Protection des cultures, construction de la nature

De
Les discours sur la nouvelle économie du savoir accompagnent souvent une remise en question de l’interventionnisme étatique dans les secteurs scientifiques et une révision à la baisse des activités des laboratoires gouvernementaux. Or, les activités de recherche des gouvernements jouent un rôle unique dans l’avancement des connaissances et la vitalité de la communauté scientifique. Ne pas en apprécier la contribution aux développements des technosciences, c’est en partie hypothéquer le dynamisme même de l’entreprise scientifique.En étudiant le développement de l’entomologie appliquée — la science du contrôle des insectes nuisibles en agriculture et en foresterie — au Canada entre 1884 et 1959, Stéphane Castonguay examine la contribution du gouvernement au développement de la recherche scientifique et à la formation des chercheurs, deux fonctions normalement attribuées à la seule institution universitaire. Ouvrage d’histoire des sciences, Protection des cultures, construction de la nature offre aussi une lecture nouvelle de l’histoire politique canadienne. L’auteur y démontre le rôle de la connaissance scientifique dans le fonctionnement du fédéralisme canadien par l’étude d’un des ministères les plus importants sur le plan économique, pour cette époque, soit le ministère canadien de l’Agriculture. Enfin, dans cette étude de la recherche entomologique au Canada se dessine une histoire de l’environnement où l’occurrence des infestations d’insectes nuisibles constitue un révélateur des transformations de l’écosystème agro-forestier nord-américain et des pressions exercées sur des ressources naturelles devenues plus susceptibles aux variations écologiques.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896643578
Nombre de pages : 370
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Protection des cultures, construction de la nature
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.