Les enfants sauvages

De
Publié par

Deux fillettes perdues dans la forêt australienne.
Leur unique chance de survie : deux tigres de Tasmanie.
Après un terrible orage, Hannah et Becky, sept ans, se retrouvent seules au cœur d’une dense forêt. Effrayées et transies de froid, elles se réfugient dans une grotte où sommeille un couple de tigres de Tasmanie. Les deux enfants se blottissent et se réchauffent contre leur pelage, apprennent peu à peu à leur faire confiance. Elles se mettent à manger de la viande crue, à marcher à quatre pattes pour finir par abandonner leurs vêtements, leur langage, et une partie de leur humanité. Un jour, un chasseur les retrouve…
Publié le : jeudi 20 mars 2014
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782207117026
Nombre de pages : 174
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
es EnFants sauvages
ouîs Nowra
es EnFants sauvages
roman
Traduit de l’anglais (Australie) par Perrine Cambon et Arnaud Baignot
Tître orîgîna : Into hat Forest Édîteur orîgîna : Aen & Unwîn, Sydney, Austraîe © ouîs Nowra, 2012
Et pour la traduction française : © Édîtîons Denoë, 2014
Pour Vincent Ward
Hannah O’Brîen, c’est comme ça que je m’appee et j’aî soîxante-seîze ans. Pour commencer, je voudraîs m’excu-ser : je pare ma parce que j’aî perdu ma angue et j’aî dû a rapprendre. EnIn bon, voîcî mon hîstoîre que j’aîmeraîs bîen raconter avant de casser ma pîpe. Je suîs née en Tasmanîe, pas dans un hôpîta, maîs îcî dans e bush. Dans cette maîson. Ça tombe en ruîne de partout maîs e toît tîent bon et je peux Faîre du Feu quand î neîge sî j’aî coupé assez de boîs. Même s’î y a que moî quî vîs îcî, je me sens pas toute seue. J’aî une photo du marîage de mes parents à ’époque où es hommes por-taîent des barbes et s’asseyaîent pour être photographîés ; ma mère, ee, porte une robe de marîée et se tîent debout à côté de uî. Et puîs î y a e harpon de mon père accro-ché au mur du saon avec son manche en boîs craqueé et sa poînte rouîée. a seue chose moderne que je possède, c’est e meube avec une radîo à ’întérîeur que Mr ehay, de ’épîcerîe générae, m’a donné. J’aîme pas ce machîn. ï y a toujours de a musîque bîzarre à-dedans, ça crîe tout e
9
temps. Je préFéreraîs presque me parer à moî-même putôt que d’écouter es voîx quî sortent de cette bote. Je pense que j’aî besoîn de nouveaux rîdeaux, ceux-à sont un peu saes et usés maîs îs me protègent du soeî en été parce que, quand î tape trop Fort, î me Faît ma aux yeux.
A
Je croîs que c’est mon once qu’a construît cette maîson. ï ’a donnée à mon père. C’étaît un cadeau. À ’époque c’étaît a seue habîtatîon à des kîomètres à a ronde. Mon père vouaît vîvre près de ’eau ; soît au bord de a mer, soît près d’une rîvîère. Ma mère aîmaît es rîvîères et a maîson a donc été une bonne chose pour tous es deux. De a véranda on pouvaît presque toucher a Munro quî va vers ’océan. Je n’aî nî Frère nî sœur. Je saîs pas pourquoî. Je pense qu’î y a eu un probème. J’aî entendu ma mère peurer comme une madeeîne dans es bras de mon père et uî, uî répondre comme à une enFant :Allons, allons, il y a Hanna. Mes premîers souvenîrs — c’est bîzarre d’aîeurs sî on y réLéchît — mes premîers souvenîrs donc, sont ceux de mon père. Peut-être pas exactement ses souvenîrs, putôt ses hîstoîres. J’étaîs tout excîtée quand î entraît dans ma chambre pour me mettre au ît et me raconter ses aven-tures. ï étaît chasseur de baeînes et, orsqu’î revenaît de ses voyages en mer, î me racontaît es choses et es endroîts qu’î avaît vus. Dans ma tête, j’îmagînaîs que c’étaît moî, Hannah, aux Phîîppînes et je voyaîs deux hommes noîrs sur un bateau, e genre taîé dans un tronc d’arbre, quî
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Une fille dans la forêt

de flammarion-jeunesse

Il Babbo

de stock

Le petit Polak - Tome III

de editions-du-pantheon

Le Populisme climatique

de editions-denoel

Le Premier Venu

de editions-denoel

suivant