï voiny v Ouzbekistanié (De l'histoire de la guerre civile en Ouzbékistan), Tachkent, 1957 (en russe). Saïdkarim K. ZIIADOULLAEV (rédacteur en chef), S.P. ADILOY, R. Kh. AMINOV A, K.P. DOUDINE, N.G. GAÏBOY, M.I. FILANOYITCH, Y.A. KAZIMOY, A.I. KREMENTSOY A, B.Y. LOUNINE, Ch. R. MIRSAÏDOY, I.R. MOULLADJANOY, Makhmoud Moussaevitch MOUSSAEY,. Ou. OUMAROY, M.F. SOLDATOV, TachkentEntsikopediia,Tachkent, 1984,413 p., ill. (en russe). K.A. ZOUFAROY (rédacteur en chef), Z.I. ESSENBAEY, M.A. MIRBABAEY, S.Y. RYJOY, A.S. SADYKOY, S. Kh. SIRAJIDSINOY, P.K. KABIBBOULLAEY, D.A. CHARAKHMEDOY, Z. Iou. IOUSSOUPOY, Ouzbekskaïa Sovietskaïa Sotsialistitcheskaia Respoublika (La République Socialiste Soviétique d'Ouzbékistan), Tachkent, 1981,555 p., ill. (en russe). 14

Abréviations:

Acad. : Académie Acad. Sc. : Académie des Sciences angl. : anglais avoJ.-C. : avant Jésus-Christ fr. : français inh. : inhumé(e) mb. : membre mb. corresp. : membre correspondant( e) obI. : oblast Ouz : Ouzbékistan P.C. : Parti Communiste prés. : président RSS : République Socialiste Soviétique RSS Kirgh. : République Socialiste Soviétique du Kirhhizistan RSS Ouz : République Socialiste Soviétique d'Ouzbéjistan RSS Turkm : République Socialiste Soviétique du Turkménistan s. : siècle Sc. : Sciences s.d. : sans date Tadj : Tadjikistan Turkm : Turkménistan
+ : décédé( e )

15

INTRODUCTION

À la lecture de ce dictionnaire essentiellement ouzbek (en réalité consacré aux personnages marquants de l'Asie Centrale, du Turkestan et de l'Ouzbékistan), la russification des patronymes pourra surprendre le lecteur. Dès la colonisation du Turkestan par l'Empire de Russie, les autochtones ont adopté des noms plus en harmonie avec les consonances, et en particuliers les finales russes en -ov ou -ev qu'il suffit souvent d'élaguer pour retrouver la pureté des noms de familles d'origine: Abbas pour Abbassov, Abdulla / Abdullaev, Aboulkassim /Aboulkassimov, Agzam / Agzamov, Akhmed / Akhmedov, Alim / Alimov, Amin / Aminov, Bakir / Bakirov, Botir / botirov, Djalil / Djalilov, Djoura / Djouraev, Faïzoulla / Faïzoullaev, Fazy1.Fazylov, Gafour / Gafourov, Gouliam / Gouliamov, Ibraguim / Ibraguimov, Igrach /Igrachev, Ikram / Ikramov, Iouldach / Iouldachev, Iouldach / Iouldachev, Iounous / Iounoussov, Ioussoup / Ioussoupov; Ismaïl / Ismaïlov, Issa / Issaev, Kadir / Kadirov, Kamal / Kamalov, Kamil / Kamilov, Karim / Karimov, Khakim / Khakimov, Khamid / Khamidov, Khassan / Khassanov, Khassym / Khassymov, Khoussaïn / Khoussaïnov, Makhmoud / Makhmoudov, Malik / Malikov, Mamadjan / Mamadjanov, Mansour / Mansourov, Mirza / Mirzaev, Moukhamed / Moukhamedov, Moukhammad / Moukhammadiev, Moukhtar / Moukhtarov, Mourad / Mouradov, Nassyr / Nassyrov, Nazir / Nazirov, Nouriddin / Nouriddinov, Oubaïdoulla / Oubaïdoullaev, Oumar / Oumarov, Ousman / Ousmanov, Nazir / Nazirov, Poulat / Poulatov, Rachid.Rachidov, Raïm / Raïmov, Rakhim / Rakhimov, Rassoul. / Rassoulev / Rassoulov, Roustam / Roustamov, Sabir / Sabirov, Saïd / Saïdov, Soukhan / Soukhanov, Souleïman / Souleïmanov, Takhir / Takhirov, Toursoun / Toursounov, Zakir / Zakirov. À côté de ces noms russifiés existent en outre des patronymes russes parfaitement authentiques dont le pourcentage décroît d'année en année. Encore 30% en 1990, les Russes ne représentent plus que 10 à 12% de la population ouzbèke de 2003. Khodja, nom donné à de hauts dignitaires religieux soufis se retrouve dans de très nombreux patronymes. Outre les innombrables Khodjaev/Khadjaev, on peut recenser aussi des patronymes composés comme Abdullalhodjaev, Agzamkhodjaev, Akbarkhodjaev, Alikhodjaev, Alimkhodjaev, Aritkhodjaev, Atakhodjaev, Avazkhodjaev, Babakhodjaev, Chakhadjaev, Charitkhodjaev, Dekhankjod}aev, Echankhodjaev, Fazylkhodjaev, Ichankhadjaev, Ichankhodjaev, Ioussoupkhodjaev, Kamalkhodjaev, Kassymkhodjaev, Khady-Khodjaev, Khodjamiarov, Khojanazarov, Khoubaïberdykhodja, Khoussankhodjaev, Mirzakhodjaev, Mouratkhodjaev, Nizamkhodjaev, Ousmankhodjaev, Toulakhodjaev, Toursounkhodjaev, Ziiakhodjaev.

17

Le nom du prophète se retrouve aussi fréquemment dans l'onomastique ouzbèke : Baïmoukhamedov, Bekmoukhamedov, Chermoukhamedov, Goulmoukhamedov, Ichmoukhamedov, Moukhamedberdyev, Moukhamediev, Moukhamedjanov, Moukhamedov, Pirmoukhamedov. "Djon/Djan", russifié en "Djanov", désinence réservée aux hommes est présent comme suffixe de nombreux noms de famille ouzbeks: Ahmedjanov, Akhnoudjanov, Alimdjan (Alimdjon ou Alimjon en ouzbek), Arifdjanov, Babadjanov, Chakardjanov, Dadadjanov, Kassymdjanov, Khakimdjanov, Mamadjanov, Moukkamadgazi, Moukhamedjanov, Moulladjanov, Moulliadjanov, Saïdjanov, Talibdjanov, etc. Le suffixe "Khon/Khan", plus rare, signe une origine féminine. Ce dictionnaire où l'on trouvera pêle-mêle savants, explorateurs, artistes, archéologues, historiens, philosophes, médecins, religieux, sportifs, militaires, hommes politiques et dynastes comprend aussi les ingénieurs, les architectes et les décorateurs qui ont mis en place l'infrastructure du pays (bâtiments publics, métro de Tachkent, irrigation, etc.) et même deux cosmonautes et les noms de chefs de komsomols dans les kolkhozes:

- Jdanov, obI. de Sourkhandar - Communisme, obI. de Ferghana
- Lenine, République autonome de Karakalpakie - Leningrad, obI. de Boukhara - Leninisme, obI. du Khorezm - Moskva, obI. de Samarkand - Navoï; obI. de Dzijak - A. Navoï, obI. de Boukhara - Octobre, obI. de Samarkand - Ouzbékistan, obI. de Namangan - Pravda, obI. de Namangan - Socialisme, obI. de Kachkadar - Ulug-Bek, obI. de Samarkand

et les sovkhozes:

- 20e Congrès, obI. de Namangan - 24e Congrès, obI. de Tachkent - 60 ans d'octobre, obI. de Sourkhandar
- Ou. Ioussoupov, obI. de Kachkadar - Malik, obI. du Syr-Daria - "Pogranitchnik" (soldat garde-frontière), - Vorochilov, obI. de Tachkent obI. de Sourkhandar

18

L'auteur s'est efforcé d'éviter le piège du manichéisme à une époque où les Républiques issues de l'ex-U.R.S.S. tentent de retrouver une identité en n'hésitant pas à réécrire leur histoire. Il a choisi de citer sans préférence ni état d'âme les dirigeants anciens et actuels du pays, d'Alexandre le Grand à Islam Karimov, l'actuel président de la République d'Ouzbékistan, sans omettre les Russes arrivés dans les années 1870-1880, les révolutionnaires de 1917 dont on a hâtivement effacé les monuments et même les tombes depuis l'indépendance retrouvée en 1991 ainsi que les victimes des purges staliniennes car tous ont contribué à l'édification d'un pays qui fait encore rêver les Occidentaux dès qu'on prononce les mots Boukhara, Khiva, Samarkand et autres étapes de la fameuse « route de la SOle». Pour établir ce dictionnaire de la mémoire d'un peuple, l'auteur a sillonné l'Ouzbékistan et même les cimetières. Il s'est appuyé sur les relevés qu'il a effectués à Tachkent (plus de 12.000 inscriptions, par exemple, pour le seul cimetière Botkina de Tachkent), Samarkand, etc., et prépare un ouvrage sur les cimetières de la capitale ouzbèke afin de préserver le souvenir des racines du cœur de l'Asie Centrale.

19

A

ABAÏ (KOUNANBAEV) (1845-1904), poète ABAQA, khan de Perse qUI saccagea les régions du Khorezm et de Boukhara en 1273. ABAR, fils d'OUTAR (1884-1914), inh. à Khiva intra muros, poète et chanteur. ABBASSOV Choukhrat Salikhovitch, né en 1931, metteur en scène de cinéma, mb. du P.C. dès 1981, artiste du Peuple de l'URSS (1981), directeur du studio "Ouzbekfilm" dès 1982, prix du komsomol Lenine d'Ouzbékistan (1972), prix de la RSS Ouz (Khamza) (1974). Parmi ses films, citons "Ob etom govorit vsia makhallia" "On parle de lui dans toute la makhalla"), "Tbi ne sirota" (Tu n'es pas orphelin") (1963), "Prozrénié" (1966), "Tachkent - gorod khlebnyï" ("Tachkent est la ville du pain") (1968), "Drama lioubvi" ("Tragédie d'amour") (1971), "Abou Raïkhan Berouni" (1974), "Ognennye dorogui" ("Le Feu de la route") (1979), etc. ABBOT, né en 1810, capitaine anglais qui effectua une mission à Khiva en 1843. ABDAEV A., professeur et entraîneur de lutte vers 1980. ABDAEV K., professeur et entraîneur de lutte vers 1980. ABDAEV R., professeur et entraîneur de lutte vers 1980. ABD AL-AZIZ (alias ABDOULAZIZ) KHAN, un des fils d'Ulug-Bek qui aurait fait construire à Samarkand le chortak (portail d'entrée) de la nécropole de Shah-iZinda selon l'inscription: "Cet ensemble majestueux a été construit par Abd alAziz Khan, fils d'Ulug-Bek, fils de Shahkruckh, fils de l'Emir Timur en l'an 838 de l'Hégire" (1434-1435). Mais à cette date, l'enfant était encore trop jeune et c'est en réalité Ulug-Bek qui fit bâtir au nom de son fils cet édifice coiffé d'une coupole à quatre arcs. ABD-AL-KHÂLIQ ben RUSA YN, kaghan du kaghanat occidental (574/11781179). ABD AL-MAZZEDDIN, théologien musulman du ge s., inh. à Samarkand, fils d'Abd-i-Biroun. ABDELA TIF, fils parricide d'Ulug-Bek en 1449. ABD-I-BIROUN : voir ABD AL-MAZZEDDIN ABDIEV M., chef des komsomols du kolkhoze "Oktiabr" ("Octobre") dans l'oblast de Samarkand (1978). ABDIROV Tcharjouï (alias Tchorjoï) Abdirovitch, né en 1933, microbiologiste et immunologue, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouz. ABDIY ABOR, architecte qui construisit à Samarkand la medersa Chir Dor de 1619 à 1636. ABDOUAZIMOV A. D., stomatologiste dans les années 1950-1960. ABDOUAZIMOV Khakim, né en 1926, chimiste, prix d'État RSS Ouz (Berouni) en 1967. ABDOUAZIMOV A Z.M., paléontologue dans les années 1920-1930. ABDOUCHOUKOUROV : voir aussi ABDOUKADIR ABDOUCHOUKOUROV Roustam Khakimovitch, né en 1908, philosophe. 20

