Jours blancs

De
Publié par

Isolé dans sa maison blanche, un homme compte les arbres, un à un, du bois alentour. Eux sont quantifiables, permettent de se faire une idée de l’étendue de la forêt, et le rassurent face aux jours sans date qui le poursuivent à chacune de ses sorties. Au rythme de ses pas, nous remontons son histoire, en particulier celle de sa paternité non désirée.
Lorsque sa femme Mirjam lui fait part de son envie d’avoir un enfant, il refuse, paniqué. Mis devant le fait accompli, le jeune père assiste sans joie à la naissance de Nathan et à la destruction progressive de son couple. Ce professeur de littérature aura l’occasion de croiser son fils à deux reprises lors de séjours à l’étranger, où il affrontera la colère de cet inconnu. Mais c’est aux Pays-Bas qu’ils se retrouvent finalement lorsque Nathan est hospitalisé dans un état critique.
En distordant le temps de sa langue riche et puissante, Jeroen Brouwers bâtit ici un récit bouleversant sur la paternité. Il parvient à concentrer l’étendue des jours dont la date s'est perdue, donnant corps à une généalogie que seule l’absence semblait définir. Ces innombrables 'jours blancs' s’agglomèrent pour faire face en un bloc poétique aux questions de la filiation et de la solitude. Au tabou de la mort entre un père et son fils.
Publié le : vendredi 5 avril 2013
Lecture(s) : 17
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072492129
Nombre de pages : 193
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
DU MÊME AUTEUR
Aux Éditions Gallimard
ROUGE DÉCANTÉ ’ÉDEN ENGOUTI
Du monde entier
JEROEN BROUWERS
J O U R S B  A N C S
r ô  à 
Traduit du néerlandais par Daniel Cunin
G A   I M A R D
Titre original : datumloze dagen
© Jeroen Brouwers, 2007. Ouvrage initialement publié par Atlas Publishers, Amsterdam. © Éditions Gallimard, 2013, pour la traduction française.
II Sàûé, 18, 33
és céàîés é chôsés qûé ’ô à fàîés é ràvérs às à vîé. Pàs fôrcÈé â ésséî : éés ô pû sé prôûîré pàr sûpîîÈ, ààréssé, îcôscîécé, pàr Èàré, pûré côérîé, sàs àrrîèré-pésÈé. I àrrîvé qû’û sôûvéîr îsûppôràbé s’é Èchàppé é pÈèré sôûàî às vôré cérvéàû, pàréî â û càbrîô-éûr qûî vôûs jéé ûé côré â pîàô àûôûr û côû é vôûs sérré à ôré. ôrsqû’û é sôûvéîr sûrî, j’àî éàcé â pôûssér û crî, fôr é ô, ài é chàssér pàr ô sôûfLé cés scèés é ô cráé é à êé fàçô qû’ô éssàîé, àû prî-éps, é Èôér â côûps é càô sîûÈs ràs é rô-éûrs ’û chàp ôû jûsé éséécÈ, frîpôûîés â pûés és vérérs pôrà éûrs ôûvéàûx frûîs. Aû fô, jé é pàré pàs à és sôûvéîrs ôûôûréûx éûx-êés qûé é à hôé qû’îs sôûèvé. Pûs ô àvàcé é áé, pûs à hôé s’àfiré.
J’ôccûpé séû, â ’îsàr ’û érîé, ûé àîsô bàché àû cœûr ’û bôîs ôù sé êé àrbrés â féûîés càûqûés é côîfèrés.
E àûôé, pàr éxépé é cé ôé, chêés, bôû-éàûx, hêrés Ôé éûr vêûré é éûrs côûéûrs é, pàréîs â és éxhîbîîôîsés, pôsé àû îîéû û vér hîvérà vîvàcé és pîs é és ÈpîcÈàs, vér â péîé pîqûÈ é rôûîé. Résé àû Làbôîéé Èû ’û sôéî qûî pré côÈ é càréssà ôû ûé érîèré fôîs, é prôjéà ûé ôbré, â pércér, côé c’és é éffé é càs â ’héûré prÈséé. Tôûé pérsôé qûî vî é vîé sé rérôûvé, ès qû’éé sôr é ché éé, cérÈé pàr ’àûrés cîàîs é éûr brûî. Pôûr à pàr, qûà jé sôrs é ché ôî, jé é rérôûvé às és bôîs — àû côûrs é és prôéàés, î és ràré qûé jé crôîsé qûéqû’û é j’éés éxàcéé à êé chôsé qûé às à pîècé ôù jé ràvàîé : û sîécé, û sîécé. Écôûé... U sîécé qûî sé côpôsé cérés é ôûés sôrés é brûîs, àîs és brûîs prôprés àû bôîs é réévà û sîécé. Fàîés àbsràcîô és ôîséàûx, é éûr rààé é û frôûfrôû é éûr pûàé, û àrèéé à ’û pîc-vér û péû pûs ôî. Pérsûàé-vôûs ûrà qûéqûés îsàs qûé vôûs ’ééé pàs é bôûrôé-é hysÈrîqûé és îsécés qûî, és és hÈîcôpèrés, ôûràîé près é vôs ôréîés àvà ’àér sé pôsér sûr é cààvré é pûrÈfàcîô ’û àréé ôû ’û hÈrîssô. Cé qûé vôûs ééé àôrs, cé ’és pàs é sîécé, àîs é báîéé îîérrôpû é sîécîéûx é à ôr : Céà êé qûé ’ô éé às û hÔpîà qûà é pàîé Ècèé é qû’â à êé sécôé ôûs és àppàréîs àûxqûés î Èàî réîÈ pàr és ûyàûx é és cábés sé àîsé ôû â côûp, céssé é ráér é ’àhÈér é àccôpàé-é és côûrbés sûr ’Ècrà és ôîéûrs qûî éré-îsré réspîràîô, pûsàîô càrîàqûé é préssîô àrÈ-rîéé. é sîécé qûî sé àîfésé àôrs pàr û sôûpîr à îcé côré és ûrs bàcs, â ôù és àbéàûx ’àfichàé
1
2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant