Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 20,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Seigneurs et paysans bretons du Moyen Age à la Révolution

De
357 pages
« Le faucon a étranglé la poule,
la paysanne a tué le comte…
le comte tué, on a opprimé le peuple… »
« À cause d’une poule et d’un faucon, la Bretagne est en feu, en sang et en deuil ! »
Les paysans bretons qui, au son d’une bombarde, entonnaient cette rengaine savaient aussi chanter l’amour de leurs seigneurs, dont la mémoire collective à conservé le souvenir. Mais ce souvenir populaire a pris des formes bien différentes, et ce contraste étonnant a poussé l’historien à compulser les chartriers seigneuriaux pour comprendre la situation des paysans bretons face à leurs maîtres.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

La vie quotidienne en chine

de editions-philippe-picquier

Seigneurs et paysans en France

de editions-ouest-france

Jean Gàllet
SEigEuRŝetpayŚnŝ bretoNs du MoyEn AgE à la RévolUTiON
DITIONS oUESTAnCE ûè û bèï RÈès Extrait de la publication
Extrait de la publication
Zân³ Lâ coŸéc¹ion[E mÎmoirE „'homméP (dirigé©}®Lucié Bly) :
A a écoté dés EtusquéŚ[éuisé](J.-R. Jannot) Açêtés ét téoîsôEleoët) Lés Aïaux sâcÈs daŝ 'aïquîtè(J. prIeur) [éuisé] Açîvés u cops(J Léonard) [éuisé] BàgadsàbéŝP.Henwood) La Cïvïïŝato cétquéÇ-1 GuyoNvarç'h et F Le RoUx) La Cou dé Héî iiI(J. Bouçher) [éuîsé] lés Duîdés(CJ. guyonvarç'h etFLe RouX) Lé Fé coté afoêtFDoIç) [éuIsé] Lâ Fï du âéD DonetVInçet) M La Gadé epoqUé dé a aïéàoïéAçerra et J eyer) hîstoîé dés4Juïét(JP Bois) La Mot das 'aïQuîtÈ oaîé(J pIeur) [éuIsé] M Pêcéuŝ d'Iŝadé(JL. Avri et Quééré) [éuIsé] Lés Pétîtés ecoés sous AÇé Rèïé(B. GroserIN) [éuisé] Lés Réîîéux é Bétagé soUs Açïé RÈîé(G. MINoîs) [éUisé] P Rîçéîéufaçéàa écastanos) [éuisé] Lé roué é matÉUplaisse) La Rué au moyé Agé(J-P. Leuay) Saït Buo, é péîé çatéux(B BlIny) [éuisé Saît JaçUésàCoo steé(1 choheyras) Séïéus ét aysas étos du oYé Aéàa Rèouto(1 Gallet) La Socètè cétîqué(ÇJ Guyonvarçh eT F Le Roux) P Lés Sèuçés otatsmasso) [éuIsé] Lés Téoïsés ussés(1. Fenner) [éUIsé] La Taîté és Noïs(uDaet) Lés Vîkïgs ét és Cétés(1 Renaud) Lés Vîkïs é a noadîé(1. Renau)
ISBN : 9782737352164
Á99îaGÈSĀîtîôsOues-Fraçe,RÉÈŝ Extrait de la publication
Extrait de la publication
Extrait de la publication
INTRodUCTION
Āu temPs De la « fÉoDalitÉ »  Les seigneurs DisPosaient De Pouvoirs sou verains et gouvernaient leurs terres seLon Leur « bon pLaisir »  ais Dès la în Du oyen Āge à Peu Près Partout en ÈuroPe occiDentaLe les seigneurs virent leur Puissance DÉcliner « l heure Des souverainetÉs fÉoDales Était close » Èn rance les seigneuries MarginalisÉes par les agents Du roi contestÉes Par les comMunautÉs Paysannes rongÉes De l  intÉrieur Par Des ferMiers quI tiraient le Plus clair Des bÉnÉîces Devinrent  alors Parfois Des institutions sans inuence eective sur l existence Des habitants  Èt Les seigneurs Des « rentiers Du sol »  insouciants Du sort De Leurs suJets2 es seigneuries bretonnes nont pas connu un tel DÉclin et le rÉgime seigneurial a garDÉ en retagne Des caractères originaux  oinDe aris maL contrôlÉs Par laDministration royale  les seigneurs maintenaient en retagne Des formes coutumières De suJÉtion Des relations fÉoDales eectives  Des rÉgimes agraires voisins De la servituDe et ils conservaient avec leurs paysans