ABDOUCHOUKOUROV Telman Roustamovitch, né en 1935, philosophe (fils de Roustam Khakimovitch cité ci-dessus). ABDOUGAFFAROV Sattarkhan (1843-1901), historien, traducteur ABDOUGANIEV Abdouvakhid, né en 1934, économiste. ABDOUJALALOV A D. A., stomatologiste dans les années 1950-1960. ABDOUKADYR Chakouri (ABDOUCHOUKOUROV) (1875-1943), pédagogue. ABDOUKADYROV R.V., membre du bureau de l'Union des Jeunesses Communistes Lénine d'Ouzbékistan en 1980. ABDOULKARIM Boukhari, + en 1830, voyageur et historien, auteur d'une Histoire de l'AsieCentrale. ABDOUKHAKIMOV F. T., neuropsychiatre dans les années 1960-1970. ABDOUKHKHAROV M. A., ingénieur des mines dans les années 1960. ABDOULLABEKOV K. N., sismologue dans les années 1960. ABDOULLAEV : voir ABDULLAEV ABDOUL-MALIK, souverain de la dynastie des Samanides qui régna de 997 à 998. ABDOULOV I., un des architectes du musée des Arts de l'Ouzbékistan (1974). ABDOUMADJITOV A. A., géologue dans les années 1960. ABDOUMOUMINE : voir ABDUMUMIN ABDOUNABIEV A. G., historien, auteur de travaux sur la condition paysanne, la collectivisation des terres, la politique agraire du Comité Central du P.C. et du gouvernement soviétique. ABDOURAÏMOV M. A., archéologue de la première moitié du 20e s. ABDOURAÏMOV A Kh., chef des komsomols du sovkhoze "Vorochilov" dans l'oblast de Tachkent (1978). ABDOURAKHIMOV A., psychiatre dans les années 1940. ABDOURAKHIMOV P., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz ( 1977). ABDOURAKHMANOV B., physicien, prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1975). ABDOURAKHMANOV Gani Abdourakhmanovitch, né en 1925, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ABDOURAKHMANOV S. A., ingénieur des mines dans les années 1960. ABDOURAKHMANOV T., responsable du P.C. à Tachkent en 1917. ABDOURAKHMANOV A Dilbar, artiste du Peuple de l'URSS (1978). ABDOURAKHMANOV A S., pédiatre dans les années 1960-1970. ABDOURAMANOV Enver, maître de sport de classe internationale en 1972. ABDOURASSOULEV Ousman, organisateur du mouvement révolutionnaire à Samarkand. ABDOURASSOULEV A Amina Rakhimovna, née en 1912, chimiste, spécialiste de chimie organique. ABDOURASSOULOV Djoura Makhidovitch, né en 1921, radiologue. ABDOURASSOULOV (RASSOULOV) Khadjiabdoulaziz (1852-1936), musicien, mélodiste et chanteur. 21

ABDOURASSOULOV D. M., cancérologue dans les années 1950-1960. ABDOURAZZAKOV A. A., chimiste dans les années 1960. ABDOURAZZAK SAMARKANDI ibn ISKHAK (1413-1482), voyageur, historien et homme d'État ABDOUREÏMOV Kaoutbaï, né en 1937, acteur et metteur en scène. ABDOUSAMATOV A., responsable du P.C. à Tachkent en 1917. ABDOUSATTAROV A., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz ( 1977). ABDOUV ALYEV M., défenseur de la forteresse de Brest pendant la Grande Guerre Nationale. ABDUKADIR BINI BAKI, architecte qui ajouta à la mosquée Khazret Khizr un portail et le minaret en 1919. ABDUL AZIZ KHAN, souverain de la dynastie des Djanides qui régna sur Boukhara de 1645 à 1680. Il fut détrôné. En 1654, il a fait construire la medersa qui porte son nom. ABDULF AÏZKHAN, souverain de la dynastie des Djanides qui régna de 1711 à 1747. ABDUL GAZI BAKHADUR, khan de Khiva au 17 es., + en 1663, inh. Dans la khanaka du mausolée Pahlavan Makhmoud, khan de Khiva de 1643 à 1663; fils d'Arab Muhammad. ABDULKASSIM BABOUR, souverain de la dynastie des Timourides qui régna de 1451 à 1457. ABDUL KHAIR (15e s.), descendant de Gengis Khan et chef des tribus ouzbeks. Il tenta sans succès de créer un état en Transoxiane. ABDULLA, souverain de la dynastie des Timourides qui régna de 1450 à 1451. ABDULLA AVLONI (1878-1934), né à Tachkent, inh. au cimetière Botkine, poète, journaliste, dramaturge, organisateur d'un nouveau système scolaire (19041908), mb. du P.C. dès 1918, président du Comité exécutif du Vieux Tachkent, député du soviet des soldats et des ouvriers en 1917, mb. du Comité central du Turkestan (1918) et du Comité Central Exécutif (1919-1920), président de l'Union des enseignants de la vieille ville de Tachkent (1923), professeur en 1930. Il a donné son nom à une rue de cette ville (ancienne Mestkomovskaïa ouI.) et on a apposé une plaque à sa mémoire dans l'école n° 118. ABDULLA BADRI (1893-1936), dramaturge. ABDULLA DJINN, décorateur de la mosquée et des parois des aïwans de l'Ark (forteresse) de Khiva et du mausolée Pahlavan Makhmoud. ABDULLAEV Abdoumavlon Abdoullaevitch, né en 1930, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ABDULLAEV Abdurakhim : voir GAÏRA TI ABDULLAEV Abdullakh Aksakalovitch, né en 1918, peintre portraitiste, artiste du Peuple de la RSS Ouz (1968), prix d'État de l'Ouzbékistan (Khamza) (1977). Parmi ses oeuvres, citons un "Portrait d'A. Khidoiatov dans le rôle d'Othello" (1946), une série de portraits de N. Niiazov, héros du Travail Socialiste (19481951), "Portrait d'une mère" (1952), "Tri bogatyria - Dieti zemili" ("Trois héros Enfants de la terre") (1971); "A. Navoï, constructeur". 22

ABDULLAEV Ch. A., historien du développement du socialisme dans la République du Turkestan. ABDULLAEV Chamchad, né à Ferghana en 1957, auteur de poèmes, d'essais et d'oeuvres diverses en prose, prix Belly (1993), prix de la revue "Znamia" (1998), chef de file de l'école poétique du Ferghana. ABDULLAEV Chapoulat Chaakbarovitch 25.04.1910-23.03.1971, inh. au cimetière Tchigataï de Tachkent, docteur ès sciences, professeur. ABDULLAEV Djoura Abdullaevitch, né en 1927, énergéticien. ABDULLAEV Fattakh AbdouIlaevitch, né en 1914, linguiste, spécialiste de la phonétique du Khorezm. ABDULLAEV Faikhod Choazlovitch, militaire tué en août 2000 près de Termez par des terroristes venus d'Afghanistan (photo au Musée de l'Histoire de l'Ouzbékistan). ABDULLAEV Gafar Gaïdarovitch (1896-1951), mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ABDULLAEV Kh. A., paléontologue dans les années 1970. ABDULLAEV Khabib Moukhamedovitch (1912-1962), géologue spécialiste de la tectonique, prix Lénine (Sciences) (1960), mb. corresp. (1943) puis titulaire (1947) Acad. Sc. Ouz, mb. corresp. Acad. Sc. URSS (1958). ABDULLAEV Khamid A., joueur de football (n° 4) de l'équipe "Pakhtakor" de Tachkent en 2003. ABDULLl.;AEV Lutfulla, né en 1912, peintre ("Aguitator na kanale", "Propangandiste sur le canal ") ABDULLAEV M. A., historien de la guerre civile et de la formation de la RSS Ouzo ABDULLAEV Moukhtar, moufti d'Ouzbékistan depuis 1993. ABDULLAEV N. Ou., spécialiste dans les années 1950-1960 de l'art en Asie Centrale. ABDULLAEV Noursat Khamidovitch, né en 1933, pathophysiologiste. ABDULLAEV R. A., paléontologue dans les années 1920-1930, spécialiste des trilobites. ABDULLAEV R. A., spécialiste de médecine interne au milieu du 20es. ABDULLAEV Raouf Abdullaevitch, né en 1912, médecin. ABDULLAEV Samir Faïzullovitch, né en 1917, peintre, héros de l'Union Soviétique (1944). ABDULLAEV Ou., architecte qui restaura le musée des Arts décoratifs de Tachkent en 1970. ABDULLAEV Sabir: voir SABIR ABDULLAEV ABDULLAEV T., historien, auteur d'études sur le monde du travail en Ouzbékistan pendant la Grande Guerre Nationale ABDULLAEV V., chef des komsomols du sovkhoze "Khoudaïberdyev" dans l'oblast de Namangan (1979). ABDULLAEV Vakhid Abdullaevitch (1912-1985), inh. au cimetière ChakhiZinda de Samarkand, spécialiste de la littérature ouzbèke, mb. corresp. (1966) puis titulaire (1966) Acad. Sc. RSS Ouzo 23

ABDULLAEV A Ch., folkloriste dans les années 1960. ABDULLAEV A Iaïra, née en 1930, actrice, prix d'État de la RSS Ouz (Khamza) pour son rôle dans "Korol Lir" ("Le Roi Lear"). ABDULLAH, cheik, chef religieux yéménite et maître spirituel d'Obeydoullah Khan. En 1535, il fit construire la medersa Mir-i-Arab de Boukhara. ABDULLAH KHAN II (1534-1598), né à Karmana, le plus célébre membre de la dynastie des Cheibanides. Il créa un État qui englobait aussi le Khorassan et sur lequel il régna de 1557 à 1598. De 1560 à 1563, il fit construire une mosquée, une medersa et un khanaka dans le village de Soumitan à 6 km de Boukhara pour la secte des soufis Djoubaïri. ABDULLA KADYRI (pseudonyme de DJOULKOUNBAÏ) (1894-1938), né à Tachkent, écrivain et journaliste. Présent dans l'allée des poètes (prospekt Navoï) il a donné son nom à une rue de Tachkent et une plaque a été apposée à sa mémoire dans l'école n° 198). ABDULLA KAKHKHAR (né KAKHKHAROV) (1907-1968), écrivain, mb. du P.C. dès 1952, écrivain du Peuple de la RSS Ouz (1967). ABDULLAKHAN, khan de Boukhara de 1885 à 1910. ABDULLAKHAN, khan de Khiva de 1855 à 1864. ABDULLAKHAN, souverain de la dynastie des Cheibanides qui régna de 1566 à 1598. ABDULLAKHODJAEV A Marika Savadovna, née en 1932, anatomopathologiste. ABDULLATIFKHAN ABDULLAKHAN, souverain de la dynastie des Cheibanides qui régna en 1539-1540. ABDURAKHMAN Saadi (1889-1956), spécialiste de la littérature ABDURAKHMANOV Ganidjan Abdourakhmanovitch, né en 1925, linguiste ABDURAKHMANOV Gouliam, né en 1910, ténor, artiste du Peuple de la RSS Ouz (1949). ABDURAKHMANOV A, peintre qui a représenté la mer d'Aral sous la forme d'une jeune fille (musée de Noukous) ABDURAKHMANOV A Dilbar Gouliamovna A., née à Moscou en 1936, diplômée du Conservatoire de Tachkent, chef d'orchestre, prix d'État RSS Ouz (Khamza) (1973), artiste du Peuple de l'URSS (1977). ABDUMUMIN (alias ABDOUMOUMINE), souverain de la dynastie des Cheibanides qui régna en 1598-1599. ABDUSAÏD, souverain de la dynastie des Cheibanides qui régna de 1530 à 1533. ABERKOULOV M., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1979) pour ses travaux sur l'amélioration de la viande de boeuf. ABIDJANOV A. A., vétérinaire dans les années 1950. ABIDOV Abdourakhim Abidovitch, né en 1929, endocrinologue, spécialiste des hormones thyroïdiennes dans les années 1960-1970, mb. corresp. Acad. de Médecine d'URSS (1978). ABIDOV ou ABYDOV Djankhan (alias Akhmadjan) (1900-1966), arrivé à Tachkent en 1909, homme politique, ami et protégé de CharafRachidov, premier secrétaire du P.C. de la RSS Ouzo Ce personnage devenu "le souverain féodal d'un 24

domaine privé, propriétaire d'un harem et d'une salle de torture souterraine dans les contins de la vallée du Ferghana" a donné son nom à une rue de Tachkent (Calum MacLeod et Bradley Mayhew, Ouzbékistan, Guides Ozilane/Découverte, Genève (Suisse), 2002, p. 81). ABIDOV I. Kh., stomatologiste dans les années 1950-1960. ABIDOV A A. A., ingénieur des mines dans les années 1960. ABIRKOULOV K. économiste et géographe dans les années 1950. AKRAMOV Ismaïl Akramovitch, né en 1907, dramaturge. ABLAEV I, peintre qui a réalisé un panneau de céramique pour le Palais de la Culture et de la Technique aéronautiques à Tachkent (1980). ABLAEV A A., une des architectes de la station de métro "Komsomolskaïa" ("rebaptisée "Yochlik" depuis l'indépendance), ouverte à Tachkent près du Prospekt Droujby Narodov le 07.11.1977. ABLIAMITOV F. la, psychiatre dans les années 1960-1970. ABLIAZINA R. A., chimiste des engrais dans les années 1960. ABOLINE Robert Ivanovitch (1886-1939), botaniste et géographe. ABOUBAKIROV, chimiste dans les années 1950. ABOULKASSIMOV Mirzo (1907-1976), inh. au cimetière Chakhi-Zinda de Samarkand, titulaire de très nombreuses décorations avec lesquelles il est représenté sur sa pierre tombale. ABOUL-KHASSAN ALI ibn AKHMAD AN-NASSA VI, mathématicien qui travailla dans le Khorezm au Il e s. ABOU NASR ibn IRAK, mathématicien qui travailla dans le Khorezm au Il e s. ABOU -SAÏD, souverain de la dynastie des Timourides qui régna de 1451 à 1469. ABOUTALIEV F. B., mathématicien et physicien dans les années 1960. ABOUT ALIPOV Tch. A., historien auteur de travaux sur les relations entre les différentes républiques de l'URSS. ABRAMOV Aleksandr Konstantinovitch, second gouverneur du Ferghana (Turkestan) de 1877 à 1883. ABRAMOV Aleksandr Vassilievitch (CHIRY AYEVETS), poète de Tachkent qui invita Iessenine en 1921. ABRAMOV Vladimir, maître de sport de classe internationale en1974. ABRAMOV A N. M., spécialiste dans les années 1950 de l'art en Asie Centrale. ABRAMOVITCH E. L., géologue-paléontologue dans les années 1960, spécialiste du paléozoïque. ABRAROV B. A., phtisiologue dans les années 1930. ABRIKOSSOV A. I., un des organisateurs de la Faculté de Médecine du Turkestan en 1920. ABU ABDALLAH MOHAMED TERMEZI, cheik souti mort au ge s. Deux siècles plus tard, on lui a érigé un mausolée à la périphérie de la ville ancienne de Termez. ABU ALI AL-HUSAYN IBN ABDALLAH IBN SINA : voir AVICENNE ABU BAKHR KAFF AL SHASHI, + en 976, un des premiers imams. Son mausolée de Tachkent date du 16es. ABUBAKIROV (ABOUBAKIROV) Nail Kadyrovitch, né en 1919, chimiste 25

