La chambre d'Hannah

De
Publié par

Pierre et Hannah sont nés à cinquante années d’intervalles et pourtant, ils ont le même âge et se parlent…

Paris, février 1992. Pierre Descarrières, 11 ans, est malheureux coincé entre une vie terne et des parents qui se déchirent quotidiennement. Seul dans sa chambre, il rêve d’un frère ou d’une sœur qui viendrait rompre sa solitude. Paris, février 1942. Hannah Klezmer, 11 ans, étouffe dans l’espace confiné de son appartement, mise à l’écart parce qu’elle est juive. Leurs routes n'auraient jamais dû se croiser. Et pourtant, c’est arrivé. Car il existe entre eux un lien plus fort que le temps et la folie des hommes.

Si La Chambre d’Hannah plonge ses racines dans l’Histoire la plus sombre, c’est aussi le roman sensible et lumineux d’une amitié entre deux enfants qui n’ont, au premier abord, rien en commun : ni leur condition, ni leur époque. Avec, en filigrane, ces deux questions essentielles : jusqu’où aller par amitié ? Sommes-nous prêts à croire l’impossible ?

Un roman empli de surprises mêlant les difficultés de la vie quotidienne et la fraîcheur poétique de l’innocence

EXTRAIT

Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais connu d’autre appartement que celui de la rue de Belleville. Les premières années de ma vie, tout au moins. Mes parents l’avaient acheté deux ou trois ans avant ma naissance et ce fut donc à cet endroit précis que j’ai été parachuté. Ils y avaient injecté toutes leurs économies et il me faut reconnaître qu’ils en avaient fait un intérieur plutôt agréable à vivre. C’était un petit appartement parisien avec deux chambres. Il y avait même un jardin, privilège rarissime des rez-de-chaussée. Leur histoire avait donc pris un envol plutôt prometteur, ce n’est qu’un peu plus tard que tout s’est désagrégé.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Né en 1961 dans l’ouest de la France, Stéphane Bellat est un fonctionnaire de police. C'est un pur autodidacte, autant par nature que par choix. Très vite attiré par l’expression artistique, il commence par dessiner, puis peindre. En 2010, il revient à sa première passion : la littérature fantastique. C’est ainsi que nait les Passagers Perdus, son premier roman publié par Guérin Littérature à Montréal. Avec ce virage décisif, il s’oriente vers une carrière de romancier et se définit comme un homme de passion et de communication.
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791092100716
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La chambre d'Hannah
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'Abbaye blanche

de Bragelonne

Deadline à Ouessant

de l-atelier-mosesu

La mort dans les veines

de l-atelier-mosesu

Manhattan Carnage

de l-atelier-mosesu

suivant