des Femmes & des Hommes

De
Publié par

La femme, puis la maîtresse de Max Dumon ont disparu.Le commissaire de police, n'ayant pas de mobile, d'indice, de témoin - et pas de cadavre -, attend. Un détective privé enquête. S'agit-il de fugues ? aucun des deux ne le croit. Mais ils jouent leurs propres jeux.La vie de Max Dumon est celle d'un manager comblé, au fait de sa puissance. Il a cette assurance et cette morgue qui sont les signes du pouvoir et de l'argent.Mais sa femme de ménage a relevé certaines choses dans l'appartement , une culotte rose et grise a été trouvée sous son lit lors d'une perquisition , ses empreintes ont été relevées sur une tombe profanée , la fréquentation d'une call-girl lui apporte bien des désagréments…
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 230
EAN13 : 9782748166286
Nombre de pages : 279
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
des Femmes & des Hommes
C. GERALD
des Femmes & des Hommes
Un crime parfait sur deux…
POLARLe Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-6629-9 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748166293 (livre numérique) ISBN : 2-7481-6628-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748166286 (livre imprimé)
« Oh ! Que le diable emporte les lambeaux épineux de la page du temps. » Jack Kerouac.
9
10
1
Max roule dans Paris depuis trois jours au volant de son Range Rover gris argent. Depuis trois jours il cherche une solution pour réaliser, seul, ce sale travail. Car il est seul Max. Mais trois jours c’est long quand on roule avec un mort sur le toit ! Il a un refrain dans la tête : « Je n’ai pas voulu sa mort, mais puisqu’elle est morte… pas de témoin, pas d’indice… et pas de cadavre… Pour avoir un crime parfait, je dois la faire disparaître ». ème Il évite la rive droite, Neuilly, le 16 , les beaux quartiers. Pour ne pas faire de mauvaises rencontres, ses amis, ses relations professionnelles. Dans les ème ème arrondissements de l’Est, dans le 13 , le 14 , du côté de Vincennes il est certain de préserver son anonymat, même si son 4x4 est un peu voyant. Pour se détendre et marcher un peu il a visité le Musée des Arts Africains et Océaniens en compagnie d’une classe de seconde ; la Cité des Sciences à la Villette avec un groupe de Japonais ; le Musée d’Art Moderne à Beaubourg, seul. Il a renoncé au Musée de l’Armée et au Tombeau de
11
Napoléon, bien qu’il aime beaucoup l’ambiance des Invalides qui lui rappelle sa glorieuse vie militaire – et cet immense bâtiment qui résiste aux tourmentes de l’histoire, resté tel que Louis XIV l’avait voulu par delà les régimes, les révolutions, les guerres et les avatars de l’urbanisme parisien, et les modes architecturales ; il l’aime. Il aime l’histoire inscrite dans les monuments impérissables. Mais ce quartier est trop exposé, c’est à dire trop fréquenté par ses relations qui ont leurs ronds de serviette dans les restaurants branchés du coin. Il pourrait les croiser à chaque feu rouge, sur n’importe quel parking, dans n’importe quelle rue – de l’Université, de Varennes, St Dominique. Mais ces visites l’ont vite ennuyé ; il se traîne maintenant comme une âme en peine dans les salles d’exposition, sans rien regarder ; il n’a pas la tête à visiter des musées. Alors il préfère rouler, confortablement installé dans son gros 4x4 avec France Info en fond sonore, au cas où… Il redoute un flash du genre : " on a retrouvé le corps d’une jeune femme sur le toit d’une voiture garée sur le parking de… etc. etc. ", ou quelque chose d’équivalent ; bien que ce soit peu probable, ce n’est pas impossible. Trouver une solution pour se débarrasser d’un cadavre dans Paris, tel est son problème ! Sur le toit du Range il a fixé un coffre neuf, garanti étanche à dix mètres, fermant à clé. Il l’a acheté le lendemain du crime, tôt le matin, pour la sortir de l’appartement, avant même de savoir ce qu’il allait faire du corps. L’urgence était de sortir la morte de l’appartement ! Dans le coffre il y a Sophie, sa femme, la défunte, sa victime. Sophie n’est pas lourde, elle a l’élégance des beaux quartiers, mangeait chez Fauchon
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.