Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

L'éveil - 11 décembre

De
0 page


11 décembre

Martin Hurston souffre toujours de violentes migraines, les " voix " dans sa tête ne cessent de se faire entendre. Il a compris qu'une partie du mystère avait sa source à l'hôpital. Il décide de s'y rendre pour obliger Richard à lui dire la vérité...





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

couverture
Camille-Laure Mari

L’Éveil
11 décembre

images

11 décembre

Cette fois-ci, ma nuit a été quasi normale. Même si j’ai mal à la tête en me levant, j’ai l’impression que la douleur est plus supportable que ces derniers jours. Hier je suis revenu chez moi presque en courant, sans trop savoir si ce qu’avait dit l’Outsider était la réalité ou juste un pur délire concocté par mon cerveau détraqué. Après un café, je me rends compte que tout cela est bien réel.

Je décide de téléphoner à Vanessa, ça sonne dans le vide. Je râle, je maudis la terre entière. Puis je repense au rendez-vous que m’a fixé Richard. Je dois y aller. Si je veux comprendre ce qui se trame, je dois retourner à l’hôpital.

Je m’arrête sur le seuil de mon appartement. Je constate que ma vie a pris une drôle de tournure : à la fois morne et ponctuée de rencontres. Je claque la porte, le bruit résonne dans tout le bloc. J’entends un voisin qui me traite de dingue. S’il savait qui sont vraiment les dingues…

Je passe devant un kiosque, je suis étonné de voir que la presse existe encore, je décide d’acheter un journal pour voir si les informations sont du même acabit que celles diffusées sur les écrans géants.

— Bonjour, donnez-moi un quotidien, n’importe lequel, s’il vous plaît.

Derrière son minuscule comptoir, l’homme me regarde de bas en haut.

— Vous sortez d’où, mon gars ?

Il referme lentement la revue qu’il est en train de lire. Il me donne un magazine en papier glacé, emballé sous blister rouge sang. Je lui tends un billet. L’homme refuse.

— Tous les communiqués du gouvernement à l’attention de la population sont gratuits.

Je le remercie bien que cela soit inutile. Il me fait un signe de la main en me souhaitant une bonne journée. Il se replonge dans sa lecture comme si je ne lui avais rien demandé. Je tourne les talons.

Le magazine ne comporte aucun titre. Il est essentiellement constitué d’images et de photos de gens au pouvoir. Je reconnais certains visages qui figuraient aussi au mur du bureau de Nefer, dans les fameux cadres. Il y a très peu de nouvelles réellement importantes. Je trouve un petit encart sur la situation de la Chine qui signale un faible taux de radiations dans cette zone. Tout est sous contrôle, d’après ce qui est écrit. Je jette ce torchon dans la poubelle la plus proche.