//img.uscri.be/pth/29cb7702c15d1301f15c0b227cf2c90f83070f2f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Régence d'Alger et Royaume de France (1500-1800)

De
226 pages
L'ouvrage met en relief la place que la Régence d'Alger, appuyée par le pouvoir ottoman, a pu, antérieurement à l'époque coloniale, occuper dans l'espace occidental de la Méditerranée. S'appuyant sur les relations factuelles présentées par les chroniqueurs de l'époque, sur l'analyse des nombreux traités de paix et de commerce, il montre que des relations étroites, pas toujours conflictuelles, ont historiquement prévalu entre la Régence d'Alger et le Royaume de France.
Voir plus Voir moins
André-Paul Weber
Régence d’AlgeR et RoyAume de FRAnce
(1500 -1800)
trOis sièCLEs DE LUTTEs ET D’iNTÉrêTs parTaGÉs
Histoire et Perspectives Méditerranéennes
Régence d’Alger et Royaume de France(1500-1800)
Histoire et Perspectives méditerranéennes Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud Dans le cadre de cette collection, créée en 1985, les Éditions L'Harmattan se proposent de publier un ensemble de travaux concernant le monde méditerranéen des origines à nos jours. Déjà parus Cyril GARCIA,Trois historiens face à la guerre d’Algérie, 2014. Seghier TAB,Les élus français d’origine maghrébine et la politique représentative,2013. Mariam MONJID,L’Islam et la modernité dans le droit de lafamille au Maghreb, Etude comparative: Algérie, Maroc et Tunisie, 2013. Tahar RADDAD,La naissance du mouvement syndical tunisien, 2013. Geneviève FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Ismaïl REGRAGUI,: unsLa diplomatie publique marocaine stratégie de marque religieuse ?, 2013. Anis BEN ALI,Le rapatriement des Français d’Afrique du Nord dans la presse. Alpes-Maritimes 1955-1962, 2013. Mohamed CHABANE,Heurs et malheurs du secteur agricole en Algérie, 1962-2012,2013 Hosni KITOUNI,La Kabylie orientale dans l’histoire. Pays des Kutuma et guerre coloniale, 2013. Geneviève GOUSSAUD-FALGAS,Les Français de Tunisie de 1881 à 1931, 2013. Jean BISSON,La guerre en Méditerranée 8 novembre 1942-9 septembre 1943. L’histoire revisitée, 2012. Adel BOUSNINA,Le littoral et le désert tunisiens. Développement humain et disparités régionales en Tunisie, 2012. Guy FEUER, Kamel YAHMI,Un dialogue pour la réconciliation, Un Algérien de France – Un Français d’Algérie, 2012. Abderrahman EL BERRHOUTI,Outils médiatiques et populations du Moyen Atlas marocain, 2012.
André-Paul WeberRégence d’Alger et Royaume de France (1500-1800) Trois siècles de luttes et d’intérêts partagés
Du même auteur 1830-1930 La France en Algérie : une malheureuse aventure, Éditions Publibook, Paris, 2010 © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02549-0 EAN : 9782343025490
A mes premiers lecteurs,
Sommaire
Introduction .......................................................................... 9Chapitre I Un contexte religieux historiquement conflictuel............ 13 Chapitre II L’alliance franco-turque,un premier sièclede paix franco-algérienne ?.............................................................27 Chapitre III Un embrasement généralisé...............................................55 Chapitre IV Des responsabilités partagées............................................ 91 Chapitre V Les ambitions des traités de paix ....................................131 Chapitre VI Traités de commerce :duplicité et incohérence ........... 157 Chapitre VII Pauvres consuls.................................................................181 Conclusion Une bien curieuse histoire, mais une histoire logique... 207 Bibliographie..................................................................... 213 Table des matières............................................................ 219
7
Introduction
Vouloir dresser le tableau des rapports ayant prévalu entre la Régence d’Alger - c’est ainsi que, pour les trois siècles en cause, le pouvoir algérien est usuellement dénommé - et le Royaume de France durant la période se situant entre les années 1500 à 1800, en saisir la logique, en pénétrer les ressorts, voilà qui, sans nul doute, constitue un travail ambitieux voire, au regard des lieux communs fréquemment véhiculés, impossible. En effet, pour bon nombre d’auteurs, ces rapports sont comme inexistants, ils ne peuvent par conséquent mériter la moindre attention. Un peuple de forbans, n’est-ce pas ainsi que des historiens français qualifient volontiers le pouvoir algérien de l’époque, aurait-il pu participer, s’engager dans les voies d’une quelconque relation,a fortiorinégociation, avec le monde civilisé ? Il ne faut en effet jamais oublier ces paroles définitives de Victor Hugo qui, au lendemain de la conquête d’Alger de 1830, traduisant la pensée unique de l’instant, voyait dans l’opération « […] une chose heureuse et grande. C’est la civilisation qui marche sur la barbarie. C’est le peuple éclairé qui va trouver un peuple dans la nuit. Nous sommes les Grecs du monde, 1 c’est à nous d’illuminer le monde » . Mieux encore, le 18 mai 1879, à l’occasion d’un banquet commémorant l’abolition de l’esclavage, Victor Hugo soutient que l’Europe a pour mission de «refaire une Afrique nouvelle». Il convient de « rendre la vieille Afrique maniable à la civilisation » et ajoute « Allezpeuples !Emparez-vous de cette terre. Prenez-la. A qui ?A personne. Prenez cette terre à Dieu. Dieu donne la
1 Cité par Abdelkader Djalil, « Colonisation française de l’Algérie, est-il hérétique de parler de génocide ? », dossier internet. 9