//img.uscri.be/pth/69f14a42fb9099d83695ef280817e882f22a5d35
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,45 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La belle et le cave

De
135 pages
Travailler dans un cabinet de détective privé, voilà le job idéal que j'ai pu décrocher pour les deux mois de mes vacances scolaires. Rien de tel pour emballer les filles et frimer en discothèque. Si la secrétaire qui m'enseigne les rudiments du travail que j'aurai à accomplir est particulièrement attrayante, le boulot que je vais devoir effectuer n'a lui, rien de réjouissant. Jusqu'au jour ou un appel téléphonique bizarre et une furieuse envie de rompre le quotidien me pousse dans les méandres effrayants d'une aventure que j'aurais préférée ne jamais vivre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre
La belle et le cave
3
Titre Freddie Mac Gowan
La belle et le cave
Polar
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9470-5 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748194708 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9471-3 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748194715 (livre numérique)
6
.
8
Chapitre 1 un bel emploi d’été
CHAPITRE1 :UN BEL EMPLOI DÉTÉ
C’était un été comme un autre. La chaleur était étouffante en ce mois de juillet, faisant fleurir les minis jupes, au grand ravissement de mes yeux toujours à l’affût d’une paire de jambe au galbe parfait. À l’époque, j’étais étudiant, et je profitais de ces deux mois de vacances pour gagner l’argent qui me serait nécessaire, l’année scolaire suivante, pour l’achat de mes entrées en discothèque, de mes consommations au bar de l’école et de mes préservatifs. L’année précédente, j’avais été barman dans un café de ma petite ville de province. Un boulot qui, comme celui de cette année, devait durer deux mois. Sauf qu’au bout de trois semaines j’avais été mis à la porte pour avoir été considéré comme responsable d’une bagarre générale ayant passablement dégradé les locaux du bistrot, ce qui n’avait pas du tout plu au gérant. Il faut dire, à ma décharge, que j’avais secouru une ravissante jeune femme en train de se faire sérieusement emmerder par un jeune blanc bec fortement imbibé d’alcool. Ce
9
La belle et le cave
trouduc en costard cravate n’avait pas supporté mon irruption dans sa vie, et me l’avait fait savoir en des termes suffisamment discourtois pour que je lui colle une mandale de chez beigne-&-Co. Suite à quoi d’autres personnes s’étaient mêlées de nos histoires et les baffes s’étaient mises à pleuvoir pire que des gouttes d’eau en pleine mousson. Bien sur, je ne pouvais pas savoir que le gars bourré était un jeune et imminent conseiller municipal, en course pour un mandat de député européen, et que la jeune femme qu’il emmerdait était sa future épouse. Moi, la politique ! Certes, j’avais été mis à la porte, mais la belle jeune femme était devenue ma maîtresse pendant plus d’un mois. Et en plus d’être ravissante, c’était une survoltée de l’entrejambe avec laquelle j’avais passé des moments érotiques qui seraient à peine avouables dans le plus débridé des films pornographiques. C’est bien simple, encore aujourd’hui, une simple pensée pour elle me met immédiatement à l’étroit dans mon pantalon. Un an plus tard, le trouduc était devenu un des leaders de son parti, et il avait épousé l’ex leader de mes parties. Et moi, j’avais trouvé un job vraiment hors du commun. Un cabinet de détectives privés avait accepté de m’embaucher pour l’été. Rien de plus épatant pour frimer devant les filles.
10