Géographie de la bêtise

De
Publié par

Lorsque Pierrot décide de fonder un « village des idiots » où lui et ses semblables pourront vivre en paix, sans plus avoir à souffrir d’ostracisme, il ignore qu’ils seront si nombreux à le suivre dans l’aventure. Bastien fait partie des dizaines d’appelés que Pierrot va réunir, au terme d’un Tour de France ébouriffant. Mais bientôt, leur bonheur fait des envieux, et ce Paradis terrestre miniature finit par attirer des hommes et des femmes qui n’ont rien à y faire. Face à cette menace, Pierrot imposera désormais à chaque nouvel arrivant un examen très spécial, un test de QI inversé, diablement efficace mais que Bastien trafiquera afin que puisse entrer au village et dans sa vie Elisa, la femme qu’il aime.
Porté par un style acéré, Géographie de la bêtise est un roman sur le Paradis impossible, une fable sur l’exclusion, sur tous ceux qui, loin d’être des « idiots », sont simplement incapables de vivre comme les autres.
Publié le : jeudi 23 août 2012
Lecture(s) : 32
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021090369
Nombre de pages : 228
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
GÉOGRAPHIE DE LA BÊTISE
Extrait de la publication
Du même auteur
Corpus Christine roman Albin Michel, 2006 o et « Le Livre de Poche » n 30946
MAX MONNEHAY
GÉOGRAPHIE DE LA BÊTISE
r o m a n
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
Extrait de la publication
ISBN9782021090376
©ÉDITIONSDUSEUIL,AOÛT2012
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À mon père, à Clint Eastwood, deux types qui en ont sous la santiag
Extrait de la publication
Dès qu’un poètese réveille, il est idiot. Je veux dire, intelligent. Jean Cocteau,Opium, 1930
Imbéciles : ceux qui ne pensent pas comme nous. Gustave Flaubert,Dictionnaire des idées reçues, 1913
Il avait suffi que je me dise un peu magicien pour que tout à coup des petits lapins blancs me sortent du cul. Et de mes manches avaient jailli des jardins anglais, des arcsenciel et d’autres trucs, je ne peux pas vous en dire plus, moi je ne voyais rien. Bastien,quelque part, un jour ou l’autre
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

BLOOD/LOVERS

de ActuaLitteChapitre

Le premier dessin du monde

de livre-de-poche-jeunesse