L'étang noir était rouge

De
Publié par

Un homme est retrouvé mort et de sordides affaires remontent à la surface pour le lieutenant Brissac

Il fait nuit dans la forêt de la Bourdonnaie, une douce nuit de mai éclairée par la pleine lune qui se reflète sur l’étang Noir. Un SDF dort paisiblement dans un bosquet non loin de là. Soudain des coups de feu claquent… Un corps tombe lourdement au sol… Un homme se penche… L’enquête ne s’annonce pas facile pour Josselin Brissac, lieutenant fraîchement nommé à Vannes au groupement de gendarmerie du Morbihan. C’est que les cadavres sortent des placards, réveillant des affaires enterrées… mais pas pour tout le monde ! Heureusement, la belle Judith Carmaux, juge d’instruction, lui apportera une aide… pas tout à fait désintéressée.

Un roman policier au style fluide et captivant !

EXTRAIT

Deux coups de feu, bientôt suivis d’un troisième, troublèrent le calme de cette fraîche nuit du lundi 23 mai. C’était une nuit de pleine lune. Allongé sur un lit de feuilles mortes, l’homme sursauta. Même s’il n’avait pas eu le sommeil léger, il n’aurait pas pu ne pas les entendre. En effet, trois années de galère sous les ponts de Paris, l’un des lieux d’élection des laissés pour compte de la capitale, l’avaient entraîné à ne dormir que d’un oeil.

A PROPOS DE L’AUTEUR

L’année de sa naissance, Tintin, le célèbre globe-trotter inventé par Hergé, voyait aussi le jour… cette année-là encore, Wall Street était le théâtre d’une panique boursière qui devait provoquer l’une des plus graves crises économiques de l’histoire de l’humanité… On était alors en 1929 ! Ayant connu une enfance sans histoire, à 20 ans, il quittait son Algérie natale et découvrait Paris où il vécut durant plus de trois décennies, avant d’émigrer vers Lyon où s’acheva son parcours professionnel au sein d’une importante firme française de l’industrie chimique. Après un cours intermède auvergnat, il vit maintenant à Sarzeau (Morbihan) et met à profit son oisiveté de retraité pour écrire. Venu tardivement à cette occupation, devenue passion depuis, c’est en se cachant derrière le pseudonyme d’André Saint-Briac qu’il commit 9 romans policiers parus sous la couverture jaune du Masque, de 1966 à 1976. L’un d’eux, Secrets de famille, obtint le prix du roman d’aventures en 1971. Cette période féconde fut suivie d’une « retraite volontaire de l’écriture » de vingt ans, à l’issue de laquelle trois nouveaux romans, à coloration rurale et maritime, furent publiés par les éditions Lucien Souny, entre 1999 et 2003. Et aujourd’hui, la collection de poche Liv’Éditions lui offre sa vitrine.
Publié le : vendredi 8 avril 2016
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782844973658
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L'étang noir était rouge
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La Dernière Minute

de liv-editions

Le Mascaret

de liv-editions

Ria mortelle

de liv-editions

suivant