(chimie organique). ABU MUSLIM (v. 727-755), chef d'une insurrection populaire contre la dynastie des Omeyiades en 747. ABU NASR IBN IRAK MANSUR (lIe s.), mathématicien et astronome. ABU SAÏD, de la dynastie des Timourides, souverain, gouverneur de Samarkand de 1452 à 1469. ABZALOV M., metteur en scène du film "Douel pod tchinaroï" (1978). ABZALOV Rem Abzalovitch 1914-1983, major de la garde, héros de l'Union Soviétique (buste au mémorial "Bratskaïa moguila" de Tachkent). ACHIROV Alym (Olimjon) Massalievitch, né le 25.01.1955, + lors d'une catastrophe aérienne le Il.08.1979, arrière de l'équipe de football "Pakhtakor" depuis 1972. C'était le plus jeune joueur de l'équipe. Sa veuve, Louisa Azadovna Achirova, vit à Tachkent en 2003. ACHKINAZI E.M., spécialiste des techniques de la soie dans les années 1950. ACHOURMETOV A., botaniste dans les années 1970. ACHOUROV E.M., biologiste zootechnicien dans les années 1950-1960. ACHRAFI Moukhtar (1912-1975), inh. dans le cimetière Tchigataï de Tackhent, étudiant à l'Institut de Musique et de Chorégraphie de Samarkand en 1930, le plus célèbre compositeur ouzbek de l'ère soviétique, chef d'orchestre, mb. du P.C. dès 1941, artiste du Peuple de l'URSS (1951), directeur du Théâtre (opéra et ballet) de Samarkand de 1964 à 1966. On lui doit quatre opéras, trois ballets, deux symphonies et de nombreuses autres oeuvres musicales. La maison de Tachkent (Chastri ouI., 20, actuellement Sodika Azimova ouI., 15) où il vécut de 1969 à 1975, a été transformée en musée en 1982. ACHRAFOV A Moukaddam, née en 1919, chirurgien. ACHRAPOV A M. A., chirurgien dans les années 1960. Achtarkhanides : voir Djanides ADAMOV Lev Tigranovitch, né en 1929, architecte, présent dès 1943 à Tachkent où on lui doit les stations de métro "Plochad im. V.I. Lenina" «( Place V.I. Lenine ») (rebaptisée "Mustaqilik Maydoni" depuis l'indépendance) (1976-1977), "Pouchkinska" (1978), les monuments de Karl Marx (square de la Révolution), du général S. Rakhimov (1980-1981) et de l'Amitié des Peuples de l'URSS, inauguré le 26.05.1982. Prix du Peuple de la RSS Ouz (Khamza) (1970), Prix d'État de l'URSS (1972, 1975). ADAMOV Nikolaï Tigranovitch, né en 1927, radiologue. ADELUNG Alekseï S. (1906-1963), géologue spécialiste de la tectonique. Sa pierre tombale au cimetière Botkine de Tachkent porte l'inscription "issledovatel srednei Azii" (explorateur de l'Asie centrale) ADILOV Abdourakhim Abidovitch, né en 1929, poète ADILOV Djadjan (1900-1966), homme d'État. ADILOV S. P., coauteur de l'Encyclopédie de Tachkent (1984). ADIROVITCH Emmanouil llitch (1915-1973), physicien des corps solides, mb. Acad. Sc. RSS Ouz depuis 1962. ADKHAM Rakhmat, né en 1909, écrivain. ADYLOV A., héros du Travail Socialiste. 26

ADYLOV S.R., sculpteur et architecte qui a réalisé à Tachkent le monument "Moujestvo" ("Le Courage") construit en 1970 (en hommage aux victimes du tremblement de terre du 26.04.1966), les statues de Lénine et de Pouchkine en 1974, les monuments de lourii Gagarine (1977), Avicenne Khakimzade Khamza (1979), etc. Un des architectes de la station de métro "Plochad V. I. Lenine" ("Place V. I. Lenine") (rebaptisée "Mustaqilik Maydoni après l'indépendance) de Tachkent (1976-1977).11 y a aussi décoré le Palais de l'Amitié des Peuples de l'URSS (1981). Prix de l'URSS (1975), il devint président du komsomol Lénine en Ouzbékistan (1978). ADYLOV A A., une des architectes de la station de métro "Plochad V. I. Lenine" ("Place V. I. Lenine") (rebaptisée "Mustaqilik Maydoni après l'indépendance) de Tachkent (1976-1977). AFANASSIEV D. V., psychiatre au début du 20e s. AFANASSIEV la., architecte, prix du komsomol Lenine d'Ouzbékistan (1977) pour ses travaux de reconstruction à Khiva, etc. AFANASSIEV Ivan Stepanovitch (08.05.1929-01.03.1973), inh. au cimetière russe de Samarkand, major. AFANASSIEV V. V., stomatologiste dans les années 1950-1960. AFANASSIEV A Z.N., première directrice de l'école de chorégraphie fondée à Tachkent (RSS Ouz) en 1947. Afrighides : première dynastie qui régna sur le Khorezm dès le 10e s. (vassale des Samanides). AFZALOV Ch., linguiste, spécialiste de la région de Parkent dans les années 1950. AFZALOV Mansour Inoiatovitch (1910-1973), folkloriste. AGAFONOV A V., une des architectes de la station de métro "Komsomolskaïa" "Yochlik" depuis l'indépendance"), ouverte à Tachkent près du Prospekt Droujby Narodov le 07.11.1977. AGAKHI alias AGEKHI (MUKHAMMADRIZA ERNIAZBEK ogly) (18091874), écrivain et historien khivite. AGA-MIRZAEV M., metteur en scène du film "Bouïnyï liébed" ("Le Cygne impétueux") (1977). AGARONIAN Aleksandr Semionovitch, né en 1926, philosophe. AGEKHI : voir AGAKHI AGUICHEV Ravil Roustamovitch, né le 14.04.1959, tué dans une catastrophe aérienne le II.08.1979. Il découvrit le football à Boukhara avec l'entraîneur Tchervov et fut admis dans l'équipe "Pakhtakor" comme joueur remplaçant en 1978. L'année suivante, il devint le plus jeune titulaire de l'équipe. AGZAMKHODJAEV Anvar Agzamkhodjaevitch, né en 1928, historien, auteur de travaux sur la classe ouvrière, les syndicats, les komsomols et l'industrialisation dans la RSS Ouz, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo AGZAMOV louldach, né à Tachkent en 1909, étudiant à l'Institut Cinématographique de Moscou en 1927, metteur en scène des films "Klytch" (1936), "Vo imia stchastia" ("Au nom du bonheur") (1957), "Rybaki Arala" ("Pêcheurs de la mer d'Aral") (1958), "Otcharovan toboï" (1959), "Fourkat" 27

(1960), "Otvemoutaïa neviesta" ("La fiancée refusée") (1962), "Doroga za gorizont" ("La route au-delà de l'horizon") (1963), "Piatero iz Fergany" ("Cinq du Ferghana") (1963), "Listok iz bloknota" ("Feuillet d'un bloc-notes") (1965), "Kolokol saiata" (1967), "Pobeg iz tmy" (1973), acteur, membre du P.C. dès 1946, artiste du Peuple de l'URSS (1977). AHMAD: voir aussi AKHMAD AHMAD ben AL-HASAN, karakhanide, kaghan du kaghanat oriental (496/11021103-entre 1128 et 1140) (fils d'Al-Hasan ben Suleyman). AHMAD ben IBRAHIM, karakhanide, kaghan du Ferghana (574/1178-1179607/1210-1211) (fils d'Ibrahim ben Al-Husayn) AHMAD ben KHIDR, karakhanide, kaghan du kaghanat occidental (479/10861087-482/1089-1090 et 485/1092-1093-488/1095-1096) (fils de Khidr ben Ibrahim) AHMAD ben MUHAMMAD, karakhanide, kaghan du kaghanat occidental (523/1129-1130-524/1130-1131). Il régna avec son père Muhammad ben Sulayman. AHMAROV : voir AKHMAROV AHMEDOV : voir AKHMEDOV AÏBEK : voir OÏBEK AÏDINOV A O., une des deux architectes de l'hôtel de Il étages "Samarkand" de Samarkand (1971). Elle construisit aussi l'année suivante l'hôtel "Boukhara" à Boukhara. AÏDYN (Manzoura SADIROV A) (1906-1953), femme écrivain. AÏKHODJAEV Batyr Ibraguimovitch, né en 1931, chimiste. AÏKHODJAEV S. S., géologue dans les années 1960. AÏMOURZAEV Jolmourza Mourzaouly, né en 1910, écrivain. AÏNI (Sadriddin SAÏDMOURADOV alias SAÏD-MOURADZADE) dit) (18781954), écrivain, romancier, poète, publiciste, auteur de "Les Esclaves", mb. Acad. Sc. RSS Ouz (1943), député au Soviet Suprême du Tadjikistan (1947) puis au Soviet Suprême de l'URSS (1950), mb. correqsp. Acad. Sc. RSS Ouz, premier prés. Acad. Sc. RSS Tadj (1951). Il a donné son nom à une des rues de Tachkent et une plaque a été apposée à sa mémoire à l'école n° 84 de la ville. Il existe aussi une place Aïni à Douchanbé au Tadjikistan, une ville Aïni à quelques dizaines de km à l'est de Pendjikent et un parc Sadriddin Aïni à 10 km de la capitale tadjik, en direction de Varzob. Le portrait d'Aïni a été dessiné par V. Pimenov. Photo à Tachkent, musée A. Navoï. AIOUKHANOV A.Kh, physicien, spécialiste de l'électronique dans les années 1940. AÏR-BABAMIAN la., architecte dans les années 1960. AÏROUMOV Arsen Mikhaïlovitch (1907-1975), économiste. AÏTMATOV Tchinguiz, né en 1928, écrivain. AÏVAZOV A A.A., physicienne dans les années 1950-1960. AJINIIAZ KOUSSIBA y ogli (1824-1878), poète, musicien (statue à Noukous). AKBALIAN R. A., spécialiste dans les années 1950 de l'art en Asie Centrale. 28

AKBARKHODJAEV A., metteur en scène des films "Krasnyé peski" ("Les Sables rouges") (1968), "Iasnyé klioutchi" ("Des clés évidentes") (1978). AKBAROV A., historien, auteur de travaux sur la vie intellectuelle et culturelle en Ouzbékistan à l'ère soviétique. AKBAROV Ikram Ilkhamovitch, né en 1921, compositeur. Il organisa une expédition dans le Khorezm en 1934 à la recherche de la musique folklorique. AKBAROV llias Akbarovitch, né en 1909, musicologue. AKBAROV Kh. A., géologue dans les années 1950-1960. AKHAD KHAN, émir de Boukhara qui, à la fin du 1ges., fit construire le premier palais Sitora-i-Mokhi Khosa à 5 km de Boukhara. AKHEMEDOV R.A., peintre ("Portrait de Maître Tachtemirov", 1950; "Fleurs des montagnes", 1958, musée de Samarkand) AKHMAD : voir aussi AHMAD AKHMAD (ge s.) : voir ISMAÏL SAMANI. AKHMAD BABADJAN (BABADJANOV Akhmad Allanazarovitch) (19091963), poète, dramaturge, pédagogue. AKHMAD BAGUICHAMOLI (15e s.), peintre. AKHMAD DONICH (AKHMAD MAKHDUM ibn NOSSIR DONICH) (18271897), de Boukhara; écrivain et philosophe. AKHMAD FERGANI (AL-FERGANI) ABULABBAS AKHMAD ibn MUKHAMMAD ibn KASSIR, + en 861, astronome, mathématicien et géographe. AKHMAD lASSA VI, né à lassa (aujourd'hui Tourkistan), + en 1166, demeurant à Boukhara, poète soufi issu de la famille du cheikh Ibraguim. Ce saint homme fonda la confrérie soufie Yasawiyya. AKHMAD IOUGNAKI (AKHMAD ibn MAKHMUD IOUGNAKI) (12e-13e s.), poète. AKHMAD TABIBI (1869-1911), poète. AKHMAROV (alias AHMAROV en ouzbek) A., metteur en scène du film "Lastotchki prilétaiout vesnoï" (1974) AKHMAROV (alias AHMAROV en ouzbek) Kh., metteur en scène des films "Dotch ganga" ("La Fille du gang" (1963), Integral" (1970), "Tchétyré vréméni goda" ("Les quatre saisons de l'année") (1976). AKHMAROV (alias AHMAROV en ouzbek) Tchinguiz Gabdourakhmanovitch (18.08.1912-13.03.1995), étudiant à l'Institut de Peinture de Moscou, peintre monumentaliste, présent à Tachkent dès 1942, prix de l'URSS (1948), artiste du Peuple de la RSS Ouz (1964). Il a décoré le Musée littéraire Navoï de Tachkent en 1968 (fresques murales consacrées aux oeuvres lyriques du poète et série intitulée "Les Sept Beautés"). AKHMATOV N.G., paléontologue dans les années 1970. AKHMATOVA (GORENKO) Anna Andreevna (1889-1966), grande poétesse russe, évacuée à Tachkent pendant la Grande Guerre Nationale de 1941 à 1944. Elle résida 54, rue Joukovskii. AKHMEDJANOV Moukhtar Aripovitch, né en 1932, géologue, spécialiste du paléozoïque. 29

AKHMEDJANOV A M. M., stomatologiste dans les années 1950-1960. AKHMEDJANOV A S. K., historienne qui a effectué des recherches sur la Révolution socialiste en Asie Centrale. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) A., un des deux sculpteurs du monument de "La Gloire des Komsomols" à Tachkent (1972). Il a aussi travaillé pour l'Allée des Poètes. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Bori Akhmedovitch, né en 1924, orientaliste. AKHMEDOV E., géographe et économiste dans les années 1960-1970. AKHMEDOV G. A., juriste dans les années 1970. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Karim Sabirovitch, né en 1914, physicien et chimiste, spécialiste des colloïdes, mb. corresp. (1962) puis titulaire (1966) Acad. Sc.RSS Ouz, prix d'État de la RSS Ouz (1970). AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Khakim Akhmadovitch 27.12.1904-05.02.1985, inh. au cimetière Tchhigataï de Tachkent, docteur ès scences. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) M., poète, prix du komsomol Lenine de l'Ouzbékistan (1976). AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Murodjon (1918-1988), artiste du Peuple de la RSS Ouzo AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Nassyr Kamilovitch, né en 1922, anatomiste. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Rakhim, né en 1921, peintre, artiste du Peuple de l'URSS (1981). AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) R. B., ingénieur énergéticien dans les années 1960. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) Sali, né en 1907, acteur. AKHMEDOV (alias AHMEDOV en ouzbek) T., écrivain dans les années 1960. AKHMEDOV A Laïlo, champion de hockey sur gazon, médaille de bronze aux J.O. de 1980. AKHMETCHINE Amir, maître de sport de classe internationale (1977). AKHMETOV (alias AHMEDOV en ouzbek) I. Kh., correspondant à Tachkent du journal "Stroïtelnaïa gazeta" en 1982. AKHOUIDI M., physicien, spécialiste de la cybernétique dans les années 19601970. AKHNOUDJANOV Sabir Sabirovitch, né à Tachkent en 1919, engagé dans l'Armée soviétique en 1938, mb. du P.C. dès 1941, élève de l'Acad. Militaire Frounzé (1955), commissaire (ministre) des armées de la RSS Ouz en 1971, général-lieutenant en 1973. AKHOUMIANTS A. A., marchand ambulant, tué par les cosaques lors de la Révolution de 1905 au Turkestan. AKHOUNBABAEV Iouldach (alias Iouldoch en ouzbek) (1885-1943), inh. à Tachkent au mémorial "Bratskaïa moguila" puis au cimetière Tchigataï, homme politique, berger puis ouvrier nettoyeur de coton à Marguilan (Turkestan russe) en 1901, participant actif à l'insurrection de cette région en 1916, mb. du P.C.dès 30

1921, très actif à Marguilan dès 1916, président du Comité du P.C. de Marguilan (1920-1921) puis président de l'Union "Kochtchi" de Marguilan (1921-1925), président du Comité des Réformes des surfaces agraires en 1926-1927, député au Soviet Suprême de l'URSS (dès 1938), président du Soviet Suprême de la RSS Ouz (1938-1943). Selon Ella Maillart, il était encore illettré en 1923. Un monument a été édifié à sa mémoire à l'Institut du Textile de Tachkent (arch. : L. G. Riabtsev). Il a aussi donné son nom à une rue de la ville où se trouve actuellement l'ambassade de France. Quant à la maison de l'ancienne rue Ordjonikidze où il résida de 1930 à 1943, elle a été transformée en musée. AKHOUNDI M. N., pédiatre dans les années 1960-1970. AKHOUNDOV Mirza Fatali (1812-1878), écrivain. AKHOUNOV Kh. G., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1975) pour l'étude de méthodes algoritmiques. AKHOUVOV V., peintre ("Oiseaux qui volent" (1947), musée des Beaux-Arts de Samarkand). AKHOUNOV A Etibar, née en 1934, poétesse, prix du komsomol Lenine d'Ouzbékistan (1980) pour ses recueils "Billour katralar" ("Les gouttes de perles") et "Olam gouzal - odam gouzal" ("Le monde est beau - les hommes aussi"). AKHOUNOV A Melikhon Akhounovna (29.12.1928-11.10.1987), inh. au cimetière Tchigataï de Tachkent, historienne de la guerre civile, de la formation et du développement de la RSS Ouz, , mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo AKHOUNOV A T., prix Lénine (technologie) en 1967, héroïne du Travail Socialiste. AKHRAR : voir KHODJA AKHRAR AKHRAROV Ou., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1975). AKHT AMOV Akbar Akhtamovitch, né en 1924, philosophe. AKILOV Ataoulla Tourakhanovitch, né en 1929, biologiste généticien. AKILOV Bakhram (ou Bakhrom), maître de sport de classe internationale en 1975, champion d'Europe de sambo en 1976. AKILOV Issakhar Khaïmovitch, né en 1914, danseur et maître de ballet. AKILOV K. A., historien auteur de travaux sur la classe ouvrière, les syndicats, les komsomols, l'industrialisation, la vie intellectuelle et culturelle dans la RSS Ouzo AKMAL Poulat, né en 1909, poète, journaliste. AKMALKHANOV Ch. A., biologiste zootechnicien dans les années 1950-1960. AKOBIAN Amassiia Minaevna (1871-1957), docteur en médecine, professeur AKOBIAN Armais Aristaissovitch (1900-1974), inh. au cimetière Botkine de Tachkent, dermatologue et vénérologue, mari de Vera Aleksandrovna Akobian ( 1907-1990) AKONSKII Nikolaï (12.11.1894-16.11.1959), inh. au cimetière Botkine de Tachkent, protopope AKRAMKHODJAEV Abid Mouradovitch, né en 1920, géologue et paléontologue (spécialiste du mésozoïque), mb. du PC dès 1950, mb. corresp. (1962) puis titulaire (1966) Acad. Sc.RRS Ouz., prix d'État (sciences et techniques de l'URSS (1979). Il a travaillé en particulier dans les régions sud et au 31

sud-ouest de l'Ouzbékistan. AKRAMOV A., coauteur d'une notice sur la Révolution au Turkestan dans l'Encyclopédie de la RSS Ouzo AKRAMOV A. L., stomatologiste dans les années 1950-1960. AKRAMOV Ergach A., né en 1931, économiste. AKRAMOV Ismaïl Akramovitch, né en 1907, dramaturge. AKRAMOV M., un des deux architectes qui ont construit à Tachkent, Djarkourganskaïa ouI., 4, le cinéma "Khamza", ouvert en 1971 (820 places) et Khamidkhanova ouI., 8, le cinéma "Noukous", ouvert en 1974 (800 places). Il fut aussi l'un des constructeurs de la station de métro "Oktiabrskaia Revolioutsiia" ("Révolution d'Octobre") (rebaptisée "Amir Temour Khiyoboni") (1977). AKRAMOV Ziiavouddin Moukhiddinovitch, né en 1923, géographe et économiste. AKSENOV V. A., sculpteur qui a réalisé les statues de Feliks Edmoundovitch Dzerjinskii (1976) et d'Avicenne devant la clinique chirurgicale de Tachkent ( 1980). AKSENOV Vladimir, entraîneur émérite de l'URSS (1975). ALAOUDDINE ALI ibn MOUKHAMMAD KOUCHTCHI, mathématicien qui enseigna à la medersa Ulug Bek de Samarkand au 15 e s. ALA VANKA, femme vertueuse (vierge) qui, fécondée par un rayon de lumière, aurait donné naissance à Bonzanjir, premier ancêtre mâle cité sur la tombe d'Amir Temour à Samarkand. ALA VIlA M., compositeur dans les années 1950. ALBARONNE : voir BEROUNI. ALBAUM L. I., historien du 20e s. Il a publié une étude sur le site d'Afrosiab. ALBOUL S.P., géochimiste dans les années 1960. ALECHKEVITCH O., professeur et entraîneur de natation vers 1980. ALEKHINE, membre du Comité révolutionnaire de Tachkent en 1917. ALEKSANDROV Gueorguii Nikolaevitch, né en 1905, chirurgien. ALEKSANDROV Ivan Gavrilovitch (1875-1936), hydro-technicien et énergéticien. ALEKSANDROV N. D., anatomopathologiste dans les années 1960. ALEKSANDROV A Lidiia Sergueevna (1904-1974), pédiatre. ALEKSANDROVITCH G., un des deux architectes du nouveau cirque de Tachkent (plochad Kharda) (1975). ALEKSANDROVSKII E. S., botaniste dans les années 1970. ALEKSEEV A., coréalisateur (avec E. Alekseev) du film "Plaménnié gody" ("Les années ardentes") (1959). ALEKSEEV A. S., géophysicien dans les années 1960. ALEKSEEV D. V., chimiste des années 1920-1930. ALEKSEEV E.., coréalisateur (avec A. Alekseev) du film "Plaménnié gody" ("Les années ardentes") (1959). ALEKSEEV S. A., ophtalmologiste dans les années 1970. ALEKSEEV A Valentina Sergueevna (15.09.1918-22.01.1950), inh. au cimetière Botkine de Tachkent, médecin 32

ALESKEROV Iou. N., historien de la guerre civile et de la formation de la RSS Ouzo ALEXANDRE (III) le GRAND (alias ISKANDER en perse), né à Pella, Macédoine, en 356, + à Babylone en 323 avo J.-C., fils de Philippe (II) de Macédoine auquel il succéda et élève d'Aristote. Conquérant de la Sogdiane en 327, il fonda plusieurs villes et garnisons entre l'Amou Daria et le Syr Daria. C'est dans le palais des satrapes achéménides, au nord de l'antique cité d'Afrasiab (Maracanda pour les Grecs et, actuellement Samarcande) qu'il assassina d'un coup de lance son compagnon Cleitos lors d'un banquet. Alexandre a donné son nom au lac Iskanderkoul (Tadjikistan). Son empire ne lui survécut pas; dès sa mort, il fut partagé entre ses généraux (voir SELEUCOS). AL-FARABI: voir FARABI (Abu AL-) AL-FERGANI : voir AKHMAD FERGANI ALGHOU, khan qui régna de 1261 à 1266, petit-fils de Chagataï. Il épousa la princesse Orghana. Pour financer ses campagnes, il pilla ses propres villes, Boukhara et Samarkand. AL-HASAN ben ALI, karakhanide, kaghan du kaghanat occidental (524/1130avant 530/1135-1136) AL-HASAN ben SULEYMAN, karakhanide, kaghan du kaghanat oriental (460/1067-1068-496/1102-1103) AL-HUSAYN ben ABD ar RHAMÂN, rebelle non karakhanide, kaghan du kaghanat occidental (561/1155-1156- 562/1156-1157) AL-HUSAYN ben AL-HASAN, karakhanide, kaghan du Ferghana (v. 531/1137551/1156). ALIABIEV A. A., correspondant à Tachkent de "Krasnaïa Zviezda" ("L'Etoile rouge") en 1982. ALIABOUKHOV Aleksandr Petrovitch (15.08.1893-30.11.1959), inh. au cimetière Botkine de Tachkent, major. ALlA VI F., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1975) pour l'étude et l'utilisation de l'échographie dans les diagnostics médicaux. ALI ben AL-HASAN, karakhanide, kaghan du kaghanat occidental (553/1158556/1160-1161) ALIEV A., physicien, spécialiste de l'électronique dans les années 1940. ALIEV Iakoub Ioussopovitch (1911-1965), chimiste (chimie organique). ALIEV Kamil Maroufovitch (1905-1939), journaliste. ALIEVA Iroda Mirzakhanovna, née en 1929, actrice. ALIEVA M., compositeur dans les années 1950. ALIEVA M., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1977) pour ses études économiques. ALIEVA Nazira Nasriddinovna, née en 1912, actrice. ALIEVA N. P., astronome dans les années 1960. ALIKHODJAEV Ou , décorateur, prix du komsomol Lenine de l'Ouzbékistan ( 1975). ALIKOULOV A., peintre ("A. Navoï avec les nobles de la Cour") (musée A. Navoï de Tachkent). 33

ALIMDJAN (OLIMJON en ouzbek) Khamid (1909-1944), inh. au mémorial "Bratskaïa moguila" puis au cimetière Tchigataï de Tachkent, poète, collaborateur du journal "Zarafchon" (1927), diplômé de l'Académie pédagogique de Samarkand, mb. du P.C. dès 1942, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouz (1943), un des organisateurs de l'université de Tachkent, auteur de recueils de poésies: "Viesna" ("Le Printemps") (1929), "Ognenniié volosy" ("Chevelure ardente") (1931), "Smert vragou" ("La mort des ennemis") (1932), "Kraï" ("Le Pays") (1939), "Stchastié" ("Le Bonheur") (1940). Pendant la période de la guerre nationale, il a écrit de grandes ballades patriotiques: "Boets Toursoun" (1942), "Slezy Roksany " ("Les Larmes de Roxane") (1944), des recueils de vers: "Mat i syn" ("Mère et fils") (1942), "Vera" (1943) et un drame historique, "Moukanna" (1942-1943). Prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan à titre posthume (1973). Il épousa Zoulfiia Isroïlova (1915-1996) avec laquelle il est représenté sur sa pierre tombale. Il a donné son nom à deux écoles (nO 139, 237), une place, une rue, une station de métro de la capitale ouzbek, ornée d'un bas-relief à sa mémoire. On pouvait voir son buste dans l'allée des Poètes. ALIMDJANOV Rakhim Alimdjanovitch, né en 1913, entomologiste, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ALIMKHAN, étudiant à Saint-Pétersbourg, dernier émir de Boukhara qui régna de 1910 à 1920. Il fit élever un nouveau palais d'été (Sitora-i-Mokhi-Khosa) où se mêlent les influences russe et asiatique. Il s'enfuit en Afghanistan en 1920. N.B. Alim signifie "sage" et "savant". ALIMKHAN, khan de Kokand de 1800 à 1809. ALIMKHODJAEV S. P., ingénieur des mines dans les années 1960. ALIMOUKHAMEDOV N. Kh., prix d'État de l'URSS (sciences et techniques) ( 1979). ALIMOUKHAMEDOV Soultan Nourmatovitch, né en 1929, entomologiste, mb. de sociétés savantes. ALIMOV A. K., membre de l'Institut de Physique et de technologie de l'Acad. Sc. RSS Ouz dans les années 1960. ALIMOV Chakir. Alimovitch (1912-1976), phtisiologue, mb. corresp. (1968) puis titulaire (1974) Acad. Sc. RSS Ouzo ALIMOV Choukrat (1918-1993), écrivain du Peuple de la RSS Ouzo ALIMOV Gouliam Amidjanovitch : voir CHOUKHRA T ALIMOV I. A., historien, auteur de travaux sur la condition paysanne, la collectivisation des terres, la politique agraire du Comité Central du P.C. et du gouvernement soviétique. ALIMOV K. A., paléontologue dans les années 1960-1970. ALIMOV Khoudaiar Alimovitch, né en 1928, psychiatre. ALIMOV M. M., correspondant à Tachkent du journal "Komsomolskaïa Pravda" ("La Vérité du Komsomol") en 1982. ALIMOV Rakhmatoulla Alimovitch, né en 1902, hydro-technicien, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ALIMOV Saïfi (1901-1984), inh. au cimetière Tchigataï de Tachkent, acteur, artiste du Peuple. 34

ALIMOV S. I., stomatologiste dans les années 1950-1960. ALIMOV Vali Alimovitch, né en 1924, anatomopathologiste. ALIMOV A A. E., psychiatre dans les années 1960-1970. ALIPOV Aleksandr, champion d'Europe de tir en 1967 ALI-tigin ben HASSAN, souverain karakhanide monté sur le trône de Boukhara en 411/1020-1021. Il régna jusqu'en 425/1034-1035). Il eut deux fils, Youssouf et Arslan-tigin. AL-KHORAZMI: voir KHAREZMI ALLA-AL DIN, shah du Khorezm de 1200 à 1220. ALLAH KULI KHAN, fils de Mukhammad Rakhim, souverain de Khiva de 1826 à 1842. Il modifia le plan d'Ichan Kala (la cité intra muros, par opposition à la Dishan Kala, la ville extérieure, fit construire un caravansérail, un "tim" (marché couvert à coupoles), une medersa (avec bibliothèque) qui porte son nom, une mosquée et des bains. ALLAKHVERDOV O.A., géologue dans les années 1960. ALLAMOURADOV D. A., historien de la guerre civile, de la formation et du développement de la RSS Ouzo ALMATINSKAÏA (DRJEVITSKAÏA) Anna Vladimirovna (1882/83-1973), écrivain. ALP AEV A L. S., stomatologiste dans les années 1950-1960. ALTOUNINE Stepan Titovitch (1904-1959), hydro-technicien, prix d'État de l'URSS (sciences et techniques) (1952), mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouz (1956). ALYMOV G. N., membre d'un groupe de travailleurs démocrates à Tachkent en 1912. AMASSIANTS R. A., médecin neurologue dans les années 1960-1970. AMBAR BIBI: voir ZENGI ATA AMBARTSOUMIAN R., sculpteur qui a réalisé le buste du peintre Oural Tansykbaev à l'entrée de la maison-musée de l'artiste à Tachkent. AMINDJANOV A M. T., archéologue responsable de fouilles en 1969-1970. AMINKHHODJA : voir MOUKIMII AMIN OUMARI (1913-1942), poète et dramaturge. AMINOV Alim Mouminovitch, né en 1906, économiste, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo AMINOV B. A., pédiatre dans les années 1950-1960. AMINOV K., peintre ("Navoï parmi les poètes", musée A. Navoï de Tachkent). AMINOV S. N., chimiste dans les années 1940, spécialiste des colloïdes. AMINOV A Rakhima Khadievna, née en 1925, historienne, auteur de travaux sur la classe ouvrière, les syndicats, les komsomols, l'industrialisation et les problèmes des femmes dans la RSS Ouz, coauteur de l'Encyclopédie de Tachkent, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo AMIRKHANOV Ch. Kh., Géologue spécialiste de lithologie et de géochimie dans les années 1960.
AMIR KHUSSEIN, chef de l'armée d'Amir Timour dans les années 1370. Voir Tuglu Tékine.

AMIROV F. F., chirurgien dans les années 1960-1970, prix d'État de l'URSS (sciences et techniques) (1952). 35

AMIROV A A. N, chimiste des engrais dans les années 1960. AMIR TEMOUR (se prononce Amir Timour) : voir TIMOUR-LANG AMRA ibn LEIS SAFARID, gouverneur du Khorassan défait en 900 par les troupes d'Ismaïl Samani AN Mels, maître de sport, champion d'Europe de sambo en 1974. AN Mikhaïl Ivanovitch, né le 19.08.1952, tué dans une catastrophe aérienne le II.08.1979. Il fit ses débuts dans une équipe de jeunes de la région de Tachkent et fut admis à l'école des sports Titov en 1968. Il fut alors invité dans une sélection junior qui fut championne d'Europe. Trois ans plus tard, il faisait partie de l'équipe "Pakhtakor". En 1976, il se vit décerné le titre de "maître de sport de classe internationale". A deux reprises, il a participé aux jeux d'une sélection nationale de l'ex-URSS. Pour la première fois, en 2000, la fondation Mikhaïl An a pris l'initiative, en collaboration avec la Fédération de Football de l'Ouzbékistan, d'organiser un tournoi international pour commémorer le décès tragique des joueurs de 1979. N.B. : le patronyme An est d'origine coréenne. ANARBAEV Sounatoulla, né en 1922, écrivain. ANDREEV Mikhaïl Stepanovitch (1873-1948), étudiant dans une medersa de Tachkent (Turkestan russe) dès 1894, ethnographe spécialiste de la Perse, professeur, mb. corresp. Acad. Sc. URSS (1929), mb. Acad. Sc. RSS Ouzo (1943). ANDREEV Vladimir Semionovitch (1896-1971), inh. au cimetière russe de Samarkand, général-major. ANDRIANOV B. V., historien du 20e s. ANFEROV, membre du Comité révolutionnaire de Tachkent en 1917. ANFIMOV Nikolaï, boxeur ouzbek de haut niveau dans les années 1970. ANIKINA V. A., paléontologue dans les années 1950. ANIKINE Vassilii, maître de sport de classe internationale en 1976. ANIKOUCHINE M., sculpteur du monument d'Aleksandr Sergueevitch Pouchkine à Tachkent (1974). ANISKII C., directeur musical et artistique de l'ensemble de variétés "Navrouz" vers 1980. ANISSIMKINE Ivan Gueorguievitch, né en 1909, homme politique, mb. du bureau du Comité Central du P.C. de l'Ouzbékistan. ANKHIMIOUK V. L., ingénieur énergéticien dans les années 1960. ANOUCHKHAN, khan de Khiva de 1663 à 1687. ANOUCHTIGUINE (ANOUCH- TEGUINE MOUKHAMMAD), esclave officier des SeIjoukides, fondateur de la quatrième dynastie qui régna sur le Khorezm de 1097 à 1220. Elle prit fin à l'arrivée de Gengis Khan. Son règne personnel s'acheva à sa mort en 1128. ANSA TBAEV Najimatdi, né en 1943, acteur et metteur en scène. ANTMAN D., ingénieur-constructeur du Palais des Arts de Tachkent (1964). ANTONOV Valerii, né à Andijan en 1933, diplômé de la Faculté de Philologie de l'Université d'État du Kazakhstan, auteur de recueils de poèmes. ANTONOVSKIIM. la., mathématiciendans les années 1960,spécialistede l'algèbre. ANTSIFEROV L. V., psychiatre au début du 20e s. ANUSHA (alias ANUSHAN) KHAN, + en 1681, khan de Khiva de 1663 à 1674, 36

inh. dans le khanaka du mausolée Pahlavan Makhmoud de Khiva, fils du khan Abdulgazi Bakhadur. ANTIOCHOS VII, dernier grand roi de la dynastie des Séleucides. Il régna de 138 à 129 avoJ.-C. ANV AROV R., géologue spécialiste de lithologie dans les années 1960. AOUEZOV Moukhtar Omarkhanovitch (1897-1961), écrivain. APTEKAR Vassilii Erchovitch (10.11.1937-28.11.1987), inh. au cimetière Domrabad de Tachkent, constructeur émérite de la RSS Ouzo ARAB-MUHAMMAD, khan de Khiva de 1603 à 1623. ARAB-MUHAMMEDJAN, khan de Khiva de 1702 à 1714. ARAPOV V. A., paléontologue dans les années 1950-1960. ARAPOV A N. D., paléontologue dans les années 1920-1930. ARDIZNOV Mikhaïl , fondateur en 1997 de la Société Indépendante des Droits de l'Homme d'Ouzbékistan (association dont l'enregistrement obligatoire auprès du ministère de la Justice ne fut accordé qu'en octobre 2001). ARENDARENKO Gueorguii Alekseevitch, 7e gouverneur du Ferghana (Turkestan) de 1901 à 1904. ARIFDJANOV K. A., vétérinaire dans les années 1950. ARIFKHANOV Ahmad (1966-1992), étudiant à Tachkent puis à Moscou, imam de la mosquée de Tachkent. Il enseignait l'arabe à l'école coranique. ARIFKHANOV A Z. Kh., historienne, auteur d'études sur la condition féminine en Ouzbékistan à l'ère soviétique. ARIFKHODJAEV S. A., physicien, spécialiste de la cybernétique dans les années 1960-1970. ARIFOV Oubaï Arifovitch, né le 15.06.1909, + le 24.12.1976, physicien, spécialiste de l'électronique, mb. Acad. Sc. et Techniques RSS Ouz (prés. de 1962 à 1966), premier directeur de l'Institut National d'électronique d'Ouzbékistan où une plaque a été apposée à sa mémoire. Il épousa Amina Rakhimovna Abdourassouleva (1912-1996). ARIFOV P. A., chimiste spécialiste des silicates dans les années 1960-1980. ARIPOV Abdoulla, né en 1941, poète, prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan ( 1972). ARIPOV Ergach, né en 1931, chimiste. ARIPOV F. A., historien auteur de travaux sur la classe ouvrière, les syndicats, les komsomols et l'industrialisation dans la RSS Ouzo ARIPOV N., psychiatre dans les années 1940. ARIPOV Ouktam Aripovitch , né en 1927, mb. du P.C. dès 1949, chirurgien, titulaire de la chaire de chirurgie à la Faculté de Chirurgie de Tachkent de 1961 à 1964, recteur en 1971, mb. corresp. (1968) puis titulaire (1974) Acad. Sc. RSS Ouz, député au Soviet Suprême de la RSS Ouzo (1975). ARIPOV A F. M., ingénieur des mines dans les années 1960. ARJANIKH Ivan Semenovitch, né en 1914, mathématicien, spécialiste des différentielles et des intégrales, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ARJANOV A A. I., psychologue dans les années 1940. ARKHANGUELSKII B. F., ophtalmologiste dans les années 1970. 37

ARKHANGUELSKII N. P., pédagogue dans les années 1960. ARKHANGUELSKII S. F., économiste dans les années 1920. AROUCHANOV G. S., physicien dans les années 1960-1970. AROUSTAMOV D. L., chirurgien dans les années 1960-1970, prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1973). AROUTIOUNIANTS, membre d'un groupe social-démocrate créé à Tachkent en août 1912. AROUTIOUNOV S., professeur et entraîneur de football vers 1980. AROUTIOUNOV A I. A., botaniste dans les années 1930-1940. ARSENIEV, commissaire de la ville de Tachkent en 1917. ARSLAN KHAN, gouverneur karakhanide de la Sogdiane de 1102 à 1130. Il fit élever le minaret Kalân à Boukhara en 1127. ARSLANKOULOV Tachpoulat (1882-1962), né à Tachkent (Turkestan russe), inh. au cimetière Botkine de cette ville, maître graveur, peintre du Peuple de la RSS Ouzo (1944), décorateur d'intérieur de plusieurs immeubles de Tachkent (dont le Musée des Arts décoratifs). ARSLAN-tigin, karakhanide, souverain de Boukhara (avec son frère Youssouf) (425/1034-1035-v. 433/1042-1043 (fils d'Ali-tigin ben Hassan). ARTAMONOV V., architecte du monument de Feliks Edmoundovitch Dzerjinskii à Tachkent (1976). ARTSIMOVITCH Vassilii Artsimovitch (26.06.1876-30.06.1930), inh. au cimetière russe de Samarkand, ingénieur. ARTYKOV A., mathématicien, prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1977). ARTYKOV A. A., économiste dans les années 1960. ARTYKOV Abdourakhman, né en 1918, philosophe. ARTYKOV I., un des premiers organisateurs et dirigeants des komsomols en Ouzbékistan. ARZAMKHODJAEV S. M., chirurgien dans les années 1960. ARZAMOV R. A., phtisiologue dans les années 1930. ARZOUMETOV A D. S., endocrinologue dans les années 1960. ARZOUMETOV A K. S., phtisiologue dans les années 1960-1970. ASFANDIIARKHAN, + en 1918, khan de Khiva. ASFANDIIOROV Sandjar (1889-1938), commissaire du Peuple de l'Agriculture du Turkestan. ASKAROV A., historien du 20e s. ASKAROV Akbar Askarovitch (1902-1978), spécialiste de médecine interne (gastro-entérologue), mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ASKAROV Ch. A., médecin psychiatre dans les années 1930. ASKAROV F. A., paléontologue dans les années 1970. ASKAROV Mirkhodji Askarovitch, né en 1931, chimiste, chercheur à l'Institut de Chimie de l'Acad. Sc. RSS Ouz, spécialiste des polymères, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ASKAROV S., folkloriste dans les années 1960. ASKAROVA Mazlouma,née en 1924,linguiste,mb. corresp.Acad. Sc. URSS (1968).
38

ASKAROV A Salima, née en 1922, microbiologiste. ASKOTCHENSKII Aleksandr Nikolaevitch (1898-1973), hydro-technicien, mb. Acad. Sc. RSS Ouz dès 1943. ASLANOV Khakim Aslanovitch, né en 1928, chimiste. ASPANGUELDINE S.N., géophysicien dans les années 1950-1960. ASROROV Ch., mécanisateur du sovkhoze "24e Congrès" dans l'obI. de Djizak (années 1970). ASSADOULLAEV M. M., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1977) pour ses travaux d'immunologie. ASSADOV K. A., un des restaurateurs de l'ensemble architectural du Reghistan à Samarkand. ASSAMOV K. A., chimiste, spécialiste de chimie non organique dans les années 1950. ASSANOV A. A., constructeur général de l'hôtel "Moskva" de Tachkent (1982). ASSANOV G., économiste et géographe dans les années 1960. ASSIM (OSIM en ouzbek) (né ASSIMOV) Mirkarim (1907-1984), écrivain. ASSIMOV : voir ASSIM ASTROV Mikhaïl Sergueevitch (1882-1957), neurochirurgien et professeur de médecine. ATABAEV Charif Toursounovitch, né en 1932, hygiéniste. ATABAEV Ioussouf Atrabekovitch, né en 1912, hygiéniste. ATABAEV Kh. A., sismologue dans les années 1960. ATABAEV K. S., mb. du Comité Central du P.C. pour toute l'Asie Centrale en 1922. ATABEKOV Iou. A., pathophysiologiste dans les années 1940-1950. ATABEKOV A Kochifa Soulaïmonovna, née en 1916, radiologue. ATACHEV Djouma Atachevitch (1897-1971), participant à la Révolution d'Octobre, un des principaux constructeurs du socialisme en Ouzbékistan. ATAEV (ATOYEV en ouzbek) T., un des restaurateurs de l'ensemble architectural du Reghistan à Samarkand. ATAÏ (15e s.), poète lyrique. ATAKHANOV Alavetdine, maître de sport de classe internationale (1977). ATAKHANOV Ergach Issabaevitch (1914-1967), spécialiste de médecine interne, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouz (1960) et de l'Acad. de Médecine d'URSS (1961). ATAKHANOV A B., biochimiste dans les années 1960. ATAKHODJAEV (alias OTAKHODJAEV) Akbar Kassymovitch (1926-1994), inh. au cimetière Chakhi-Zindade Samarkand,physicien,mb. Acad. Sc. RSS Ouz (1979). ATAKOULOV B., physicien dans les années 1970-1980. ATAKOUZIEV Ouïgoun Atakouzievitch, né en 1905, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo ATAKOUZIEV Rakhmatoulla: voir OUÏGOUR ATAKOUZIEV T. A., chimiste des engrais dans les années 1960. ATAMIRZAEV O. B., économiste et géographe dans les années 1960. ATAMOURA TOVA Arzigoul, née en 1923, cantatrice. 39

ATAOULAEV A N., metteur en scène des films documentaires "Outchitel" ("Le Professeur") (1964), "13 lastotchek" ("Treize hirondelles") (1965), "Gafour Gouliam" (1971). ATBACHIAN A. A., biologiste zootechnicien dans les années 1930. ATZIZ (ou ATSIZ), + en 1156, shah souverain du Khorezm de 1128 à 1156. AVAKIANTZ Guedeon Movsessovitch, né en 1919, physicien. AVANESSOV E.S., correspondant à Tachkent du journal "Sovietskii patriot" ("Le Patriote soviétique") en 1982. AVAZKHODJAEV Kh. Kh., géologue spécialiste de lithologie et de recherches pétrolières dans les années 1960. AVAZ OUT AR ogli (1884-1919), poète et pédagogue d'inspiration démocratique. AVDEEV L., acteur de théâtre dans les années 1930-1940. AVDOUSSINE P.P., géologue dans les années 1940. AVEDOV A N. A., spécialiste dans les années 1970 de l'art en Asie Centrale. ABERBAKH M, metteur en scène du film "Tcharda" (1927). AVERBURG V. V., histologiste dans les années 1970. AVEZOV Kassym (1897-1937), poète, dramaturge, critique. AVEZOV R. R., membre de l'Institut de Physique et de technologie de l'Acad. Sc. RSS Ouz dans les années 1960. AVEZOV A Sapargoul, née en 1927, actrice. AVFI (SADIDDIN MUKHAMMAD IBN MUKHAMMAD BUKHARI) (fin 12e s.-début 13e s.), philologue. AVICENNE (ABU ALI AL-RUSA YN IBN ABDALLAH IBN SINA, connu en Occident sous le nom d'), né dans une famille persane à Afchana, village proche de Boukhara, la capitale de la Transoxiane,en août 980, + et inh. à Hamadan (ancienne Ectabane, empire de Perse) en juin 1037. Son père, haut fonctionnaire, administrait la localité de Kharmaythan, et, de sa mère, on sait seulement qu'elle se prénommait Sitarah et qu'elle lui donna un frère cadet, Mahmoud, né en 985. Médecin et philosophe, il écrivit à l'âge de 21 ans son premier livre, "La Compilation". On lui doit aussi deux ouvrages juridiques, "La Somme et la Substance" et "Les Bonnes Oeuvres et le Mal". Son "Canon de la Médecine", un million de mots ordonnés avec soin en cinq livres, traduits en latin au 12e s. par Gérard de Crémone, et son interprétation d'Aristote influencèrent les universitaires européens de Montpellier, Toulouse, Louvain, etc. (y compris Albert le Grand et son élève Thomas d'Aquin), jusqu'au 17e s. Dans son avant-dernier livre, le "Shifâ" ("La Guérison"), une encyclopédie de 5000 pages, il tenta de développer une grande explication du monde, prenant par exemple une grande distance à l'égard des différences qu'il jugeait insignifiantes entre sunnisme et chiisme. Pour Avicenne, c'est avant tout l'êtrequi est au coeur de toute philosophie et il réconcilia religion et phiolosophie en mettant sur un pied d'égalité des deux disciplines. Sentant la mort venir, il cessa de se soigner conformément à un des principes énoncés dans son "Shifâ" : "Le corps est une monture qu'il faut savoir abandonner quand le but du voyage est atteint". Son dernier ouvrage, "Le Livre de l'Arbitrage équitable", dans lequel il répondait à 28000 questions et qui constituait probablement la synthèse de sa vision de la 40

pensée orientale, a malheureusement disparu en 1034 lors du sac d'Ispahan. Plusieurs statues d'Avicenne ont été élevées en Ouzbékistan dont une à Boukhara et une autre devant la clinique chirurgicale de Tachkent (1980, sculpteur: V.A. Aksenov; architectes: R. Adylov et Iou. G. Tchistiakov). Il a donné son nom à une rue de Samarkand. Voir aussi NASR. AVLOIAROV N., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1979) pour ses travaux sur l'amélioration de la viande de boeuf. AVLONI (alias AVLANI) Abdallah (1878-1934), pédagogue, fondateur d'une école réformée à Tachkent. Après avoir occupé un siège au Soviet du Turkestan, il fut aussi attaché aux Commissariats populaires des Questions nationales et de la Justice de la République autonome du Turkestan. AVROUKH S., juriste dans les années 1930. AVTONOMOV Anatolii Ivanovitch (1898-1968), sélectionneur, prix d'État de l'URSS (sciences et techniques) (1947), mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo AZAMOV D., chef des komsomols du kolkhoze "Leningrad" dans l'oblast de Boukhara (1975). AZATIAN Armen Archevirovitch, né en 1915, géographe. AZIMBAEV Saïd Karim Saïd, millionnaire de Tachkent qui commença à éditer à ses frais le journal "Toudjar" ("Le Marchand") en 1908. AZIMOV Ch. A., vétérinaire dans les années 1960. AZIMOV I. A., chimiste spécialiste des silicates dans les années 1960-1980. AZIMOV P. T., géologue et minéralogiste dans les années 1970. AZIMOV R. A., botaniste dans les années 1960. AZIMOV Sadik Azimovitch A., né à Tachkent en 1914, + en 1988, physicien nucléaire, diplômé de l'université Sagou (1940), mb. du P.C. dès 1960, chercheur à l'Institut Polytechnique d'Asie Centrale de 1940 à 1945, mb. corresp. (1960) puis titulaire (1962) Acad. Sc. RSS Ouz (1962), prix d'État de la RSS Ouz (Berouni) (1970), coauteur de la T.E. en 1984, représenté en photographie au Musée historique de Tachkent. AZIMOV Sarvar Alimdjanovitch A., né en 1922, diplômé de philologie de l'université SAGOU (1946), écrivain, dramaturge, critique, mb. du P.C. dès 1953, écrivain du Peuple d'Ouzbékistan (1983). AZIZOV Atakouzi, né en 1910, mb. corresp. Acad. Sc. URSS (1968). AZIZOV I. A., cancérologue dans les années 1960. AZIZOV Ou. A., physicien, spécialiste de l'électronique dans les années 1950. AZIZOV A O. M., anatomopathologiste dans les années 1960. AZLAROV Toursoun Abdourakhimovitch, né en 1938, mathématicien, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo

41

B

BABACHEV Ch., historien, auteur d'études sur le monde du travail en Ouzbékistan pendant la Grande Guerre Nationale BABADJAN (BABADJANOV) voir aussi RAMZ BABADJAN (BABADJANOV) BABADJAN R., écrivain dans les années 1960. BABADJANOV A., metteur en scène du film documentaire "Veter ves dièn" ("Le Vent toute la journée") (1969). BABADJANOV A. A., géologue et minéralogiste dans les années 1970. BABADJANOV Akhmad Allanazarovitch: voir AKHMAD BABADJAN BABADJANOV Atchil (1860-1932), inh. au cimetière Tchigataï de Tachkent, participant actif à la lutte soviétique dans cettte ville, mb. du P.C. dès 1917, un des principaux fondateurs du socialisme et du syndicalisme en Ouzbékistan. Il a donné son nom à l'une des rues de la capitale ouzbek. BABADJANOV latim (né Fazyl) (1904-1956), né à Tachkent, + audit lieu, inh. au cimetrière Tchigataï étudiant au Studio d'Art dramatique de Moscou en 1927, acteur et metteur en scène, artiste du Peuple de la RSS Ouz (1943). BABADJANOV louldach Babadjanovitch 1906-1971, inh. au cimetière Tchigataï de Tachkent, général. BABADJANOV K., maître d'oeuvre qui travailla pour le khan de Khiva dans les années 1910-1912. BABADJANOV Sattar Nazimovitch, né en 1915, hygiéniste et parasitologue. BABADJANOV T. L., géophysicien, prix d'État (sciences et techniques) de l'URSS (1979). BABADJANOV A A., danseuse de l'Opéra de Tachkent en 2003. BABADJANOV A M. S., pédiatre dans les années 1960-1970. BABAEV Akhoun : v. AKHOUNBABAEV BABAEV Archavir Grigorievitch, né en 1919, géologue spécialiste du mésozoïque et du paléozoïque, minéralogiste, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo BABAEV Batyr Davronovitch (1914-1984), héros de l'Union Soviétique (buste au mémorial "Bratskaïa moguila" de Tachkent). BABAEV Kourban Latinovitch, né en 1910, géologue et minéralogiste. BABAEV Mamarassoul (1911-1969), poète. BABAEV O., peintre ("A. Navoï et Hussaïn Baiqara à l'école", musée A. Navoï de Tachkent). BABAEV Sabir, né en 1920, compositeur. BABAEV T. A., biochimiste dans les années 1950. BABAEV Tadjiali, né en 1908, héros de l'Union Soviétique. BABAEV Z., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1977) pour ses travaux sur la mécanisation de la récolte du coton. BABAK I. la., social-démocrate, un des organisateurs du premier cercle marxiste à Tachkent en 1903. 42

BABAKHANOV Abdoulla Aioubovitch, né en 1922, pédagogue, spécialiste de la littérature. BABAKHANOV Abdoulla Babakhanovitch, né en 1910, architecte du Peuple de l'URSS (1970). BABAKHANOV I. M., ethnologue dans les années 1970. BABAKHODJAEV Abdoussamad Khantouraevitch, né en 1904, historien et orientaliste qui a effectué des recherches sur la Révolution socialiste en Asie Centrale. BABAKHODJAEV Nassyr Kaioumovitch, né en 1929, hygiéniste. BABANINA Svetlana Viktorovna, née en 1943, championne de natation, maîtresse de sport émérite de l'URSS et médaille de bronze aux J.O. de 1964. BABECHKO A. M., communiste qui participa à la Révolution de 1917 à Tachkent. BABICHEV A. B. (1887-1963), sculpteur (musée de Noukous). BABIEVSKII K., architecte de Tachkent dans les années 1930-1940. BABOUCHKINE Leonid Nikolaevitch, né en 1902, géographe. BABOUR, né à Andijan en 1483, + à Agra en 1530, dernier des Timourides monté sur le trône à l'âge de 12 ans, descendant d'Amir Timour (Tamerlan) par son père et de Gengis Khan par sa mère. Chassé par les Cheibanides, il fonda en Inde (conquise de 1526 à 1530) la dynastie des Grands Moghols. On a créé en 1993 un mémorial de Babour (avec des fresques représentant les principales étapes de sa vie) à une dizaine de km d'Andijan en direction de Khodja Abad. Babour, dont on peut voir le buste dans l'allée des Poètes de Tachkent, a aussi donné son nom à une des rues de la capitale ouzbek (Baboura ou1.). BACHAROV Koutloug, né en 1925, peintre et lithographe, présent à Tachkent en 1950, peintre du Peuple de la RSS Ouz (1975), prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan (1973), prix d'État (Khamza) de la RSS Ouz (1980). BADALOV Fakhriddin, né en 1938, mathématicien. BADALOV Stepan Tigranovitch, né en 1919, minéralogiste et géochimiste. BADALOV Toursoun, maître de sport de classe internationale (1977). BADANINE Nikolaï Vassilievitch (1895-1965), helminthologue. BADRIDDIN : voir aussi KHILOLI. BADRIDDIN Tchatchi, + en 1344, poète. BAGDASSAROV V. Ch., historien auteur de travaux sur la classe ouvrière, les syndicats, les komsomols et l'industrialisation dans la RSS Ouzo BAHA-AD-DIN NAKCHBAND (1318-1389), fondateur de l'ordre soufi des Nakchbandi, surnommé "Balagardon" ("celui qui repousse le mal"). Son mausolée édifié à Kasri Arifon, à environ 10 km de Boukhara attire les pèlerins qui font plusieurs fois le tour de sa tombe avant de baiser le "tugh" (perche au sommet de laquelle est accrochée une queue de cheval, indiquant la présence d'un saint). BAffiAKOULOV Barat, né en 1937, poète. BAÏBAKOV Andreï Ivanovitch (24.09.1926-23.04.1984), inh. au cimetière Domrabad de Tachkent, lieutenant-colonel de la Garde BAÏBEKOV A E. M., histologiste dans les années 1950-1960. BAÏKABOULOV B, poète, prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan (1973). 43

BAÏKHANBAEV E., un des premIers organisateurs des komsomols en Ouzbékistan. BAÏKOUZIEV A. B., mathématicien dans les années 1940. BAÏMIROV T., prix Lénine (technologie) en 1973. BAÏMOUKHAMEDOV Khassil Nourmetovitch, né à Tachkent en 1918, géologue, mb. du P.C. dès 1949, prorecteur de Tachkent de 1960 à 1972, mb. corresp. (1966) puis titulaire (1979) Acad. Sc. RSS Ouzo BAÏMOURADOV T. B., vétérinaire dans les années 1960. BAJAN Mikola Nikolaï Platonovitch, né en 1904, poète ukrainien, à Tachkent en 1938, mb. du P.C.dès 1940, député au Soviet Suprême de l'URSS de 1946 à 1962, prix d'État de l'URSS (1946 et 1949), mb. Acad. Sc. RSS Ouz (1951), poète du Peuple de l'Ouzbékistan (1968), héros du Travail Socialiste (1974), prix Lénine ( 1982). BAJANOV N., stomatologiste dans les années 1950-1960. BAKALO Fedor Ivanovitch (19.01.1897-14.07.1944), médecin neurologue BAKANOV Konstantin Aleksandrovitch, né le 25.07.1954, tué dans une catastrophe aérienne le 11.08.1979, footballeur, admis au club "Pakhtakor" en 1972. Sa veuve, Olga Anatolievna Bakanova,vit à Tachkent en 2003. BAKHADYROV K. B., spécialiste de médecine interne dans les années 19401950. BAKHADYROV Kholkhodja Toursounbaevitch, né en 1929, bâtisseur, mb. du P.C. dès 1967, député au Soviet Suprême de l'URSS de 1967 à 1971, héros du Travail Socialiste (1971). BAKHADYROV O. B., spécialiste de médecine interne dans les années 19601970. BAKHAREV A.R., social-démocrate, déporté, un des premiers propagandistes des idées révolutionnaires en Asie Centrale vers 1900-1903. BAKHAZRI SAYF AD-DIN NAKCHBAND : voir NAQCHBAND BAHA ALDIN BAKHIR V. M., prix d'État (sciences et techniques) de la RSS Ouz (1977) pour ses études sur la production. BAKHIROV A. R, un des premiers responsables du parti social-démocrate à Tachkent dans les années 1890. BAKHRADZE V. T., social-démocrate, déporté, un des premiers propagandistes des idées révolutionnaires en Asie Centrale vers 1900-1903. BAKHRAMOV S. A., physicien dans les années 1970. BAKHRMONOV Abdourachid, moufti d'Ouzbékistan en 2002. BAKHROUCHINE Sergueï Vladimirovitch (1882-1950), historien. BAKIEV A., un des restaurateurs de l'ensemble architectural du Reghistan à Samarkand. BAKlEV B., psychiatre dans les années 1960-1970. BAKI-MUKHAMMAD, souverain de la dynastie des Djanides qui régna de 1599 à 1605. BAKIROV A. A., géologue spécialiste de la tectonique, prix Lénine (sciences) (1961). 44

BAKIROV Abbas (alias Abbos en ouzbek) (1910-1974), acteur et metteur en scène, mb. du P.C. dès 1943, artiste du Peuple de l'URSS (1970) et prix d'État (Khamza) de la RSS Ouz (1970). BALACHOV Nikolaï Nikolaevitch, né en 1902, agronome spécialiste de la culture des légumes. BALAEV A., architecte de l'Opéra de Samarkand dans les années 1960. Il construisit aussi dans cette ville les bâtiments de l'aéroport, des locaux officiels pour le P.C. et fut l'un des deux architectes de l'hôtel de Il étages "Samarkand" (1971 ). BALAEV N. D. (1915-1999), inh. au cimetière russe de Samarkand, artiste du Peuple. BALAKINE G. E., paléontologue dans les années 1950. BALAKINE S. S., correspondant à Tachkent du journal "Sovietskii sport" ("Le Sport soviétique") en 1982. BALA VADZE Chota Polikarpovitch, né en 1923, pédagogue. BALIMANOV Jabaï (1893-1966), héros du Travail Socialiste. BALI MUKHAMMADKHAN, souverain de la dynastie des Djanides qui régna de 1605 à 1611. BALITCH A. la., stomatologiste dans les années 1950-1960. BALKER F. N., chirurgien dans les années 1950. BALTABAEV K. B., phtisiologue dans les années 1950. BAL TAEV : voir aussi BOLT AEV BALTAEV Abdoulla (1896-1966), peintre ornementaliste, présent à Tachkent en 1940, mb. du P.C. dès 1948, prix d'État de l'URSS (1948), artiste du Peuple de la RSS Ouz (1950). Il décora une partie du Théâtre NavoÏ. BANANINA S., nageuse ouzbek de haut niveau dans les années 1970. BAPICHEV Ou., homme politique, mb. du P.C. vers 1918. BARANOV Aleksandr, maître de sport de classe internationale en 1977. BARANOV Nikolaï Andreevitch (1893-1945), inh. à Lvov, engagé dans l'Armée rouge en 1922, colonel, héros de l'Union Soviétique (1943). il a donné son nom à l'ancienne rue Riadovskaïa de Tachkent. BARANOV Pavel Aleksandrovitch (1892-1962), botaniste. BARANOV Petr Ïonovitch (1892-1933), participant à la lutte des forces soviétiques en Ouzbékistan, mb. du Comité Central du P.C. pour toute l'Asie Centrale en 1922. BARANOV R. S., social-démocrate, arrivé à Tachkent en 1904. BARANOV A T. N., psychologue dans les années 1920-1930. BARANOVSKII Evguenii Nikolaevitch, né en 1907, maître de ballet. BARAQ, khan de Tchagataï après avoir battu son cousin Mobarek en 1266. Trois ans plus tard, il devint vassal de Qaïdou (autre genghiskhanide) et dut lui abandonner la partie orientale du khanat de Chagataï (actuel Turkestan chinois). BARARAKHIM : voir MACHRAB BARA TOV Moubindjan Baratovitch, né en 1933, philosophe, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo BARA TOV P., géographe du 20e s. 45

BARBAN M. B., mathématicien dans les années 1960. BARDI A., écrivain du début du 20e s. BAREDIN, de Samarkand, un des constructeurs du mausolée Chadi-Moulk-ata (seconde moitié du 14es.) à Samarkand dans la nécropole Chakhi-Zinda. BARTENEV Boris Ivanovitch (15.02.1841-10.03.1901), procureur général à la Cour de Tachkent BARTOLD Vassilii Vladimirovitch (1869-1930), étudiant à l'université de SaintPétersbourg (1891), spécialiste de l'histoire de l'Asie centrale, mb. corresp. (1910) puis académicien (1913). Il travailla à Tachkent où, après de nombreuses années d'enseignement, il fut nommé professeur honoraire de l'Université du Turkestan (1918). Il collabora au journal "Tourkestanskie vedomosti". On peut voir sa photographie à Tachkent au Musée de la Littérature Alicher Navoï. BASKAKOV Mikhaïl Petrovitch, né en 1914, minéralogiste et géochimiste. BASSAL YGO D., metteur en scène du film "Moussoulmanka" (1925). BASSOV V, coréalisateur du film "Krouchenié émirata" (1955) BATALOV A. B., géologue dans les années 1950. BATIROV : voir BOTIROV BATOU (alias BOTU en ouzbek) (Makhmoud KHADIEV) (1904-1940), poète. N.B. : le musée de l'Histoire de l'Ouzbékistan le dit décédé en 1938. BATOURINE Vladimir Petrovitch (1902-1945), géologue. BATYRCHINE M.A., médecin de la ville de Tachkent de 1869 à 1892. BATYROV R., metteur en scène des films "V 26-go nié stréliat !" ("Le 26, ils ne tirent pas! ") (1967), "Iabloki 41 goda" ("Les pommes de l'année 41 ") (1969), "Jdiom tebia, paren" (Nous t'attendons, mon gars") (1972), "Moï dobryï tchelovek" ("Mon cher homme") (1973), "Niézabyitaïa pesnia" (1974), ("La Chanson inoubliable"), "Vélikolepnyï metchtatel" ("Splendide rêveur") (1977), coréalisateur de "Lioubov i iarost" ("Amour et Fureur") (1978). Prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan (1967). BAUMAN V., bolchevik, secrétaire du Praesidium du Soviet de Tachkent en septembre 1917. BAZAROV : voir aussi BOZOROV BAZAROV G., coréalisateur du film "Dom pod jarkim solntsem" (La Maison sous un Soleil brûlant" (1977). BAZAROV Oblakoul, né en 1932, philosophe. BAZAROV (BOZOROV en ouzbek) Sirojiddin Akhemdovitch, né le 01.01.1961, tué dans une catastrophe aérienne le Il.08.1979, footballeur remplaçant puis titulaire de l'équipe "Pakhtakor" de Tachkent. BEDER B.A., hydrogéologue dans les années 1950. BEDIL (Mirza Abdoulkadyr) (1644-1721), poète et penseur. BEDNIÏ Demian (Efim Alekseevitch PRIDVOROV) (1883-1945), écrivain. BEDRINTSEV Kirill Nikolaevitch, né en 1907, économiste. BEGMA TOV Abdouvali B., né en 1939, mathématicien. BEGUIMKOULOV Tchouli (1902-1963), un des organisateurs des kolkhozes. BEGUIMOV Assan Izimovitch (1907-1958), écrivain. BEGZOD (alias BEHZAD) A. (15e s.), peintre, ami d'Alicher Navoï.
46

BElLI F., major, membre de la mission diplomatique anglaise au Turkestan en 1918. BEKHBOUDI (alias BIKHBOUDI) Makhmoudkhodja (1875-1919), écrivain et journaliste, disciple de Djadid, commissaire à l'Instruction pour le district de Samarkand (1918), exécuté en 1919 sur ordre de l'émir de Samarkand. BEKHZAD Kamaliddin (1455-1535), peintre. BEKJANOV Rakhim Bekjanovitch, né en 1930, physicien nucléaire, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo BEKMOUKHAMEDOV A Z. Ou., endocrinologue, spécialiste des hormones thyroïdiennes dans les années 1960. BEKMOUKHAMETOV A S.M., biophysicienne dans les années 1960. BEKNAZAROV (alias BEK-NAZAROV) A., metteur en scène du film "Novossélié" ("Réception pour un nouveau logement") (1955). BEKNAZAROV A Z. N., pédiatre hématologue dans les années 1950-1960. BEKNIIAZOV R., écrivain dans les années 1960. BEKOVITCH-TCHERKASKII Aleksandr, + en 1717, prince qui, sous le règne de Pierre le Grand, effectua une expédition en Asie centrale et, en particulier, à Khiva de 1714 à 1717. Celle-ci s'acheva tragiquement. N.B. : avant sa conversion au christianisme, ce personnnage s'appelait Devlète Kizden-Mourza. BELENITSKII A. M., historien du 20e s. BELENKII Mark Naoumovitch, né en 1920, économiste. BELENKI V. M., chimiste dans les années 1960. BELIAEV Viktor Mikhaïlovitch (1888-1968), musicologue. BELIAKOV G. M., un des premiers négociants de coton à Tachkent dans les années 1880. BELOOUSSOV Anatolii Ivanovitch (20.06.1939-20.07.2002), inh. au cimetière Domrabad de Tachkent, colonel. BELOOUSSOV M. A., botaniste dans les années 1940. BELOV Ivan Panfilovitch (1893-1938), un des combattants soviétiques communistes lors de la guerre au Turkestan. BELOV A Olga, championne d'Europe de volley-ball en 1977. BELOZEROV, membre du Comité révolutionnaire de Tachkent en 1917. BELOZERSKII (alias BELOZIORSKII ou BIELOZERSKII) Andreï Nikolaevitch, né à Tachkent en 1905, + à Moscou en 1972, biochimiste, auteur de travaux sur les bactéries et les levures. BELOZIORSKII : voir BELOZERSKII BELTCHIKOV E. B., stomatologiste dans les années 1950-1960. BEL YÏ R., architecte qui travailla dans l'oblast d'Andijan dans les années 1960. BENCH F. R., paléontologue dans les années 1920-1930. BENDRIKOV A. E., historien et pédagogue dans les années 1960. Il a effectué des recherches sur la révolution socialiste en Asie Centrale. BENIAMINOV Sasson Gavrilovitch, né en 1929, chanteur d'opéra. BENIAMINOVITCH E.M., prix Lénine (technologie) en 1973. BENKOV Pavel Petrovitch (1879-1949), étudiant à Saint-Pétersbourg de 1901 à 1906 puis à Paris en 1906, peintre, présent à Samarkand dès 1929. 47

BENOIT Aleksei Leontievitch (1838-1902), diplômé de l'Académie Impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg (1865), architecte, présent à Tachkent en 1874. Il Y construisit le séminaire (1881), le temple luthérien et, en collaboration avec W. Heinzelmann, le palais de Nikolaï Konstantinovitch Romanov (1889-1890). BERDAKH (alias BERDAK, BERDAQ) Adjinizaz (1824-1878), poète et musicien karakalpak. On lui a élevé une statue (où il apparaît avec son instrument) devant le musée Igor Savitskii de Noukous. Mouïnak, au sud de la mer d'Aral, possède aussi une de ses statues. BERDIEV Anvar, né le 22.05.1978, footballeur. BERDINTSETV Kirill Nikolaevitch, né en 1907, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo BEREJNOÏ Iourii, maître de sport de classe internationale en 1974. BEREZA Mikhail Grigorievitch (24.10.1909-20.08.1970), inh. au cimetière russe de Samarkand, professeur de médecine légale. BEREZINE V., architecte dans les années 1950-1960. BERG Lev Semionovitch (1876-1950), géographe et biologiste. BERJANOV Rakhim Berjanovitch, né en 1930, chimiste. BERKOVITCH S., un des deux ingénieurs qui construisirent le nouveau cirque de Tachkent (plochad Kharda) (1975). BERLINE Aleksandr Abramovitch (25.08.1930-23.05.1991), inh. au cimetière Domrabad de Tachkent, compositeur, artiste émérite de la RSS Ouz BERLINER Boris Issaevitch, né en 1907, traumatologue orthopédiste. BERNARD Paul, professeur, directeur de la mission archéologique francoouzbek dès 1989. BERNST AM Aleksandr Natanovitch (1910-1956), archéologue qui effectua des recherches dans le Ferghana et au Pamir. BEROUNI (alias BIROUNI) (ALBARONNE en Occident) Abou Raïkhan Moukhammad ibn Akhmad al-Berouni (973-1048), né dans le Khorezm, penseur et savant. Il voyagea et séjourna au sud de la Caspienne et à Rey près de Téhéran. Emmené en captivité à Rhazni en 1017, il dut probablement sa liberté à ses offres de service à la cour en qualité d'astrologue. Cet encyclopédiste s'intéressa à toutes les disciplines (astronomie, mathématiques, géographie, physique, géologie, minéralogie, botanique, ethnographie, chronologie, histoire et philosophie) et écrivit 113 livres et traités dont l'Histoire de l'Inde et la Chronologie des anciens peuples. Il a effectué la résolution numérique de l'équation du 3e degré: x3 = 1 + 3 x. Ce savant maîtrisait le grec, le sanskrit et le persan. Depuis 1974, il possède sa statue à Tachkent sur la place qui porte son nom (sculpteur, M. Moussabaev; architecte P. Zakhidov). Il a aussi donné son nom à une rue (ancienne Vystavotchnaïa ouI. jusqu'en 1973) et à une place de Tachkent, ainsi qu'à une localité entre Tachkent et Samarkand. Sa vie a été portée à l'écran par Choukhrat Salikhovitch Abbassov en 1974. BERSENEV Ivan Nikolaevitch (1889-1951), acteur. BERTELS Evguenii Edouardovitch B. (1890-1957), spécialiste des civilisations iranienne et tadjik, du soufisme et de la littérature soufique, auteur de plus de 500 articles, mb. corresp. Acad. URSS (1939), scientifique émérite de la RSS Ouz 48

(1944) et de la RSS Tadj (1946), mb. corresp. Acad. Sc. Iran (1944) et d'Arabie (1955), mb. Acad. Sc. RSS Turkm (1951) et RSS Ouz (1956), prix d'État de l'URSS (1948). Photo à Tachkent, musée A. Navoï. BESEL Gleb Fedorovitch (26.06.1906-26.05.1977), médecin émérite de la RSS Ouz, mari de Lidia Vassilievna Besel 15.10.1910-02.12.2000), inh. auprès de son mari dans le cimetière Botkine de Tachkent. BESSARABOV A L., actrice de la troupe du Théâtre d'Opérette de Tachkent vers 1980. BESSONOV A. I. (1ge-20e s.), géographe du Turkestan. BIBIK S., artiste de l'Opéra de Tachkent en 2003. BIBI KHANOUM, première épouse d'Amir Timour qui fit construire pour elle à Samarkand, dès le 10.05.1399, la plus grande mosquée du vendredi d'Asie Centrale. La restauration de ce monument traîne en longueur. Le mausolée de Bibi Khanum se dresse face à cette mosquée. BIELOZERSKII : voir BELOZERSKII BIKHBOUDI : voir BEKHBOUDI BILIALOV G. M., pédagogue dans les années 1960. BILIALOV L., artiste de l'ensemble de variétés "Navrouz" vers 1980. BINOÏ (Kamaliddin Ali ibn Moukhammad Sabz), né en 1512, poète et historien. BIRIOUKOV V., un des trois architectes de la nouvelle gare ferroviaire de Tachkent (1957). BIRIOUKOV V. M., géologue dans les années 1940. BIROUNI : voir BEROUNI BLACKER la, capitaine, membre de la mission diplomatique anglaise au Turkestan en 1918. BLAGOVECHTCHENSKII A.V., botaniste dans les années 1950. BLAT L. M., un des trois architectes du Tsoum de Tachkent (1964). BLEZE R.V., un des architectes de la Maison de la Jeunesse à Tachkent (1974). BLINDER lossifBorissovitch, né en 1917, économiste. BLIONOVSKII Iou. A., psychiatre au début du 20e s. BLOKHINA Nina lakovlevna (26.04.1927-19.02.1976), inh. au cimetière Botkine de Tachkent, ingénieur BLUM I. B., médecin O.R.L. au milieu du 20e s. BOBRINA K. G., cancérologue dans les années 1950-1960. BODINSKII G. I., mécanicien des années 1960. BODNIA M. A., pédiatre dans les années 1960-1970. BODROUKOV V, ingénieur-constructeur dans les années 1960. BOEV S. N., ingénieur des mines dans les années 1960. BOGAOUTDINOV N. G., spécialiste des techniques de la soie dans les années 1950. BOGATYREV V., sculpteur des statues Mikhaïl Ivanovitch Kalinine (1956), V.V. Kouïbychev (1959), louldach Akhounbabaev (1959) et S.M. Kirov (1978) à Tachkent. BOGDANOV O. P., ornithologue au milieu du 20e s. BOGDANOVITCH D. M., géologue dans les années 1940.

49

BOGDASSAROV Aleksandr, arbitre sportif international (1973). BOGOIA VLENSKII A. A., géologue spécialiste de lithologie dans les années 1950. BOGOLIOUBOV NikolaïNikolaevitch, né en 1909, mathématicien et physicien. BOGOLIOUBOV A V. A., botaniste dans les années 1950. BOGOMOLSKII I. M., paléontologue dans les années 1950. BOGORODINSKII D. K., médecin psychiatre dans les années 1930. BOLCHAKOV, arbitre sportif international (1966). BOLOBONKINE V. G., pédiatre dans les années 1950-1960. BOL TAEV : voir aussi BAL TAEV BOLTAEV Moukhammad Nazarovitch, né en 1928, philosophe. BOL TAEV Raouf (1906-1978), artiste de la RSS Ouzo BOLTIANSKII V. G., mathématicien dans les années 1960, spécialiste de l'algèbre. BONDARENKO Boris Anissimovitch, né en 1923, mathématicien. BONDARENKO Vitalii, entraîneur émérite de l'URSS (1964). BONOU (Samar Bonou) (1937-1991), poétesse. BORISSOV A. A., géophysicien dans les années 1960. BORISSOV Oleg Matveevitch, né en 1929, géologue et minéralogiste. BOROFINE A., prix du komsomol Lenine d'Ouzbékistan (1980) pour le film "Na ring vyzyvaetsia" . BORODINE Sergueï Petrovitch (26.09.1902-22.06.1974) (Amir SARKIDJAN jusqu'en 1941), inh. Au cimetière Tchigataï de Tachkent (tombe surmontée d'un cheval de pierre, sculpté grandeur nature), écrivain, mb. du P.C. dès 1943, à Tachkent en 1952, auteur de "Posledniaia Boukhara" (1931), "Eguiptianii" ("Les Egyptiens") (1932), d'une nouvelle, "Master ptits" ("Le maître des oiseaux") (1934), d'un roman historique, "Dmitriï Donskoï" (1941) et d'une trilogie historique "Zviozdy nad Samarkandom" ("Les Etoiles sur Samarkand") (19531973). Prix d'État de l'URSS (1942), prix d'État (Khamza) de la RSS Ouz (1968), écrivain du Peuple de la RSS Ouz (1973). Pour étudier le folklore, il prit part de 1923 à 1926 à des expéditions à Samarkand et Boukhara. Une rue de Tachkent (ex Magnitogorskaïa ouI.) porte son nom. En 1980, la maison de Tachkent, Ordjonikidze ouI., 18 (où il résida de 1950 à 1974) a été transformée en musée où l'on peut voir son buste, sa bibliothèque (plus de 2000 livres), des tableaux de A. Abdullaeva, Tchinguiz Akhmarova, Lev Bure. BORODITSKII I. M., astronome dans les années 1930-1940. BOROVIKOV P. (1914-1980), artiste émérite de la RSS Ouz (1942). Il travailla au cirque de Tachkent. BOROVKOV Aleksandr Konstantinovitch (1904-1962), orientaliste et turcologue, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouz BOROVSKII Petr Fokitch (1863-1932), chirurgien et parasitologue russe venu enseigner à la Faculté de médecine de Tachkent après la Révolution de 1917. BOTCHANTSEV A Zinaïda Petrovna (1907-1973), histologiste et embryologue. BOTCHKAREV A., premier directeur du Conservatoire de Tachkent (19341936). 50

BOTCHKARIOV I. I., géologgue dans les années 1950. BOTIROV Zoubaïdoulla, peintre et décorateur de l'Opéra de Tachkent en 2003. BOTU : voir BATOU BOUCHOUEV Mikhaïl Mikhaïlovitch (1876-1836), agronome et zootechnicien. BOUDAGOV A Sarra Samsonovna (08.11.1926-18.03.1991), chirurgien oncologue. BOUDANOV Viktor, médaille de bronze aux championnats du monde de canoë en 1979. BOUGAEV Viktor Antonovitch (1908-1974), géophysicien, météorologiste, prix d'État de l'URSS (sciences et techniques) (1948), mb. Acad. Sc. RSS Ouz (1966). BOUKANOV Viktor, maître de sport de classe internationale (1979). BOUKHARINE A.K., géologue dans les années 1960. BOUKHMAN (BUCHMANN?) Iourii, entraîneur émérite de l'URSS (1964). BOUKHMAN (BUCHMANN ?) V.N., un des premiers expérimentateurs de l'énergie solaire en Asie Centrale (1926). BOUKINA E., un des architectes du Palais de l'Amitié des Peuples de l'URSS à Tachkent (1981). BOULAT V., prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan (1973) pour sa contribution à la construction du Palais de la Culture "Farkhad" à Navoï. BOULA TOV Midkhat Sagadatnovitch, né en 1907, architecte qui entreprit au début des années 1930 la reconstruction de la ville de Samarkand. Il construisit aussi à Tachkent le komsomol Lénine (1939), le stade "Pakhtakor" (1953-1957), l'hôtel "Tachkent" (1955-1957). Il présida l'union des architectes d'Ouzbékistan de 1951 à 1961. BOULA TOV Mikhaïl Alekseevitch, né en 1924, komsomol, tué à la seconde guerre mondiale, héros de l'Union Soviétique. BOULA TOV A V. A., archéologue responsable de fouilles en 1967-1968. BOULECHEV Ou. B., mathématicien dans les années 1940. BOULGAKOV Gueorguii Pavlovitch (1893-1943), ichtyologue. BOULGAKOV Pavel Gueorguievitch, né en 1927, orientaliste, mb. corresp. Acad. Sc. RSS Ouzo BOULINE N.K., géophysicien dans les années 1960. BOURANOV I., prix du komsomol Lénine d'Ouzbékistan (1973) pour son action culturelle au sein de l'armée soviétique. BOURAS Z.M., + en 1933, héros de l'Union Soviétique. BOURIAKOV Iourii F., coauteur de Iz istorii drevnikh kou/tov Credneï Azii
Khristianstvo (Del'histoire des anciens cultes d'Asie Centrale

- le christianisme),

-

édité à Tachkent en 1994. BOURIEV Tadjibaï B., né en 1938, mathématicien. BOURKHANOV (alias BURHONOV en ouzbek) Choukour, né à Tachkent en 1910, + en 1987, acteur de théâtre, mb. du P.C. en 1945, artiste du Peuple de l'URSS (1959), prix d'État de la RSS Ouz (Khamza) (1964). Il a incarné Hamlet, Jules César, Oedipe (de Sophocle), etc. BOURKHANOV (alias BURHONOV en ouzbek) Moutal (1900-1937), né à Boukhara, étudiant au Conservatoire de Moscou, compositeur de musiques de 51