Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Conférenciers en situation délicate

De
153 pages
Si les conférences sont traditionnellement des exercices de passage de l’écrit à l’oral, celles de ce livre sont comme marquées par la fatalité d’un passage du sérieux au risible, des savoirs académiques à la connaissance par le rire. On pourrait dire que les situations délicates dans lesquelles se trouvent l’un après l’autre nos conférenciers sont autant de scénarios de films burlesques. C’est l’occasion de rêver à ce qu’aurait pu être une collaboration entre Chaplin et Kafka.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Alain Fleischer
Conférenciers en
situation délicate
nouvelles Si les conférences sont traditionnellement des exercices de passage de l’écrit à l’oral, celles de ce livre sont comme marquées par la fatalité d’un passage du sérieux au risible, des savoirs académiques à la connaissance par le rire. On pourrait dire que les situations délicates dans lesquelles se trouvent l’un après l’autre
nos conférenciers sont autant de scénarios de films burlesques. C’est l’occasion de rêver à ce qu’aurait pu être une collaboration entre Chaplin et Kafka. Alain Fleischer est écrivain, cinéaste et artiste plasticien. Il a fondé et dirige Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains. Auteur d’une quarantaine d’ouvrages (romans, recueils de nouvelles et essais), il a publié aux Éditions Léo ScheerLà pour ça(deuxième édition, 2003),La Vitesse d’évasion (2003),Tour d’horizon. Théâtre de la fin (2003) etLa Femme
couchée par écrit(2004). EAN numérique :997788--22--77556611--0066222-19-2EAN livre papier : 9782756103983www.leoscheer.com
CONFÉRENCIERS EN SITUATION DÉLICATE
DU MÊME AUTEUR
Là pour ça1986, Flammarion, « Textes », Grands hommes dans un parc, Antigone, 1989 Quelques obscurcissements, Deyrolle-Verdier, 1991 Pris au mot, Deyrolle-Verdier, 1992 La Nuit sans Stella, Actes Sud, 1995 Faire le noir. Notes et études sur le cinéma, Marval, 1996 L’Art d’Alain Resnais, Centre Pompidou, 1998 La Femme qui avait deux bouches, et autres récits, Seuil, « Fiction & Cie », 1999 La Pornographie. Une idée fixe de la photographie, La Musardine, 2000 Quatre Voyageurs, Seuil, « Fiction & Cie », 2000 ; « Points », n° 907, 2001 La Seconde Main, Actes Sud, 2001 Les Trapézistes et le Rat», 2001 Fiction & Cie , Seuil, « ; « Points », n° 1151, 2004 Mummy, mummies, Verdier, 2002 Là pour ça, Flammarion/Léo Scheer, « Textes », 2003
Suite de la bibliographie en fin de volume
© Éditions Léo Scheer, 2012 www.leoscheer.com
ALAIN FLEISCHER
CONFÉRENCIERS EN SITUATION DÉLICATE nouvelles
Éditions Léo Scheer
UN CONFÉRENCIER DISTRAIT
Oskar K. Bobosch vient faire une conférence dans la ville de Z., où il ne connaît personne et où personne ne le connaît. Par une grande affiche placardée sur les murs dans la rue, la conférence d’Oskar K. Bobosch est annoncée pour ce jour à 18 heures, en la grande salle d’honneur de l’hôtel des Sociétés savantes, le lieu le plus réputé et le plus prestigieux aux yeux des beaux esprits, là où se retrouvent les amateurs de discours d’esthétique, de méditations mystiques ou métaphysiques, de communications d’astronomie, de comptes rendus de fouilles archéologiques, d’exposés de numismates, de débats entre linguistes comparatistes, de disputes entre historiens de l’art attributionnistes, de récits de voyages au pôle Sud, au pôle Nord, aux sources du Nil ou de l’Amazone par les explorateurs eux-mêmes, qui projettent et commentent en images
7
les preuves qu’ils y ont bien été, en personne. Oskar K. Bobosch, lui, est un entomologiste, éminent spécialiste des phasmes, reconnu pour avoir observé et étudié pendant de longues années la vie et les mœurs de ces insectes de constitution et d’aspect les plus variables, les plus imprévisibles, dont les corps évoquent plutôt de fines brindilles sèches, et qu’on ne parvient à distinguer de l’envi-ronnement végétal où ils se dissimulent qu’aux imperceptibles mouvements de ce qu’il est bien difficile d’identifier comme leurs pattes, ou leur abdomen, ou leur cou ou leur tête. Dans toute autre ville que celle de Z., la conférence d’un tel savant n’attirerait sans doute qu’un public restreint : si celui-ci était au moins égal à trois personnes, un premier tiers viendrait à la faveur d’un malentendu – « phasme » étant confondu avec « phantasme » –, un deuxième tiers suite à une erreur sur la date – la conférence espérée, portant sur les timbres-poste de l’empire austro-hongrois pendant la Première Guerre mondiale, étant celle du lendemain –, et le dernier tiers par automatisme aveugle de l’abonné à l’année. Mais il est certain qu’ici, en cette ville de Z., bien que personne ne connaisse Oskar K. Bobosch et que lui-même ne connaisse personne, pas même ceux qui l’ont invité, il a de bonnes chances
8
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin