La Défaillance des pudeurs

De
Publié par

Une enfance au bord de la Loire, du côté d'Angers. C'est une famille de quatre enfants, douce, sans excès, dans une forme de bonheur incertain. Et puis, les choses basculent. Une des deux soeurs, Marianne, meurt. On ne sait pas très bien dans quelles circonstances. C'est le mystère qui unit et sépare, qui pèse désormais sur les jours comme une chape de plomb, et qui engloutit la mère dans un désespoir lancinant, avec les absences et les maisons de repos. Un jour, elle disparaît dans la Loire de l'hiver, en un discret suicide.


Sans emphase ni pathos, le narrateur cherche à comprendre un mystère et peut-être les signes d'un destin mélancolique que seul un formidable appétit de vivre lui permettra de tenir à distance.


Publié le : jeudi 25 décembre 2014
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021232349
Nombre de pages : 109
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La défaillance des pudeurs
Christophe Girard
La défaillance des pudeurs
Éditions du Seuil e 25, bd Romain-Rolland, Paris XIV
ISBN978-2-02-123355-1
© Éditions du Seuil, mai 2006
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www. seuil.com
À mon grand-père Amédée, à ma mère, à ma sœur Véronique et à mon cousin Étienne, tous quatre morts prématurément, À mon cousin Damien, retrouvé puis perdu, Et à Myriam Girard-Uriewicz dont la sœur et la mère furent déportées du Vél’ d’Hiv et assassinées à Auschwitz en 1942, À mon fils David, À mon père qui m’enseigna la tolérance. À Olivier.
« Le secret d’ennuyer, c’est de tout dire. » Voltaire
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.