Lebanon Connection. A la recherche de la vérité

De
Publié par


Christophe Sarrazin (1966-1998) a imaginé cette histoire après avoir vécu l’exceptionnelle année 1986 à l’est de Beyrouth, auprès de son père consul. La famille proche de l’auteur, en hommage à leur fils, à leur frère, souhaite vous faire partager les aventures de son jeune héros, Benjamin Plaisant.



Benjamin Plaisant débarque au Liban où l’insécurité prime, dans le but de venger la mort de son père, Henry Plaisant, fonctionnaire au consulat de France à Beyrouth. Mais une question reste en suspens dans son esprit : son père est-il vraiment mort ?

Confronté à maintes reprises à des situations invraisemblables qui mettront sa vie en danger, le jeune homme est chaque fois secouru in extremis par deux personnes mystérieuses… Mais qui sont-elles ? Benjamin arrivera-t-il au bout de son enquête ? Et réussira-t-il à atteindre le but qu’il s’est fixé ?


Publié le : mardi 28 avril 2015
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782955277904
Nombre de pages : 100
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
De plus en plus animé par l’idée de vengeance, Ben regagna Jounieh afin d’essayer d’y découvrir un quelconque indice qui le mènerait au mystérieux docteur Rou… S’il fallait en juger par les dernières paroles de Fouad, ce dernier pourrait lui indiquer la situation précise de cette énigmatique ville de Baalbek City dont, bien entendu, il n’avait trouvé trace sur aucune carte. Il supposait qu’elle devait se situer dans la région retirée de Baalbek, fief des trafiquants de drogues et du Hezbollah. Pour l’instant, cet endroit demeurait aussi obscur que ce docteur Rou… D’autant plus qu’il se révélait difficile d’y accéder, séparé qu’il était du reste du Liban par une région accidentée et infestée de clans rivaux qui ne cessaient de se livrer des guérillas continuelles, histoire de tuer le temps. En outre, il était fort possible, sinon certain, que Rhamas tirait les ficelles dans toute cette affaire. Ben ne tenait guère à tomber prématurément dans les griffes de ses ennemis, et voir ainsi ses projets réduits à néant. La route n’offrait pas la moindre sécurité. Tenter d’atteindre Baalbek par cette voie équivalait à se jeter dans la gueule du loup. Il y avait l’avion ou l’hélico, bien sûr. Mais comme il lui fallait une autorisation spéciale du chef de la police et que celle-ci lui avait été refusée, force lui avait été donnée de commencer ses recherches sur place.

À présent, Ben lisait et relisait le message qu’il venait de recevoir : Si vous voulez avoir des renseignements sur le docteur Rou…, rendez-vous ce soir dans le quartier nord-ouest de Byblos. On vous attendra sur l’escalier de l’église Maronite, à hauteur de la dixième colonne de gauche. — C’est un piège, se murmura Ben. Ça sent le traquenard à plein nez…
Il savait cependant qu’il irait à ce mystérieux rendez-vous. Il ne voulait négliger aucun espoir de retrouver ce docteur Rou… qui, seul sans doute, pouvait lui permettre d’atteindre l’homme de confiance du terroriste Abhou Habache, le célèbre Elias Rhamas, dit l’Avocat Noir.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi