//img.uscri.be/pth/db083bf90396e3357c3d73fc13e14bfa3ed11de5
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'étrange solitude de Manfred Richter

De
333 pages
Au long d’un été intense et brûlant, secoué par les ondes sismiques de la Seconde Guerre mondiale et du rapport à l’Allemagne, les identités complexes de Manfred, ancien prisonnier allemand resté en France après la Libération, et Hélène, jeune bachelière, s’éclairent l’une l’autre, dévoilant les fractures du passé et la part de solitude irréductible de chacun.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

« û édo où àé » ’ÉTRANGE SOïTUDE DE MANFRED RïCHTER
Aû o dû ÈÈ éŝé é bÛà, ŝéçoûÈ à éŝ odéŝ ŝŝqûéŝ dé à Séçodé Gûéé odàé é dû ào â Aéàé, éŝ déÈŝ çoéxéŝ dé Màéd, àçé ŝoé àéàd éŝÈ é Fàçé àèŝ à bÈào, é HÈèé, jéûé bàçhéèé, ŝÈçàé ûé àûé, dÈoà éŝ àçûéŝ dû àŝŝÈ é à à dé ŝoûdé Èdûçbé dé çhàçû.
EXâï U ÉXÉ
JÉ ŝUïŝ, É ïŝ-É, âNŝ â çHâÉ É MâNRÉ ïçHÉ qUï OUâï âïVÉ À OU OÉN. ïçHÉ, ONç, ŝïNïIÉ “ UÉ” ÉN RâNÇâïŝ, É MâNRÉ “ HOÉ É âïX”. JÉ ŝUïŝ âNŝ â çHâÉ U ïŝONNïÉ É âNŝ â çHâÉ É  HOÉ qUï ŝÉŝ ÉNU ïÉ ÉN ŝÉNFÉâN ïçï. Jâï RâNçHï â OÉ É ŝON OïçïÉ ÉN çÉ ïâNçHÉ   É âïŝÉ. JÉ NâUâïŝ âŝ û, çÉŝ ŝâçïÈÉ. JÉ ÉVâïŝ. SON ŝÉçÉ É ÉÉUÉ OUâN ïNâÉ.
G. B.
GISÈLE BIENNE
GïŝÈÉ BïÉNNÉ Vï É âVâïÉ À Éïŝ. OâNçïÈÉ É ÉŝŝâYïŝÉ, ÉÉ â Uï É NOÉUX ïVÉŝ. CHÉZ AçÉŝ SU, ÉÉ Éŝ âUÉU ÉRÈûzo(1994) É ÉKàhéé Màŝîéd dàŝ à ûèé dû SûdEÉ çï (2011). âÉÉN OU Éŝ âOÉŝçÉNŝ.
DU MÊME AUTEUR
marie-salope ou la jeune fille et la vie, oà, Déŝ ééŝ, 1976, ÈÈdo Càŝ/Fàào, 2004. douce-amère, oà, Déŝ ééŝ, 1977. rose enfance, oà, Déŝ ééŝ, 1978. je ne veux plus aller à l’école, oà, Déŝ ééŝ, 1980. bleu, je veux, oà, Séû, “Poŝ Vûé”, 1983. lettre à l’été, oèéŝ, éŝ Càhéŝ béûŝ, 1985. le silence de la ferme, oà, Chŝà dé Bàà Èdéû, 1986. premières alliances, Èç, Séû, 1988. la champagne. la belle pouilleuse, Aûéé, “Éçhà-Èéŝ bééŝ é Fàçé”, 1989. rémuzor, oà, Açéŝ Sûd, 1994. paysages de l’insomnie, oà, Càŝ, 2004. les jardins de mon père, é Èçho àûx hooàhéŝ dé Béàd Joŝéh, Céé Èoà dé à hooàhé Nod-Pàŝ-dé-Cààŝ, Doûçhy-éŝ-Méŝ, 2005. la ferme de navarin, Èç, Gààd,’û é ’àûé”, 2008. katherine mansfield dans la lumière du sud, Açéŝ Sûd, “U édo où àé”, 2011. le blues du tram, Èdoŝ Cháéé-Voàé, 2011.
Jéûéŝŝé
les jouets de la nuit, Gààd, “Pàé bàçhé”, 1990. l’enfant trompée, Séû Jéûéŝŝé, 1999. la petite maîtresse, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2003. mon jour de grève, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2004. les champions, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2004. un cheval sans papiers, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2005. le cavalier démonté, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”,6. chicago, je reviendrai, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2007. tatiana sous les toits, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2008. la chasse à l’enfant, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2009. on n’est pas des oiseaux, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2010. la vie cachée des poupées, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “MÈdû”, 2012. la planète maths, ’Éçoé déŝ oŝŝ, “Néû ”, 2012. ©ACTES SUD, 2013 ïSBN978-2-330-02054-5
GISÈLE BIENNE
’Èàé ŝoûdé dé Màéd Rçhé
ROMAN
À LâUÉ É Pâŝçâ DOqUÉ
SO ïŝ UNŝÉ LOŝ. (Té éŝ oé ŝo.)
StIg Dagerman, AUONÉ âÉâN.