Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière

De
« Le grand mérite de Jacques Lacoursière est d'avoir stimulé, tout au long de sa carrière, l'intérêt du public pour l'histoire du Québec », conclut André Champagne dans sa préface. Ce livre est une œuvre de grande maturité qui résume notre histoire en une synthèse magistrale.Cet ouvrage s'avère être un véritable tour de force, car Jacques Lacoursière « réussit à retracer l'évolution de la société québécoise en intégrant dans son texte les grands événements politiques, la vie quotidienne, les débats d'idées et l'opposition entre les éléments conservateurs et progressistes qui ont forgé le destin du Québec ». Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière est le fruit de plus de quarante années de recherches et de réflexion sur l'histoire du Québec.D'un seul souffle, dans un texte court, clair et précis, Jacques Lacoursière va à l'essentiel. « Si Lord Durham avait rencontré Jacques Lacoursière, il n'aurait sûrement pas écrit à propos des Canadiens français qu'ils formaient un peuple sans histoire et sans littérature.»
Publié le : mercredi 25 janvier 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896646753
Nombre de pages : 196
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
une histoire du québec racontée par Jacques Lacoursière
s e p t e n t r i on Extrait de la publication
Extrait de la publication
Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière
s e p t e n t r i on
Extrait de la publication
Une première version du présent texte de Jacques Lacoursière est parue dans un livre de luxe édité par Henri Rivard à l’automne 2001 sous le titre Histoire du Québec. Nous remercions l’éditeur Henri Rivard pour sa collaboration.
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Chargés de projet : Catherine Broué et Denis Vaugeois
Photo : Louise Bilodeau
Révision : Solange Deschênes
Mise en pages et couverture : Folio infographie
Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire au 1300, av. Maguire, Sillery (Québec) G1T 1Z3 ou par télécopieur (418) 527-4978 ou consultez notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion, 2002 1300, av. Maguire Sillery (Québec) G1T 1Z3
er Dépôt légal – 1 trimestre 2002 Bibliothèque nationale du Québec ISBN 2-89448-322-8
Diffusion au Canada : Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau Saint-Laurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe : Librairie du Québec 30, rue Gay-Lussac 75005 Paris
Extrait de la publication
Préface
i Lord Durham avait rencontré Jacques « uSn peuple sans histoire et sans littérature ». En fait, Lacoursière, il n’aurait sûrement pas écrit à propos des Canadiens français qu’ils étaient au Québec, le nom de Jacques Lacoursière est syno-nyme d’histoire. Du premier numéro duJournal Boréal Express1962 à cette en Histoire du Québec e qu’il publie en ce début duxxi siècle, Jacques Lacoursière a consacré sa vie professionnelle à la recherche et à la vulgarisation de notre aventure col-lective commencée avec Jacques Cartier en 1534. La liste des publications de Jacques Lacoursière est impressionnante et commande le respect. De 1968 à 1983, les jeunes Québécois ont découvert leur his-toire nationale en se référant au manuel écrit en collaboration avec Denis Vaugeois et Jean Proven-cher,Canada-Québec, synthèse historique. Deux ans à peine après la crise d’Octobre, Jacques Lacoursière publiaitAlarme, citoyens. L’affaire Cross-Laporte. Dans ce livre introuvable depuis des années, il relatait et expliquait les événements d’octobre après avoir
Extrait de la publication
8
Une histoire du Québec racontée par Jacques Lacoursière
retracé l’évolution du FLQ depuis le début des années soixante. Fait révélateur de la diversité de ses intérêts, il publiait coup sur coup, en 1971 et 1972, des dossiers sur le Québec et la révolution américaine et les troubles de 1837-1838. De 1979 à 1982, il rédige avec Hélène-Andrée Bizier la sérieNos racines. His-toire vivante des Québécois, une véritable mine de renseignements non seulement sur l’histoire poli-tique, mais surtout sur la vie quotidienne des gens, présentée de façon fort divertissante. En fait, une des forces de Jacques Lacoursière est ce don inné qu’il a de marier la grande histoire et la vie quotidienne. Sa connaissance des archives, des journaux, des mande-ments des évêques et de la correspondance des personnages qui ont fait notre histoire lui permet d’illustrer son propos d’anecdotes savoureuses qui nous font sentir l’atmosphère et le mode de vie d’une époque. Présent au petit écran dans des émissions comme Épopée en Amérique etL’Histoire à la une, Jacques Lacoursière a également contribué à des séries radio-phoniques diffusées sur la chaîne culturelle de Radio-Canada telles queLa révolution française à la mode de chez nous,On appelait cela la Grande Dépression etLa Deuxième Guerre mondiale et l’opinion publique. Dans ces trois séries, Jacques a démontré son grand talent de communicateur et sa connaissance encyclopédique de notre histoire. Dans cetteHistoire du Québec, œuvre de grande maturité, Jacques Lacoursière nous livre à la fois une synthèse et une réf lexion sur l’histoire du Québec. Véritable tour de force, il réussit à retracer l’évolu-tion de la société québécoise en intégrant dans son texte les grands événements politiques, la vie quo-
Des débuts plutôt pénibles
9
tidienne, les débats d’idées et l’opposition entre les éléments conservateurs et progressistes qui ont forgé le destin du Québec. Au-delà de l’amitié et du respect que j’ai pour Jacques Lacoursière, je ne peux m’empêcher de reconnaître la qualité de ce livre qui demeure d’abord et avant tout le fruit de plus de quarante années de recherche et de réf lexion sur l’histoire du Québec. Le grand mérite de Jacques Lacoursière est d’avoir stimulé, tout au long de sa carrière, l’intérêt du public pour l’histoire du Québec.
Extrait de la publication
André Champagne
New York
Richmond
Baltimore
Philadelphie
S E S I A L G N A S E I Charleston N O L O C
Lac des Bois
Cahoka
Fort Frontenac
Lac Nipigon
E L L E V Baie U Verte O N
s i o n i l I PAYS DES ILLINOIS
Sault Ste-Marie
Michillimakinac
Lac MihiDgéatnroit
St. Joseph
Pays d’En Haut
Villes anglaises
Villes françaises
Pays des Illinois
E C N A R A FD A N A C
300 km
Lac Supérieur
Postes français
E N A I S I U O L
La Nouvelle-France après 1713
Mobile
Golfe du Mexique
Lac Ontario Niagara
Montréal
Québec
Lac Erié
isso Mu r i
o i h O
Limites théoriques de la Nouvelle-France
Kaskaskia
i p p i s i s i M
Natchez
Lac Huron
Extrait de la publication
Zone de peuplement français (Le Pays d’en Bas)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Louis Jolliet

de editions-de-l-isatis

Ô Saint-Laurent

de les-editions-du-vermillon

suivant