//img.uscri.be/pth/02a7cb7559fa588871a0def6f115e6e91aa081b8
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La Vérité sous l'iris

De
222 pages
Isabelle Mondriant aurait-elle souffert de sa beauté au point de se suicider? Malgré la thèse du suicide de son ex-amant, l’inspecteur Delmont, un flic de la vieille école, n’y croit pas une seconde. Et si le drame était lié à la mort tragique du grand-père adoptif de la jeune femme, le fameux peintre Charles Délasquez? Un dangereux secret de famille, des vidéos compromettantes, une vérité qui pourrait bien faire trembler le pays tout entier… L’affaire Mondriant? Un terrain miné. Le flic chargé de l’affaire? Un témoin gênant… Du fait divers au complot d’envergure, de la famille à l’Etat, Thomas Leodet tisse un puzzle complexe au fil d’un scénario malin et surprenant. L’enquête tient en haleine jusqu’au cliffhanger final, efficace, frustrant, mais audacieux. Un excellent polar dont on recommande d’emblée la suite…
Voir plus Voir moins
La Vérité sous liris
Thomas Léodet La Vérité sous liris
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0114317.000.R.P.2009.030.40000
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2010
Justes, ne craignez point le vain pouvoir des hommes ; Quelque élevés quils soient, ils sont ce que nous sommes : Si vous êtes mortels, ils le sont comme vous. Nous avons beau vanter nos grandeurs passagères. Il faut mêler sa cendre aux cendres de ses pères ; Et cest le même Dieu qui nous jugera tous. Jean-Baptiste Rousseau
À Sarah