//img.uscri.be/pth/2327fdacf715c407cc5fd53855687fb55d51de4e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La guerre amoureuse

De
259 pages
En mission en Finlande, le narrateur rencontre une ravissante étudiante d'origine russe, aux yeux bleu marine. Elle lui apparaît comme l'image même de la pureté et de l'innocence. Il croit qu'elle lui apportera un bonheur tranquille dont il est frustré. Il ignore qu'elle va l'entraîner en enfer : frénésie sexuelle, perversion sado-masochiste, trahisons, mensonges, cet ange se révèle un démon. Perverse ou simplement perdue, elle est insouciante des blessures qu'elle inflige avec la plus cruelle des douceurs. Le narrateur désemparé, se méprisant lui-même, affronte la tempête. Prisonnier de cet envoûtement, il sait qu'il sera le grand perdant de cette guerre amoureuse. Dans un style au scalpel, Jean-Marie Rouart plonge dans les abîmes de l'amour-damnation. Un roman fiévreux mais aussi une radiographie de l'éternelle et impitoyable lutte de pouvoir dans le couple.
Voir plus Voir moins
C O L L E C T I O NF O L I O
JeanMarie Rouart de l’Académie française
La guerre amoureuse
Gallimard
© Éditions Gallimard, 2011.
JeanMarie Rouart, né en 1943, est l’auteur de plusieurs romans, dontAvantguerre (prix Renaudot) et Une jeunesse à l’ombre de la lumière(Folio n° 3768), d’un essai sur le suicide (Ils ont choisi la nuit)et d’essais biographiques :Morny, un voluptueux au pouvoir(Folio n° 2952) etBernis, le cardinal des plaisirs(Folio n° 3411). Il a été élu à l’Académie française en 1997 au fauteuil de Georges Duby.
L’amour pour un instant, l’amour jeu et distraction dans l’ennui, l’amour, ivresse du sang et non de l’âme, l’amour — cauchemar de malade, non, je ne regrette pas cet amourlà.
I S A B E L L E E B E R H A R D T
L’amour dont la guerre est le moyen et dont la haine mortelle des sexes est la base.
N I E T Z S C H E
PREMIÈRE PARTIE