Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 11,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Le Coran

de fayard

Vise le soleil

de fayard

suivant
Patrick Dieumegarde vient de remporter consécutivement le prix dinterprétation au festival de Cannes et un Oscar à Hollywood. Considéré comme lun des meilleurs acteurs de sa génération, Dieumegarde sest offert le château de Tremblé, une propriété viticole dans la région de Vouvray. Pour valoriser son acquisition et atteindre lexcellence, il fait appel aux services de Benjamin Cooker dont il est un fervent admirateur. Lnologue, accompagné par son assistant Virgile, se rend en Touraine, arpente le terroir, fait un état des lieux, préconise plusieurs interventions pour améliorer la production des vins rouges et met en exergue une petite parcelle curieusement encépagée en chenin blanc qui promet une cuvée de très grande qualité. Dieumegarde veut aussitôt la baptiser « Lindomptable » (son surnom dans le milieu du spectacle) afin de la commercialiser dans les restaurants les plus branchés de la capitale. Pour marquer lévénement, lacteur décide dorganiser une grande fête au château. On y retrouve sa nouvelle conquête Clothilde Margerolle, jeune étoile du cinéma français à peine âgée de 22 ans, ainsi que diverses personnalités du show-business. Au lendemain de cette soirée tumultueuse et particulièrement arrosée, on retrouve Clothilde dans le coma, probablement victime dun mélange explosif dalcool et de cocaïne. Les paparazzis assiègent les abords du château, les flashes dinformation se succèdent et Cooker se retrouve en couverture de Voilà, un magazine people. Contraint dévoluer dans un milieu qui nest pas le sien, daffronter la pression des médias et les effets pervers du marketing, Benjamin Cooker découvre un univers de chausse-trapes et de chantages, de relations vénales, de contrats verrouillés, denjeux financiers et dego surdimensionnés. Il tente cependant dhonorer sa mission en esquivant au mieux les projecteurs alors que Virgile saccommode plutôt bien de cette soudaine notoriété sous les feux de la rampe