Le lycée de la peur

De
Publié par

Depuis près d'un mois, l'inspecteur Renaul enquête sur une affaire de disparition, il ne sait comment mené ses investigations. Il est convaincu qu'il ne s'agit que de fugue. Les parents des disparus ne peuvent accepter, ils se regroupent en association pour faire appel au détective privé Max Pietri. Lui même n'est pas sur de pouvoir prendre cette enquête, jusqu'au jour ou il reçoit un appel téléphonique anonyme. Il s'avère que ces disparitions ont une relation directe avec une secte. Max va s'apercevoir que cette organisation est prête à tuer.
Publié le : lundi 1 septembre 2008
Lecture(s) : 239
EAN13 : 9782304007824
Nombre de pages : 283
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Le lycée de la peur
3
Titre Patrick Marie
Le lycée de la peur Les disparus du lycée
Polar
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2007 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00782-4 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304007824 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00783-1 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304007831 (livre numérique)
6
.
.
8
Depuis quelques jours la ville est en émoi. Trois jeunes adolescents de quinze et seize ans ont disparus, le préfet de police, le maire, le procureur de la République, le directeur de la police judiciaire ainsi que l’inspecteur chargé de cette enquête veulent rassurer les citoyens qui sont inquiets pour leurs enfants. Ces disparitions ont lieu après les cours, les jeunes gens sortent du lycée et ne rentrent jamais chez eux. Pour le premier disparu tout le monde croyait à une fugue, mais deux jours plus-tard, un deuxième lycéen disparaissait de la même façon. Cela se reproduit quelques jours plus-tard pour un troisième lycéen. Aucune rançon n’a été demandée aux parents. Ces trois jeunes adolescents, d’après leurs parents, étaient très bien dans leur foyer, leurs copains et copines, confirment tous que leur dernière journée au lycée c’était très bien passée. Les professeurs sont surpris d’entendre dire par les policiers, et surtout par l’inspecteur chargé de cette affaire, qu’il ne s’agissait que de fugue.
9
Le lycée de la peur
Tous trois étaient très consciencieux dans leurs études, ils n’avaient jamais fait parler d’eux. Robert Dubois, le premier disparu, était très apprécié de tout le monde, aussi bien au lycée, chez les commerçants. Il était très proche de ses parents et de ses amis. Il faisait partie d’un club de football, très apprécié par ses dirigeants. Son professeur principal qui lui donnait les cours de mathématiques, il ne comprend pas ce qui a pu se passer ce jour là, pour lui comme pour les autres, il avait dit aux policiers et aux journalistes : « Ce gamin avait toute sa tête, il résonnait comme un adulte, il était toujours prêt à aider ses camarades qui avaient des difficultés en math. » Les deux autres adolescents sont dans les mêmes critères. Les parents des trois adolescents ne sont pas des personnes très fortunées. L’inspecteur, qui pour lui, ne s’agit que de fugue, ne voie pas pour quelle raison ces jeunes auraient étés enlevés. Dix jours se sont écoulés depuis la dernière disparition, aucun élément nouveau n’est connu de la police. Le procureur de la République demande le calme aux parents, ainsi qu’aux personnes qui les soutiennent dans leur combat pour connaître la vérité. Pendant un interview à la radio et à la télévision, le procureur demande aux parents d’aller récupérer leurs enfants à la
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.