Des raPPorts PersonneLs Directs Èt Les ambÉes De violence oMme la rÉvolte  Des onnets rouges ou encore Les luttes Des leus et s lancs PenDant la Évolution  Pourraient sexPliquer en Partie Par L  inuence Dun rÉgime seigneurial qui aurait  Dans ces Pays pLus quailleurs  crÉÉ entre Les seigneurs et leurs suJets Des liens solDes ou Des antagonismes ProfonDs 4 a retagne ore un terrain D investigation fort comPlexe  a DiversitÉ Des Pays oPPose la retagne Maritime et la retagne De l  intÉrieur La asse retagne et la auteretagne les pays D  « usements »  ceux Du Domaine congÉable notaMmentet les Pays qu ignoraient ces useMents a DiversitÉ Provient aussi De l habitat DisPersÉ De l  inDiviDuaLisme agraire De l autonomie Des villages Des frairies et Des corDeLlÉes De l abonDance Des chteaux et Des coutumes Particulières Des seigneurs aDiversitÉ Des caDres eMPêche De faire conciDer les renseignements a seigneurie D  un côtÉ la Paroisse et le « corPs Politique » De l autre formaient Deux institutions sÉParÉes  e ce fait les renseignements fournis Par L  une et
Extrait de la publication
7
d LeS SeigneurS anS la mémoire coective bretonne
a mÈmoire poplaire a conŝeÈ le ŝouvenir Deŝ ŝeigneurs‘ ors D'uneaŝŝem­ büe_ ,paŝŝage'une bombarDe ÈgrenaiT quelqueŝ noteŝ, un chionnier De TanDiŝ qu (un pilaouer  ) , un menDiant ou un laboureur   entonnaiT une rengaine qu 'il connaiaiT0/qu 'il improviŝai t ; l'aŝiŝTance reprenait ŝeŝ paroles Aŝŝez ŝouvent ceŝ chanŝons meTtaienT en scne Des ŝeigneurs aux prIŝes avec leurŝ sujetŝ
e âûçô â éâé â ôûe â âŚâe â ûé e çôe e çôe ûé ô â ôé e eûe
Mais les paŝans chanTaient a ui Ĥ
bôôû Śeeû e RûŚéâ ôôû À ôûŚ âŚ e eŚ
voQuanT, ceTTe fois, le souvenir De seigneurs DÈbonnaires, charitables eT proTecTeurs Ou encore, le pluŝ natureement Du monDe, iŚ chanTaienT la beauTÈ Des es Du seigneuR apeRues urTi vemenT à la chapeeĥ
Bâôâ eç e â vôâ e vôZe meçe ôô â Fâôû â-eûZe
ce Qui veut Dire
eŚ ûŚ eeŚ îeŚ e çe âŚÀ éâe âôŚ eŚ ïeŚ ù Śeeû û Fâôû
es seigneurs breTons ont inspirÈ bien D'autres chansons populairesĥe v⌌â e û ûeŚçàô û âûŚ e pôçâ()eç e éâ û âô e âô e ]âûô eŚ ôeŚ ôûeŚ,(les empliers) àévôe eŚ eŚ e pôûé e Śeeû nâ û eûŚâ éôûŚe ûe ôâ i on en croiT les chansons populaiRes Recueilies De la bouche même Des chanTeƒRŝ eT DonT on a rÈcemmenT prouvÈ l'auThenTicitÈ, les seigneurs aiŝaient paRtie De lĜi maginaiRe Deŝ Bretons aƒ même TiTRe qƒe la »ile D's, lenchanTeur MeÌin les oigans Qui DansaienT Dans la lanDe  0
Par l  autrE n E PortEnt Ps touJours sur lEs mmEs EnsEmblEs  l n  Est Pas souvEnt PossiblE D  utilisEr conJointEmEnt un tErriEr, Pr ExEmPlE, qui DonnE lEs Droits sEinEuriaux Et fÉoDaux, Et un rEgistrE DE caPitation qui inDiquE lEs montants DE limPôt, ParcE quE cEs DocumEnts nE rEcouvrEnt Pas Exac tEmEnt, lun Et l  autrE lE mmE tErritoirE, Et nE concErnEnt Pas lEs mmEs habitants  n DisPosE Donc souvEnt D ExEmPlEs nomBrEux, mais, commE on nE PEut lEs raPPortEràun EnsEmblE il nEst Pas PossiblE DE savoir si cEs ExEmPlEs sont rEPrÉsEnttifs ou non  DivErsitÉ DEs cDrEs aDministrtifs limitE lEs Estimations sttistiquEs
8
e temPs a auss ntrodut ses DÉrences arÉformaton du terrer royaL à la în duxvII"sècle opÉraton compLÉmentare mas Dstncte Des rÉfor­ matons De La noblesse et L  installaton de L  ntendance sÉParent deux ÉPoques aPrès 1 68   une nOûvelle LÉgslaton et ne nouveLLe aDmnstraton encaDren t La segneure  e changement se vot dans Les sources eLLesmêmes : Les documents au travers DesQueLs on PeuT ÉtDer La segneure avant La rÉfor maton et aPrès La rÉformation ne sont pas Dentques  crte Par PLuseurs gÉnÉratons D  Ém nents chercheurs L  h store De La segneure a ÉtÉ renouveLÉ coMMe l  ensembLe de Lhstore De La retagne moDerne Par L œuvre De ean eyer et Tout sPÉcaLement Par«a nobLesse bretonne auXVIII†sècLe GrAce à une ÉruDton mPressonnanteàune 8 mÉthoDe rgoureuse grAce aussàsa«vetu D  Étonnement ean eyer a»  dÉcouvert Des rÉaLtÉs nsouPçonnÉes avant Lu en même temPs quL oûvrait des voes nouveLlesàla recherche Ā qu veuT Étuder la segneure en retagne aPrès en ŝÉe ean eyer oLanD  osner Les Pstes se PrÉsentent Donc nombreûses  «a segneure bretonne de 1 4  0à1 8 0  Du annetas L  exemPle » cher chat à DÉcouvrr Les relatons entre Les segneurs bretOn et leurs suets Dans un Des Pays bretons9 .e annetas avaT des trat orgnaûx  un usement De Domane congÉable Peu contragnant de granDes segneures en crse un nombre restrent De Pettes jrDctons des Drots segneurax et fÉoDaux sans granDe mPortance    Qu Donnaent ax reLatons entre Les segneurs et les suets De 1 4  0àdu MOns des caractères qûon ne Pourrat Pas1 68 0 ÉtenDreàLa retagne entère sans examen a DverstÉ si surPrenante Des Pays Les contrastes entre Les ÉPoques La richesse et L hÉtÉrogÉnÉtÉ des archves stmulent Les recherches sur un rÉgme segneural qu ne fut le m ême n Partout n touours  Ce Lvre PrÉsente  qeLques aLons dan ûne enQuête qû n  a Pas în De suscter L  ntÉrêt
aDame La comtesse D umères D  heureuse mÉMore m  accorDa lau torsaton de consuLter les árchves De Kerg uÉhennec conservÉes aux Ārchves DÉPartementaLes Du orbhan ; mes remercements vont à onseur le comte erre Dumères etàsa famlle  exPrme ÉgaLement ma grattûDeàademoselLe ĀmÉLe efebure Conservateur des collectons du ûsÉe CondÉ à ChantLly qu m  a ouvert la colLecton Des manuscrts Du usÉe COndÉ
otes
1Rôâ môûŝeesxVIetXVII 'sicles,p 17 2 pôû â FâÇe: mâç bôçançaise,Les caRactRes originaux De lęhistoiRe Rale p 17 55 Rôâ môûŝeuReu¡ pasnnes, 0
9
3 .Côer e CôŝŝyProcsverbal De visite des côtes et ÈvhÈs De Bretagne,1 66 5 C  ] Keevé F Rôûâû j TâûyaBretâgne en 1 6 6 5  BeÇâe  e NôeÈmoire sur la province d e Bretâgne,1 69 8 .C  jeâ Béee je meyeLâ Bretagne de la în DuXVIlsicle Rôâ MôûŝeFureurs pasannes, 1 1 2 1 - 1 3    .sÛr eŝ éeeŝ eréâôŝ  e Çeŝ ûereŝ C  Rôer DÛûyÈvolution e t contr­ révolution n Bretagne,MsHAB  XiV 9 8 7 3 8 9   1 3 . 5 .Heŝâr e â VeârÛéBaZazBreiz,2 6 6 2 2 1  2 5  1 8 2  5  8 1 3   2 5  3 2 6 . Dôâe âûre  e Çâe e ôûe e à Veâûé e   âûeÇé û BârâBe s  HAB t XV1 9 8 8 3 6 1  3 8 7 . 6 .dâŝ Ûe eôâô «À ôâe ÇôéĀe» û  ôÇe ôŝŝéâ  e «ôÇ  û» ŝÛô e eôtâtô û «ôâer» ôû «éÇer» ôŝŝéâ eŝ éÇeŝ e eŝ ŝÛerÇeŝ e Çete êe eôâtô 7 .Ìe Côûersâi sur le Dictionnâir des tees  1 8 5 7 .   Arâ û CâeerL 'âgriculure et les clâses agïcoles, 86 3 . ArÛr  e  â Bôeeogrâphie féoDâle, 88 9 . Aé gâLes justices seigneuïales,1 9 3 . He séen Bretagne,s classes rurâles e  9 6 eÇ 8.Jeâ MeyeLa noblesse bretonne auïïïsicle,pârŝ2 966 vô1 2 9 2 ôt iÀLvi:«U eŝŝâ e ôâe ÇrÛe e LviiCv:«ue éŝeâô eŝ ŝôûrÇeŝ 9 .jeâ gâel'exemple du »annetâisLa seigneurie bretonne 1  5 0 - 1 8  1 9 8 3 . 1  .Leŝ Çôââŝôŝ û eûve âre vôr eŝ ôâ veô e Ûŝ ŝôÙvet eŝ ÛÇéŝ e ôâe e e Bâ
Extrait de la publication
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin