La Cité des amants perdus

De
Publié par

Dans une ville anonyme du nord de l'Angleterre, Chanda et son amant, l'entomologiste Jugnu, ont disparu. De méchantes rumeurs agitent la communauté pakistanaise en butte à un enseignement de l'islam perverti, un code de l'honneur qui peut mener au meurtre, un racisme blanc qui n'a rien à envier à la cruauté et à l'intolérance de ses victimes.Ce formidable récit d'une résonance singulièrement actuelle explore les tourments d'une famille emblématique durant l'année qui suit le drame. Il évoque aussi la nostalgie du pays perdu et des racines oubliées. Mêlant avec un égal bonheur analogie et métaphore, sa prose poétique lui confère un ton élégiaque et une grande unité esthétique, soutenue par le lent mouvement des saisons, qui viennent contrebalancer la violence des conflits humains et souligner la beauté autant que la brutalité de ce monde.
Publié le : vendredi 29 avril 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021334241
Nombre de pages : 428
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L A C I T É D E S A M A N T S P E R D U S
Né en 1966 à Gujranwala au Pakistan, Nadeem Aslam avait quatorze ans lorsque son père, fuyant le régime du général Zia, s’est installé avec sa famille dans le nord de l’Angleterre. Après des études à l’université de Manchester, il se consacre à l’écriture. Son premier roman,Season of the Rainbirds(1993), a reçu le prix Betty Trask et suscité les éloges de Salman Rushdie. La Cité des amants perdus, sélectionné par le Booker Prize, a été un événement littéraire en Grande-Bretagne.
N a d e e m A s l a m
L A C I T É D E S A M A N T S P E R D U S
r o m a n Tr a d u i t d e l ’ a n g l a i s p a r C l a u d e D e m a n u e l l i
Éditions du Seuil
T E X T E I N T É G R A L
T I T R E O R I G I N A L Maps for Lost Lovers
© Nadeem Aslam, 2004
ISBN978-2-0213-3424-1 re (ISBN2-02-065881-X, 1 publication)
© Éditions du Seuil, janvier 2006 pour la traduction française
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
À mon père, qui, il y a bien longtemps, m’a conseillé d’emblée de toujours écrire sur l’amour et à Faiz Ahmed Faiz (1911-1984) et Abdur Rahman Chughtai (1897-1975) deux maîtres qui m’ont appris, chacun à sa manière, ce qui, en dehors de l’amour, vaut la peine d’être aimé.
Un être humain n’est jamais ce qu’il est mais ce qu’il cherche à devenir. OCTAVIOPAZ
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La vie caméléon

de chemins-de-tr-verse

La Sienne Dune

de editions-edilivre