Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

L'éveil - 17 décembre

De
0 page


17 décembre

Richard mort, Martin Hurston retourne dans le bureau de son ami muni de la petite clé que ce dernier lui a confiée avant de mourir. Il est persuadé qu'il va découvrir grâce à elle un élément important... Entre-temps, des amis de Vanessa le contactent sur le mobile donné par l'Outsider...





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

couverture
Camille-Laure Mari

L’Éveil
17 décembre

images

17 décembre

Je m’éloigne à grandes enjambées du bureau de Nefer, avec Titus sur mes talons. Pas question de retomber dans les sales pattes des gorilles du directeur de l’hôpital. Précaution inutile car personne ne semble prêter attention à moi, les « secours » sont trop occupés à faire disparaître le plus discrètement possible le corps de ce pauvre Richard.

Je ralentis, me cache dans un renfoncement et contemple la clé que je tiens toujours au creux de ma paume. La clé qu’il m’a donnée… La clé. Je repense à son étrange dernière phrase : « Mais maintenant… tout va s’arranger. » Insinuait-il que nous étions de nouveau deux amis fidèles ? Que rien n’avait changé, comme au bon vieux temps sur la photo de son bureau ? Son bureau ! Je me passe la main sur le visage en réfléchissant à toute vitesse. Je dois fouiller son bureau avant de quitter l’hôpital !

Debout dans ma cachette, j’attends que tout redevienne calme. J’ai l’impression que ça dure des heures. Je regarde Titus et le caresse. Il bave joyeusement sur mon pantalon.

Enfin, au bout d’une demi-heure, le couloir est de nouveau silencieux et désert. Je retourne dans le bureau de mon ami, et grâce au passe magnétique que j’ai gardé, j’y entre sans problème.

Une fois dans la pièce, j’allume son ordinateur et y branche mon disque dur externe. J’ai l’intention d’expédier mes dernières recherches à la liste de contacts trouvée dans le collier du chien. Vanessa était-elle simplement prévoyante ou très paranoïaque ? J’espère qu’une des personnes destinataires appartient au groupe de hackers que Vanessa avait soutenu. Je leur écris un bref résumé de la situation, en misant sur le fait que l’un d’eux m’aidera.