La Nuit des docks

De
Publié par

Rongé par l'ennui, Gus le journaliste se sent vieillir en pente douce. Englué dans la grisaille du quotidien, il n'a pas su échapper au Havre. Depuis Quai de l'oubli, il a déserté le terrain et perdu le goût de l'action. Mais un étrange jeune homme, fils de Franck Maso, un confrère officiellement mort d'alcoolisme, vient bousculer son marasme en affirmant que son père a été assassiné.

Le vrai Gus se réveille alors. Cassant sa routine, il retrouve ses réflexes. Il enquête, s'enfonce dans la nuit des docks. Talonné par les tueurs, pisté par les flics, il déchire l'envers du décor de ces zones portuaires où règnent les pilleurs de conteneurs, ces pirates d'une nouvelle ère. Bientôt, sa peau ne vaudra plus cher. Il veut la conserver pourtant. À tout prix. Mais, sur ces quais de brume, les conteneurs font de fort beaux cercueils...

Après La Main morte et Quai de l'oubli, Philippe Huet mène à nouveau la danse macabre. Moisson de cadavres, décor de fer et de béton, violence d'une ville interlope composent le cocktail épicé de La Nuit des docks, un roman au rythme fébrile et ravageur. Dans la tradition de Simenon ou Léo Malet, Huet s'impose comme une valeur sûre du suspense policier.

Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226305480
Nombre de pages : 272
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Rongé par l'ennui, Gus le journaliste se sent vieillir en pente douce. Englué dans la grisaille du quotidien, il n'a pas su échapper au Havre. Depuis Quai de l'oubli, il a déserté le terrain et perdu le goût de l'action. Mais un étrange jeune homme, fils de Franck Maso, un confrère officiellement mort d'alcoolisme, vient bousculer son marasme en affirmant que son père a été assassiné.
Le vrai Gus se réveille alors. Cassant sa routine, il retrouve ses réflexes. Il enquête, s'enfonce dans la nuit des docks. Talonné par les tueurs, pisté par les flics, il déchire l'envers du décor de ces zones portuaires où règnent les pilleurs de conteneurs, ces pirates d'une nouvelle ère. Bientôt, sa peau ne vaudra plus cher. Il veut la conserver pourtant. À tout prix. Mais, sur ces quais de brume, les conteneurs font de fort beaux cercueils...
Après La Main morte
et Quai de l'oubli, Philippe Huet mène à nouveau la danse macabre. Moisson de cadavres, décor de fer et de béton, violence d'une ville interlope composent le cocktail épicé de La Nuit des docks, un roman au rythme fébrile et ravageur. Dans la tradition de Simenon ou Léo Malet, Huet s'impose comme une valeur sûre du suspense policier.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.