Bloodmoney

De
Publié par

Quelqu’un au Pakistan assassine un à un les membres d’une nouvelle unité de renseignements de la CIA qui cherche à rétablir la paix en achetant les ennemis de l’Amérique. Sophie Marx, une ambitieuse jeune officière de la CIA, est chargée de découvrir qui commet les meurtres et pourquoi. Son point de départ : Alphabet Capital, un fonds spéculatif à Londres qui sert d’écran pour l’opération secrète. Mais son enquête s’élargit rapidement à plusieurs capitales du Moyen-Orient et aux montagnes impitoyables du Waziristan du Sud. 
Sophie pense avoir le soutien de son patron, le coriace Jeffrey Gertz, et de son cordial mentor au Q. G. de Langley, Cyril Hoffman. Elle reçoit également un coup de pouce du très courtois lieutenant général qui dirige la Direction pour le renseignement inter-services du Pakistan. Toutefois, plus elle avance dans son enquête, plus elle se rend compte que rien dans cette galerie des miroirs n’est tout à fait ce qu’il paraît ; c’est d’autant plus vrai pour les motivations et la vraie nature du cerveau derrière les meurtres. Dans ce théâtre de la violence et du ressentiment, rien n’avait préparé la jeune femme au dénouement du dernier acte.

David Ignatius a écrit un roman palpitant et troublant, où les erreurs d’un pouvoir mal maîtrisé se payent en sang et où la paix ne s’achète que par traîtrise. 

Traduit de l’anglais par Philippe Safavi

Publié le : mercredi 19 septembre 2012
Lecture(s) : 11
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782709640305
Nombre de pages : 450
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Quelqu’un au Pakistan assassine un à un les membres d’une nouvelle unité de renseignements de la CIA qui cherche à rétablir la paix en achetant les ennemis de l’Amérique. Sophie Marx, une ambitieuse jeune officière de la CIA, est chargée de découvrir qui commet les meurtres et pourquoi. Son point de départ : Alphabet Capital, un fonds spéculatif à Londres qui sert d’écran pour l’opération secrète. Mais son enquête s’élargit rapidement à plusieurs capitales du Moyen-Orient et aux montagnes impitoyables du Waziristan du Sud. 
Sophie pense avoir le soutien de son patron, le coriace Jeffrey Gertz, et de son cordial mentor au Q. G. de Langley, Cyril Hoffman. Elle reçoit également un coup de pouce du très courtois lieutenant général qui dirige la Direction pour le renseignement inter-services du Pakistan. Toutefois, plus elle avance dans son enquête, plus elle se rend compte que rien dans cette galerie des miroirs n’est tout à fait ce qu’il paraît ; c’est d’autant plus vrai pour les motivations et la vraie nature du cerveau derrière les meurtres. Dans ce théâtre de la violence et du ressentiment, rien n’avait préparé la jeune femme au dénouement du dernier acte.
David Ignatius a écrit un roman palpitant et troublant, où les erreurs d’un pouvoir mal maîtrisé se payent en sang et où la paix ne s’achète que par traîtrise. 

Traduit de l’anglais par Philippe Safavi
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant