//img.uscri.be/pth/1d483b5a2368ff91fb8d09c8b1ec84c331b3d011
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une société traditionnelle du Congo-Brazzaville

De
160 pages
Solidement implantés au bord du Congo, entre l'Alima et la Nkeni, les Moye sont une société traditionnelle du Congo. Malgré les bouleversements planétaires, nombre de leurs institutions et pratiques ont gardé une apparence ancestrale. Qui sont les Moye ? Comment est organisée leur société ? Quelles sont leurs caractéristiques culturelles ? Le présent ouvrage fait découvrir la vision du monde, l'organisation sociale et la culture du peuple moye.
Voir plus Voir moins
même occasion et au fil d’une langue accessible, une immersion
Etudes africaines
Série Anthropologie
René N
Une société traditionnelle du CongoBrazzaville
La dynamique des Moye
La dynamique des Moye
Une société traditionnelle du Congo-Brazzaville La dynamique des Moye
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Ghislain M. MABANGA,Le principe de la continuité de l’Etat : issue de secours à la prohibition du troisième mandat, Analyse critique de l’arrêt de la Cour constitutionnelle congolaise du 11 mai 2016, 2016. Jean-Bertrand AMOUGOU,Réflexions sur la rationalité, Tome 1. Variations culturelles d’un thème chez P.M Hebga, 2016. Jean-Bertrand AMOUGOU,Réflexions sur la rationalité, Tome 2. Sciences (a)normales et problèmes de méthode(s), 2016. Rodrigue TEZI (dir.),Former les personnels soignants en Afrique.De l’utilité d’enseigner les sciences humaines et sociales de la santé dans les programmes de formation, 2016. Sokhna BAO DIOP,Lebaynunk guñaamolo, une langue du sud du Sénégal. Analyse phonologique, morphologique et syntaxique, 2016. Yapi YAPO (dir.),Étudier les représentations sociales,2016. Ibrahim MALAM MAMANE SANI,Repenser la gouvernance alimentaire et nutritionnelles au Niger. La crise alimentaire dans le département du Gouré (2005),2016. Guy MVELLE,L’aide française en Afrique. Les mutations via les contrats de désendettement et de développement (C2D), 2016. Gaston MUTAMBA LUKUSA,L’économie congolaise de 2007 à 2016, Persistance des facteurs d’enlisement en RDC, 2016Hervé LADO,Dynamiques politico-économiques dans l’histoire du Nigéria, Évolution historique des rapports de force entre élites et non-élites, 2016. Paul LANDO,Territoires du vodoun en milieu urbain, Le cas de Ouidah en République du Bénin, 2016. Josué GUÉBO,Dictionnaire des mots et expressions du français ivoirien, 2016. Christine THÉODORE,Objets d’initiation. Rencontre avec un chasseur dozo. Échanges d’objets et modifications des interactions, 2016. e Pierre Kamé BOUOPDA,Histoire politique du Cameroun au XX siècle, 2016.
René NGATSAKOUne société traditionnelle du Congo-Brazzaville La dynamique des Moye
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-10095-1 EAN : 9782343100951
A David Ngongoli
Avant-propos Nombre de sociétés traditionnelles d’Afrique ont disparu avec leur patrimoine culturel. En ce début du XXIe siècle, on assiste au dernier soupir des dernières, dont les Moye. Ce constat nous impose le devoir de mettre à la disposition du public, les informations sur la civilisation moye. Informations utiles pour la « connaissance profonde » des peuples de la République du Congo en particulier et d’Afrique centrale en générale. Notre étude est consacrée à la société moye d’avant la venue des colonisateurs européens. Nous utiliserons tout au long de notre propos, tantôt le terme « Moye », reconnu par la nomenclature administrative, tantôt le terme « Moyi»lequel ces gens aiment se par designer eux-mêmes.Cet ouvrage est d’un intérêt certain, car il traduit une expérience humaine.Nous avons utilisé la convention de l’écriture bantu pour l’écriture des mots moye :
le son «u »se prononce «ou »; le son «ge »se prononce «gue ».
9
L’auteur