//img.uscri.be/pth/6be32a28fd8de6883fa29bb9a09eeecefe0815be
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bien mal acquis, profite... parfois !

De
94 pages
Julien Molinet, agent d’assurances à Dijon, est un personnage sans aucun scrupule. Bel homme de surcroît, il use de son charme pour placer auprès des clientes ses contrats douteux. Ambitieux, il veut conquérir la première place de son agence envers sa direction régionale. Pour ce faire, il séduit Nadia, une belle fille, clerc de notaire qui lui confie les adresses de clients aisés. La jeune femme comblera Molinet, dans tous les sens du terme, jusqu’au jour où tout bascule. Mais c’est sans compter la présence d’un témoin sur les lieux du drame… Un assureur véreux, une femme fatale, un pactole à empocher, un témoin gênant, sans oublier le grain de sable qui fera toute la différence… Jean-Paul Martoire procède avec minutie à l’autopsie d’un plan machiavélique échappant au contrôle de son instigateur. Du fait divers au roman noir, il franchit le pas et assemble les pièces d’une tragédie ordinaire, crédible et inquiétante.
Voir plus Voir moins
Bien mal acquis, profite parfois !
Du même auteur
La Cadole de Vers, 2006, éditions de La Catherinette
Jean-Paul Martoire Bien mal acquis, profite parfois !
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0117258.000.R.P.2012.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2012
Chapitre I Dijon. Rue du Chapeau Blanc. Il est 8 heures, le cabinet dassurances, Le Bon Plan est ouvert. Julien Molinet, le directeur, assis à son bureau, est, comme souvent le matin, de mauvaise humeur.  Des résultats pareils ! cest une honte ! crie Molinet. ALAIN ! viens me voir de suite ! Alain CASSEVILLE est le commercial de lagence. La trentaine, bon physique, il connaît son travail, mais pas assez accrocheur au goût de Molinet. Alors ? Que se passe-t-il Alain ? Tes résultats de la semaine sont nuls ! Aucun contrat dassurance vie, alors que nous sommes en pleine campagne ! Explique moi !  Mais, monsieur, vous oubliez les contrats du mois dernier. De plus, jai dix rendez-vous sérieux cette semaine, je pense réaliser six affaires au bas mot !  Comment ? Six affaires sur dix visites ! Bon Dieu ! Ce nest pas suffisant ! Tu manques darguments ! Tu expliques tout le cheminement successoral ? La fiscalité ? La rentabilité de nos produits ?  Je naime pas ces reproches, monsieur Molinet ! Je crois avoir prouvé mes compétences dans ce métier !  Oui, Alain, mais noublie jamais cela. Ne pleure pas dans le sens du client, tu dois lui prouver que sans le produit offert, son capital sera dévalorisé, ses enfants paieront des droits de succession, etc., etc.
9
Alain Casseville retourne à son bureau en maugréant. Il sait quil fait son boulot sérieusement. Il ne peut en dire autant de son patron, personnage sans scrupule. Faire du chiffre, cest une chose ! Travailler en occultant lintérêt du client, non, Alain ne peut sy résoudre. Le personnel du cabinet est complété par Patricia Longin, chargée de laccueil, belle femme de vingt huit ans, brune et plantureuse. La comptabilité est tenue par Martine Molinet, épouse du patron. Martine est assez jolie, un peu forte, cest une femme compétente, patiente, qui supporte les sautes dhumeur de son mari. Julien Molinet examine les fichiers clients. Marthe Jandot, une veuve de 85 ans. Elle vient de vendre sa maison autour de 200.000 euros. Berthe gaudinot, 82 ans, retraitée et veuve dun industriel riche ayant fait sa fortune dans le textile.  Allez, Alain ! Prends ta sacoche, tes documents, nous partons visiter deux clientes. Tu vas assister à ma méthode de vente !  Nous partons comme ça, sans rendez vous ?  Pas de problème, les rencarts nous les réservons aux gens qui travaillent et non aux vioques qui sennuient devant leur télé. Casseville ramasse ses affaires, il ne shabituera jamais aux méthodes primaires de son patron.  Les femmes ! Nous allons prendre lair. A bientôt. Au volant de la Mercedes, Julien conduit vite, décontracté. Alain, lui, est assis sur le bord du siège, il écoute son patron qui parle sans arrêt : « Le CAC 40, le discours du président de la république dhier soir ». Hameau de Nuits-Saint-Georges, Julien gare sa voiture devant le portail dune coquette villa.
10