Aux Jardins des Acacias

De
Publié par

Petites Cendres, artiste de cabaret, court le long de l’Atlantique, sur cette île de Floride. Au même moment, l’enfant Angel est accueilli aux Jardins des Acacias, refuge médicalisé destiné aux malades du sida. Fleur, jeune compositeur de génie, fait face à un prêtre dépravé, qui semble incarner le Mal. Le poète Adrien écrit les derniers vers de sa longue vie en regardant la mer. Le romancier Daniel tente de comprendre ses enfants qui s’émancipent. Le tueur Christophe efface son passé en devenant comédien. Frédéric le peintre se souvient de Charles l’écrivain, en essayant de venir au secours d’un jeune drogué japonais. Chacun expérimente en ces quelques heures concentrées une étape essentielle de son existence fragile. Peut-être qu’aux Jardins des Acacias, ce n’est pas la tragédie qui attend ces personnages, mais une merveilleuse rédemption, lors d’une croisière en mer... La grande romancière québécoise profite de ce nouveau tableau polyphonique pour faire le point sur son œuvre, dans un entretien qui suit le roman.Marie-Claire Blais, née en 1939, vit à Key West, en Floride, où elle situe sa série romanesque inaugurée par Soifs. Elle se fait connaître à vingt ans en publiant La Belle Bête et obtient en 1966 le prix Médicis pour Une saison dans la vie d’Emmanuel. Couronnée de nombreux autres prix et largement traduite en anglais, elle prend place au premier rang des écrivains mondiaux.
Publié le : jeudi 21 août 2014
Lecture(s) : 4
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021166446
Nombre de pages : 275
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
AU XJ A R D I N SD E SA C A C I A S
MARIE-CLAIRE BLAIS
AUX JARDINS DES ACACIAS
suivi d’un entretien avec René de Ceccatty
r o m a n
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd Romain-Rolland, Paris XIV
© Éditions du Boréal, août 2014, pour la publication au Canada
ISBN978-2-02-116643-9
© Éditions du Seuil, août 2014, pour la publication en langue française hors Canada
© René de Ceccatty, pour l’entretien en postface
Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À la mémoire de Mary Meigs
Avec mes remerciements à Sylvie Sainte-Marie
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi