Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le voile rouge

De
238 pages
'Je viens d'un monde oů l'adolescence n'existe pas.
L'insouciance qui, d'habitude, protčge les enfants d'une réalité âpre nous quittait trop vite. Je l'avais ressenti trčs tôt, peut-ętre dčs l'âge de dix ans, dans les regards de mes camarades. Chaque mois qui passait voyait disparaître un peu de l'innocence qui pétillait dans nos yeux. [...]
Partir loin, trčs loin, lŕ oů nous aurions de quoi manger ŕ tous les repas ; lŕ oů nous pourrions mettre des habits propres tous les jours ; lŕ oů nous aurions de l'eau ŕ profusion pour nous laver et boire jusqu'ŕ plus soif...'
Le narrateur grandit dans un quartier pauvre d'Oran. Il considčre qu'il n'a pas d'avenir dans une société oů la misčre le dispute ŕ la corruption. Ŕ quinze ans, pręt ŕ affronter tous les périls, il part pour la France, oů il vit d'expédients en expédients la vie des sans-papiers. Aprčs deux ans de galčre, ŕ un moment oů son sort semble s'améliorer, un voile rouge s'abat sur ses yeux. Ŕ la cruauté de l'exil s'ajoute celle du handicap, mais une volonté hors du commun, un don inné des mathématiques lui permettront de dépasser la double douleur de la cécité et du rejet par une société trop souvent xénophobe. Il découvre alors la richesse de la littérature, la force de l'amour et se fait l'auteur de son propre destin.
Écrit dans une langue simple et nerveuse, traversée parfois d'éclairs de poésie, Le voile rouge est un récit brut, dont la dureté, jamais gratuite, reste toujours au plus prčs d'une humanité profonde.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Bachir Kerroumi Le voile rouge
Gallimard
©Éditions Gallimard, 2009.
À Sonia, Sébastien, Nordine, Hélène et Enzo, j’espère que cet ouvrage renforcera votre curiosité sur le lien culturel qui vous attache à la rive du sud.
Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi. J’aurais pu être noir ! RAY CHARLES
Oiseau têtu, Oiseau perdu, de l’aube au soir reviendrastu ?
MOHAMMED DIB Ombre gardienne
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin