Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

L'éveil - 15 décembre

De
0 page


15 décembre

Après l'altercation avec l'Outsider, Martin Hurston rentre chez lui, partagé entre l'angoisse et la colère. Il reprend ses vieux carnets de notes sur ses recherches et travaille avec acharnement sur une solution pour sauver les... Eveillés.





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

couverture
Camille-Laure Mari

L’Éveil
15 décembre

images

15 décembre

Je tourne en rond dans mon appartement.

Je suis rentré fou de rage après l’Outsider. Sa phrase résonne encore dans ma tête. Sur le chemin du retour, je n’ai eu de cesse de me répéter en boucle que je le détestais. Vanessa ne méritait pas de mourir, certes. Mais m’accuser de sa mort, alors que c’est quand même en partie à cause d’eux, les Rebelles, qu’elle a perdu la vue, en voilà une bien bonne !

Je passe de phases d’angoisse à des phases de colère. J’ai ressorti et dépoussiéré de vieux carnets remplis de notes sur mes recherches. Je suis étonné de les avoir retrouvés sans problème, preuve que tout n’a pas été passé au peigne fin chez moi. Je griffonne les idées qui me viennent à l’esprit, je cherche une solution pour tirer de leur sommeil tous les Éveillés. Je dois inventer un système d’ondes qui pourrait m’y aider.

Je n’arrive pas à me calmer. Je suis tellement énervé que j’ai du mal à me concentrer. Je me fais violence pour m’allonger quelques instants et me détendre. Je me répète que rien de tout cela n’est ma faute. Je refuse de culpabiliser, mais pour mon plus grand malheur, j’ai quand même contribué à ce désastre annoncé…

Est-ce que tout cela serait arrivé si j’avais continué à dormir ? Oui, il y aurait eu autant de personnes endormies, et mon nom aurait été juste un parmi d’autres sur la longue liste des Éveillés.

Après avoir écrit et froissé des dizaines de pages, après plusieurs heures d’un travail acharné, j’entrevois la solution grâce à une note laissée dans un carnet en cas de dysfonctionnement, notamment si l’on effaçait un peu trop la mémoire d’une personne. Je ne me savais pas si prévoyant ! Je réunis toutes les données dans un fichier et transfère le tout sur un disque dur externe que je glisse dans ma poche. Je m’octroie ensuite quelques heures de repos bien mérité, avant d’aller tenter le tout pour le tout.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin