C'est l'histoire d'une femme qui a un frère

De
Publié par

C'est l'histoire d'une fille qui a un grand frère dont elle s'est sentie très proche parce qu'ils ont vécu comme des jumeaux. Pourtant, à mesure qu'il revêt ses habits d'adulte, le jeune homme s'enlise dans les méandres de l'histoire familiale, adopte une vie qu'on lui choisit et leurs chemins se séparent. Alors sa sur cherche pour lui, d'abord ce qu'il est, ce qu'il pourrait être, puis, peu à peu, ce qu'il aurait dû être. De quel droit ?
Commence l'histoire d'une petite sur qui se débat pour devenir uné femme, pour tuer le frère en elle. On lui dit que la féminité se construit sous le regard du père. Mais si c'était plutôt sous celui du frère, du grand frère ?
Après Mère agitée (Seuil, 2002), dans lequel elle fouillait la part d'ombre de sa maternité, Nathalie Azoulai poursuit ici l'exploration des ambiguïtés familiales.
Publié le : lundi 25 novembre 2013
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021144567
Nombre de pages : 108
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
C’est l’histoire d’une femme qui a un frère
Extrait de la publication
Du même auteur
Mère agitée Seuil, 2002 et « Points » n° P1093
Extrait de la publication
Nathalie Azoulai
C’est l’histoire d’une femme qui a un frère
Editions du Seuil e 25, boulevard Romain-Rolland, Paris XIV
Extrait de la publication
ISBN9782021144550
©EDITIONS DU SEUIL,FEVRIER2004
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Extrait de la publication
Extrait de la publication
pour R.
L’idée d’une sœur inconnue était proba blement de ces abstractions spacieuses où beaucoup de sentiments peuvent trouver place, qui ne se sentent nulle part chez eux.
Robert Musil,L’Homme sans qualités
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La saga des frères Coen

de le-nouvel-observateur

La Fille du comte Hugues

de ActuaLitteChapitre