Le Serment des limbes

De
Publié par

Quand on traque le Diable en personne,jusqu'où faut-il aller ?Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste.Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l'Europe, dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s'appuient sur la symbolique satanique.Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une « Near Death Experience ».Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des « miraculés du Diable » et agissent pour lui.Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ? « D'une noirceur absolue. Et ce n'est pas fini. » Lire. « Construction au cordeau et écriture fluide : de la communauté africaine de Paris aux ors du Vatican, le romancier tient en haleine. [...] Grangé peut tout se permettre [...]. Son enthousiasme, son savoir-faire, sa puissance romanesque, son imagination de grand schizophrène le placent au niveau d'un Thomas Harris. » Christine Ferniot, Lire. « Jean-Grangé mène son roman sur un fil tendu entre le rationnel et le fantastique [...] et parvient même à susciter un frisson métaphysique... » Gérard Meudal, Le Monde. « Paradoxal et sacrément efficace. [...] Grangé amène et malmène son lecteur jusqu'aux portes d'un surnaturel insoutenable. [...] La signature d'un maître. » Géraldine Denost, Le Figaro Magazine. « Jean-Christophe Grangé retrouve ses différentes obsessions. Paysages crépusculaires balayés par la solitude. Exploration du mal sous toutes ses formes. Personnages atypiques et ascétiques à la recherche d'eux-mêmes. Un univers entre passé et avenir toujours au bord de l'implosion. [...] Un roman policier à la fois vertigineux, religieux, vénéneux, ambitieux. [...] L'auteur réussit à tenir sa trame policière jusqu'au bout sans verser dans le grand-guignol. » Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche. « On avait rarement eu aussi peur en lisant un roman ! Désormais, notre Stephen King français n'a plus rien à envier aux maîtres américains de l'horreur. [...] Grangé réussit à nous flanquer une peur bleue, en nous tenant en haleine jusqu'au bout. C'est formidablement réussi ! » François Vey, Le Parisien. « Terreur garantie. Jean-Christophe Grangé, le Stephen King français , est un écrivain hors norme [...] ; qui raconte des histoires à la noirceur abyssale. Son dernier opus est un modèle du genre, sans doute son meilleur roman. Un polar biblique, cruel, forcément violent. » Serge Raffy, Le Nouvel Observateur.
Publié le : mercredi 14 janvier 2009
Lecture(s) : 17
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782226197320
Nombre de pages : 656
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Quand on traque le Diable en personne,jusqu'où faut-il aller ?Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste.Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l'Europe, dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s'appuient sur la symbolique satanique.Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une « Near Death Experience ».Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des « miraculés du Diable » et agissent pour lui.Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ? « D'une noirceur absolue. Et ce n'est pas fini. » Lire
. « Construction au cordeau et écriture fluide : de la communauté africaine de Paris aux ors du Vatican, le romancier tient en haleine. [...] Grangé peut tout se permettre [...]. Son enthousiasme, son savoir-faire, sa puissance romanesque, son imagination de grand schizophrène le placent au niveau d'un Thomas Harris. » Christine Ferniot, Lire. « Jean-Grangé mène son roman sur un fil tendu entre le rationnel et le fantastique [...] et parvient même à susciter un frisson métaphysique... » Gérard Meudal, Le Monde. « Paradoxal et sacrément efficace. [...] Grangé amène et malmène son lecteur jusqu'aux portes d'un surnaturel insoutenable. [...] La signature d'un maître. » Géraldine Denost, Le Figaro Magazine
. « Jean-Christophe Grangé retrouve ses différentes obsessions. Paysages crépusculaires balayés par la solitude. Exploration du mal sous toutes ses formes. Personnages atypiques et ascétiques à la recherche d'eux-mêmes. Un univers entre passé et avenir toujours au bord de l'implosion. [...] Un roman policier à la fois vertigineux, religieux, vénéneux, ambitieux. [...] L'auteur réussit à tenir sa trame policière jusqu'au bout sans verser dans le grand-guignol. » Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche. « On avait rarement eu aussi peur en lisant un roman ! Désormais, notre Stephen King français n'a plus rien à envier aux maîtres américains de l'horreur. [...] Grangé réussit à nous flanquer une peur bleue, en nous tenant en haleine jusqu'au bout. C'est formidablement réussi ! » François Vey, Le Parisien
. « Terreur garantie. Jean-Christophe Grangé, le Stephen King français , est un écrivain hors norme [...] ; qui raconte des histoires à la noirceur abyssale. Son dernier opus est un modèle du genre, sans doute son meilleur roman. Un polar biblique, cruel, forcément violent. » Serge Raffy, Le Nouvel Observateur.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant