Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Irezumi

de editions-denoel

Froid comme la mort

de editions-denoel

Irezumi

de editions-denoel

Vous aimerez aussi

PETER JAMES
Comme une tombe
suivi de
À deux pas de la mort
Traduit de l’anglais par Raphaëlle Dedourge
PETER JAMES
COMME UNE TOMBE
Traduit de l’anglais par Raphaëlle Dedourge
POCKET
Remerciements
On considère toujours l’écriture comme une activité solitaire. Pour moi, c’est un travail d’équipe et je me sens très redevable envers les nombreuses personnes qui m’ont généreusement offert leur temps et leur expertise dans de multiples domaines. Je tiens tout particulièrement à remercier le commissaire Dave Gaylor, de la police du Sussex, qui m’a fait de nombreuses suggestions pour ce roman, qui a lu et relu le manuscrit à différentes étapes de sa conception et m’a ouvert les portes de tous les services de la police du Sussex. Je n’aurais jamais pu écrire ce livre sans lui. J’aimerais aussi remercier les nombreux officiers qui m’ont accueilli et aidé, notamment le commandant Keith Hallett, de l’équipe Holmes, le commandant William Warner et Stuart Leonard, le chef des techniciens de scène de crime. Je souhaiterais également remercier le docteur Nigel Kirkham, coroner, et toute son équipe de l’institut médico-légal de Brighton et Hove, où j’espère ne jamais entrer les pieds devant, mon cher ami James Simpson, Carina Coleman, ma coscénariste pour le cinéma et la télévision, qui a fait office d’éditrice informelle et m’a donné d’excellentes idées, Mike Harris, Peter Wingate Saul, Greg Shakleton et le docteur Peter Dean, médecin légiste. Sans oublier Helen Shenston, qui m’a accordé sa confiance et dont les encouragements m’ont permis de poursuivre vaillamment l’écriture de ce livre, même les jours sans. Je voudrais aussi remercier mon formidable et nouvel agent, Carole Blake, pour la foi qu’elle place en moi, ainsi que la fantastique équipe de Macmillan, ma nouvelle maison d’édition : David North, Geoff Duffield et Stef Bierwerth, mon éditrice, qui est une pure merveille. Sans oublier Geoffrey Barley et Tony Mulliken pour leur soutien et leur confiance infaillibles. Et, comme à chaque fois, mon fidèle chien Bertie, et mon nouvel ami à quatre pattes, Phoebe, qui ont toléré – à contrecœur, parfois – mes heures d’écriture, ennuyeux interludes entre deux promenades.
Peter James Sussex, Angleterre scary@pavilion.co.uk www.peterjames.com