Bas de laine en Mayenne

De
Publié par

Hiver 2007 à Fontainebleau (Seine et Marne), l'inspecteur Ange Cristobal enquête sur la disparition inquiétante d'un jeune homme de 24 ans. Ses investigations vont le conduire en Mayenne et le plonger dans le quotidien d'une très attachante famille de producteurs laitiers avec laquelle il va nouer une relation qui dépassera le simple cadre professionnel. Un petit fils désemparé, une grand-mère pas si fragile que ça, le bas de laine d'une vieille « Tordue » et des copains plutôt louches : Cristo aura bien besoin du soutien de son chef le commissaire Ringard pour mener à bien ses recherches et tenter de contrecarrer les intentions malveillantes qui menacent ses nouveaux amis.
Publié le : jeudi 12 juillet 2007
Lecture(s) : 319
EAN13 : 9782748198508
Nombre de pages : 171
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Bas de laine en Mayenne
3
Titre Pascale B.
Bas de laine en Mayenne II
Polar
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9850-6 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748198508 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9851-4 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748198515 (livre numérique)
6
.
.
8
I
I
– Je m’appelle Ange Cristobal, c’est pas de ma faute merde ! L’inspecteur se regardait dans son miroir tout en se rasant, il était vexé. Karine venait de le houspiller parce qu’il ne libérait pas assez vite la salle de bain. Il fit exprès de prendre son temps quitte à arriver en retard au commissariat, rien à foutre ! Elle l’avait secoué alors qu’il rêvassait tran-quillement sous la couette. Le commissariat était à deux rues de chez lui, il partait toujours au dernier moment parce qu’il aimait dormir le plus tard possible, attendant la dernière seconde avant de s’arracher du nid, jouissance… Et voi-là que cette drôlesse s’était insinuée dans sa vie bien réglée ! – Tu vas être en retard ! – T’es pas ma mère, lui avait-il répondu mé-chamment. – Oh ça va tonton !
9
Bas de laine en Mayenne
Tonton ! ! ! Celle-là, on ne la lui avait jamais faite ! Il fallait que ce soit son amoureuse qui la lui balance ! Du plus loin qu’il se souvienne, il n’avait ja-mais entendu de blague foireuse sur son nom de famille. Sur son prénom oui, bien sûr ! Ses copains l’avaient surnommé « Méphisto » dès le collège, mais sur son nom, personne. Elle l’avait séché ! Il s’étira devant la glace, faisant jouer ses muscles pour admirer son long corps plutôt costaud ma foi (Merci les séances de muscula-tion hebdomadaires…) – Tu es beau comme un ange va ! – Très drôle ! – Comment peux-tu te lever aussi tard ? Tu commences à 8 h 00 et il est exactement 7 h 55 ! – J’ai encore deux minutes pour filer. – Je ne sais pas comment tu fais ! A ta place je serais totalement stressée ! – Eh ben maintenant je le suis aussi, t’es contente ? Elle le poussa pour investir le miroir, des boucles d’oreilles à ajuster… Cristo ne put ré-sister à l’envie de glisser son nez dans le cou de sa jeune compagne, il adorait son odeur du ma-tin, celle du soir aussi d’ailleurs et puis celles de la journée… Hum ! Il partit en vitesse, imagi-nant la jeune fille tassée dans les transports avec
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Justice immanente

de Societe-Des-Ecrivains

Lysoline et l'Aigle d'or

de Mon-Petit-Editeur

Le Chat jaune

de Mon-Petit-Editeur