L'Homme de profil même de face

De
Publié par

Il est question de geishas, d'événements réels, de Churchill, d'avancer vers quelque part, de tatouages faits à 15 ans qu'on regrette ensuite, de légendes polynésiennes, du fond de la piscine, de Madoff, d'une femme qui vous fixe dans le métro, d'un horizon mouvant, de frontières à traverser de nuit, de pièces vides dans lesquelles on entre soudain.



Qui n'ont rien à voir ensemble, sinon tout.


Publié le : vendredi 25 octobre 2013
Lecture(s) : 2
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021023923
Nombre de pages : 176
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
l ’ H o m m e d e p r o f i l m ê m e d e f a c e
d u m ê m e a u t e u r
cIRCuIt Seuil, 2007
Fi c t i o n & C i e
c  à R L y d E L w à R t
l’ H o m m e d e p r o f i l m ê m e d e f a c e r o m a n
Seuil e 27, rue Jacob, Paris VI
c o l l e c t i o n « Fiction & Cie » F O n D é E P à R d E n I s r O C  E D I R I g é E P à R B E R n à R D c O M M E n t
 : 978-2-02-101260-6
© ÉDItIOns Du SEuIL, FévRIER 2010
lE cODE DE Là PROPRIété IntELLECtuELLE IntERDIt LEs COPIEs Ou REPRODuCtIOns DEstInéEs â unE utILIsàtIOn COLLECtIvE. TOutE REPRésEntàtIOn Ou REPRODuCtIOn IntégRàLE Ou PàRtIELLE FàItE PàR quELquE PROCéDé quE CE sOIt, sàns LE COnsEntEMEnt DE L’àutEuR Ou DE sEs àyànts CàusE, Est ILLICItE Et COnstItuE unE COntREFàçOn sànCtIOnnéE PàR LEs àRtICLEs l.335-2 Et suIvànts Du cODE DE Là PROPRIété IntELLECtuELLE.
www.EDItIOnsDusEuIL.FR www.fiCtIOnEtCIE.COM
Pour Darius
YOuR MInD wILL ànswER MOst quEstIOns IF yOu LEàRn tO RELàx ànD wàIt FOR tE ànswER. WILLIàM S. B
la TacHe
UnE tàCE bLEu FOnCé, PREsquE nOIRE, quI sE DéPLàCE Dàns L’àPPàRtEMEnt. SuR LE CànàPé, L’àCCOuDOIR. puIs suR L’àCCOuDOIR Et suR LE MuR En MME tEMPs, â CEvàL. màIntEnànt suR LE MuR unIquEMEnt. QuI COntInuE DE sE DéPLàCER, DEPuIs DEs MOIs.
là tàCE suR un vtEMEnt Ràngé Dàns Là PEnDERIE. SuR unE vItRE, suR LE tOàstER. càquE jOuR â un EnDROIt DIfféREnt, Là tàCE quI sE DéPLàCE sàns qu’On s’En REnDE vRàIMEnt COMPtE. SuR unE POtO, LE bRàs D’unE stàtuE, L’EsCàLIER. Un DéPLàCEMEnt LEnt, COntInu, àvEC PàRFOIs DEs tEMPs D’àRRt â CERtàIns EnDROIts. SIMILàIRE â CELuI D’un COquILLàgE àu FOnD DE L’Eàu, D’unE étOILE DE MER, D’un MOLLusquE. iMPERCEPtIbLE, Là MInutE D’àPRès àutRE PàRt POuRtànt. Un MOuvEMEnt.
là tàCE sE DéPLàçànt sàns FàIRE DE bRuIt, qu’On REtROuvE PàRFOIs àILLEuRs PàRFOIs nOn, qu’IL Fàut CERCER CERtàIns jOuRs COMME On CERCE unE tORtuE DE tERRE.
QuI RéàPPàRàît PLus tàRD, quI CàngE DE COntOuR, sOuPLE. fLuIDE â MEsuRE qu’ELLE àvànCE, D’unE PIèCE â L’àutRE, D’un
1 1
ObjEt â L’àutRE. autOnOME, InDéPEnDàMMEnt DE CE quI sE PàssE Dàns L’EsPàCE quI Est àussI LE sIEn.
QuELquE PàRt, Dàns L’àPPàRtEMEnt, unE PRésEnCE. pàs un ànIMàL DOMEstIquE. UnE tàCE quI Est Lâ, sE DéPLàCE.
1 2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.