La Géométrie des sentiments

De
Publié par

La Géométrie des sentiments, fresque romanesque, raconte sur six siècles l’histoire fictive ou vraie de neuf couples dont neuf peintres ont fait le portrait : Van Eyck, Titien, Rubens, De Hooch, Gainsbourgh, Wright of Derby, Ensor, Hopper et Hockney.De 1434 aux golden sixties, c’est à une inédite carte du Tendre et du Temps, mariant les langues, les villes (de Bruges à New York, via Venise, Anvers, Amsterdam, Ostende, Londres), les us et coutumes, le sexe (dans tous ses états), l’art et l’argent (de la création de la Bourse au krach de 1929), que convie ce feuilleté kaléidoscopique, à la fois tableau satirique et poplémologique hardie des stratégies amoureuses.Entre ce que montre une toile célèbre et ce que perçoit le lecteur – que se passe-t-il la nuit de noces ? qui sont vraiment les personnages ? comment finit l’histoire ? – éclôt un monde ou s’éploie la fiction.Œuvrant en cartographe de l’intime, Patrick Roegiers brosse un étourdissant traité des passions et poursuit avec jubilation le dialogue érudit entre littérature et peinture inauguré avec Hémisphère Nord.
Publié le : mercredi 25 septembre 2013
Lecture(s) : 21
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021144765
Nombre de pages : 336
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
L A G É O M É T R I E D E S S E N T I M E N T S
Né en 1947 à Bruxelles, Patrick Roegiers sest établi à Paris en 1983. Il est lauteur dune vingtaine douvrages sur la pho tographie et a publié sept romans dontBeau regard(1990), LHorloge universelle(1992),Hémisphère nord(1995),La Géo métrie des sentiments(1998),LOculiste noyé(2001),Tripp (2002) etLe Cousin de Fragonard(2006). Ainsi queLe Mal du pays, autobiographie de la Belgique(2003) etLa Belgique, le roman dun pays(2005).
Extrait de la publication
P a t r i c k R o e g i e r s
L A G É O M É T R I E D E S S E N T I M E N T S
r o m a n
Éditions du Seuil
Extrait de la publication
T E X T E I N T É G R A L
ISBN9782021144758 (ISBN2020350505, 1republication)
© Éditions du Seuil, septembre 1998
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de lauteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
Extrait de la publication
à Martine
Préambule
« Ouste ! » hurla Dieu, en boutant du paradis où ils vivaient tout nus, sans gêne ni soucis, Adam, faita priori, et Eve, sans nombril, tirée de sa côte, au nom réversible : premier palindrome. Bernée par le serpent maléfique (aspic, calote, vipère), sailli de l’ombre, mué plus tard en verge, la femme convia l’homme à goûter le fruit de la connaissance oupomum, défendu par essence, puisquemalum(melon), pomme de discorde, désigne aussi par un aléa de langue le mal, la punition, la faute. Eve dont le rôle est de tenter Adam perdit le genre humain et ce couple ignare, voué à l’écart, après avoir commis l’originel péché, encourant l’ire divine, fut viré sans délai du jardin d’Eden, clos d’abondance, aire de délices. Cette prime tache féconda l’enfer conju-gal qui dure dès lors, l’histoire universelle tracée par ce proème ne cessant de perpétuer en chaîne la tare échue de ce duo déchu, avili, lié à vie après la chute, pour le pire et parfois le meilleur.
Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Pascin

de parkstone-international